Coup de blues

Signaler
-
Messages postés
14144
Date d'inscription
samedi 4 juillet 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
8 avril 2014
-
Bonjour,
Si je viens ici c est dans le besoin de me confier et de trouver un peu de reconfort, depuis quelques temps je ne vais pas tres bien suite à une rupture amoureuse et l idée du suicide me trotte de plus en plus dans la tete, j ai deja fait une tentative de suicide il y a 7 ans, j ai passé un week end dans un hopital psycatrique et eu un suivi psychologique de 3 mois, mais tout ceci n a rien changer, meme si j ai tout pour etre heureux un travail, des parents, je ne suis pas epanouis, pourquoi? je ne sais pas, pourquoi je ne supporte pas qu une fille decide de rompre avec moi? pourquoi quand je marche dans la rue j ai le sentiment que tout le monde me regarde? pourquoi je ne suis pas l aise en dialogant avec d autre personnes? j arrive meme a me demander si je n ai pas eu un manque d affection de ma mere etant plus jeune.
La seule chose qui m empeche de me suicider c est que je n ai pas envie que ma famille soit montrée du doigt, pas envie qu on dise que j etais un depressif, c est pour ça que la seule chose que j attends c une mort accidentele mais cette mort arrive malheureusement bien souvent au gens plus heureux que moi, en ce moment j ai envie de me faire mal, de me blessé gravement a mon travail, ou d etre atteinds d une maladie grave, peu etre parce que j ai besoin que l on s occupe de moi?
Vous allez me dire va voir un psy, parles en a ton medecin, a tes parents..... Mais je ne pense pas que simplement parler ne changera les choses.
Aujourd hui je pense que la seule chose qui pourrais me faire changer d avis c est de vivre pour quelqu un, fonder un foyer...
Mais il est tres dur de trouver son veritable amour quand on pense a tout ce que je viens de vous dire.....
Voila j attends vos commentaires, vos conseils, vos temoignages.....

2 réponses

Messages postés
1048
Date d'inscription
jeudi 17 septembre 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
26 octobre 2011
449
Bonjour,

Déjà j'aimerais savoir ton âge?
Et puis, depuis combien de temps es tu célibataire? Enfin depuis combien de temps elle t'a quitté?
Se qui se passe je pense c'est que tu tombe dans une dépression petit à petit et qu'il faut malgrès tout te faire soigner! Tu sais tout se que tu dis c'est archi égoïste! Genre vouloir avoir une maladie grave et tout, parce que des gens, et même des enfants on une maladie incurable et savent qu'ils vont en mourir et eux n'on rien demandé à personne! Des gens meurt d'accident tel que mon frère et eux non plus n'avais rien demander!
Le suicide, c'est souvent mal digéré par la famille, imagine la tristesse qu'ils auront si jamais un jour tu passe se cap.. On ne s'imagine jamais le mal que cela fait au gens proche de nous parce que l'on se dis toujours "on ne m'aime pas"
Mais sache, que d'autre personnes on beaucoup plus de soucis et arrive à surmonté tout ça!
Courage = )
Messages postés
102032
Date d'inscription
mercredi 7 octobre 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 juin 2021
18 656
Bonjour Vestax.

Voilà le type même de réponse que tu n'avais sans doute pas envie d'entendre.
Parce que tout ça tu le sais.

Les gens qui nous disent,aller secoue toi, pense a autre chose, ta vie es belle,t'as de la chance,force toi un peu...

On en a rien a faire, hein ?
C'est pas cela qu'on l'on recherche.

Mais juste qu'on nous comprenne.
Que l'on comprenne que l'on ne vas pas bien.

Alors moi je te propose une chose.
Vas voir ton médecin traitent.
Parle lui de ton mal être.

Il va t'écouter.
Il va te donner peut être un traitement pour réussir a ne pas avoir les idées aussi noir.
Et peut être te conseillera t'il d'aller consulter un psy.

Mais commence par cette démarche là.

a+
Messages postés
14144
Date d'inscription
samedi 4 juillet 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
8 avril 2014
2 124
Bonjour
Je ne suis pas tout à fait d'accord.
Le procédé de la béquille n'est pas systématique.
Là il s'agit d'un trop plein d'empathie, de sensibilité, et ce n'est pas avec un traitement que l'on va se relever.
Il faut affronter la vie, essayer de trouver un angle de vue plus positif et s 'y engouffrer.
Tout le monde passe par ce genre de phase, plus ou moins accentuée selon le tempérament.
Messages postés
102032
Date d'inscription
mercredi 7 octobre 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 juin 2021
18 656 >
Messages postés
14144
Date d'inscription
samedi 4 juillet 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
8 avril 2014

Bonjour soraya

Le trop plein d'empathie est pour qui,là?
Pour lui ou pour moi ?

Je suis d'accord qu'il faille affronter la vie.
Mais il y a des fois ou ce n'est pas possible seule.

Et quand on pense que le suicide serait une solution intéressante au problème, Je pense qu'il est temps de se faire aider.

C'est juste mon avis.

a+
Messages postés
14144
Date d'inscription
samedi 4 juillet 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
8 avril 2014
2 124 >
Messages postés
102032
Date d'inscription
mercredi 7 octobre 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 juin 2021

Le trop plein d'empathie pour Vestax.
Le fait qu'il se sente regardé, dévisagé,qu'il n'est pas confiance en lui peut peut-être indiquer qu'il ne sait pas gérer toutes ces émotions.

Le suicide aussi paradoxal que ça puisse paraitre, chez les jeunes c'est une envie formidable de vivre, mais ne sachant pas comment vivre, il prenne cette alternative. Et oui bien-sûr il est évident qu'une aide s'impose mais pas forcément médicamenteuse.