J'ai besoin de conseils

Résolu
étudiante infirmière Messages postés 4 Date d'inscription lundi 3 août 2009 Statut Membre Dernière intervention 27 août 2009 - 3 août 2009 à 21:32
étudiante infirmière Messages postés 4 Date d'inscription lundi 3 août 2009 Statut Membre Dernière intervention 27 août 2009 - 27 août 2009 à 14:52
Bonjour à tous et à toutes!!
Je vais vous raconter rapidement mon histoire. J'ai travaillé pendant 6 mois dans un EHPAD comme je suis reçue à l'école pour suivre la formation d'infirmière je n'ai pas souhaité renouveller mon contrat, mais j'ai accepté de faire les remplacements d'été dans ce même établissement comme agent de service hospitalier pour 2 mois.
Malheureusement la direction a décidé de me changer de service. Depuis que je suis arrivée, je subis les foudres de mes collègues qui cherchent le moindre détail pour me rabaisser. Elles se plaignent sans cesse que je suis trop lente alors que je finis mes toilettes en même temps qu'elles. Une d'entre elle a même été raconté que je ne faisais rien et que je me contentais de la regarder.
Mon cadre de santé étant en vacances à ce moment là je n'ai pas pu en parler avec elle. Les infirmières, elles, me disent que c'est de la jalousie.
Mais aujourd'hui j'ai eu le coup de grâce, ne travaillant pas ce week end, une d'entre elles, en a profité pour faire courir le bruit que j'étais maltraitante avec les résidents physiquement et verbalement.
Je peux vous assurer que jamais je n'ai fait de mal à personne, je n'ai jamais haussé le ton, menacé ou rabaissé les résidents. Je fais tout pour être à leur écoute, je ne les force jamais et si un résident refuse catégoriquement la toilette, je ne le force pas comme certaines d'entre elles mais j'appelle l'infirmière qui me dit quoi faire.
Je vous en prie donner moi vos conseils, je suis pleines de bonne volonté mais là je ne sais plus quoi faire, je me sens rabaissée, humiliée.
Je n'arrive plus à encaisser des accusations aussi graves. Que dois-je faire?
Je vous remercie pour toutes vos réponses

6 réponses

wagtypig Messages postés 823 Date d'inscription mercredi 17 juin 2009 Statut Membre Dernière intervention 6 mars 2012 205
3 août 2009 à 22:16
bonjour, en principe il faut encaisser et bien faire son travail un point c'est tout
ils finiront bien par reconnaitre leur tords et bonjour le ridicule
alors patience et zen
0
DCI Messages postés 83482 Date d'inscription mercredi 30 avril 2008 Statut Modérateur Dernière intervention 4 février 2023 36 379
4 août 2009 à 11:59
Re-

Tu ne connais pas le milieu...

Si tout un personnel se ligue contre elle, elles vont lui rendre la vie impossible.

Et quant à la direction ou aux cadres, pour avoir la paix, ils ne vont pas s'opposer au plus grand nombre...

Ce la peut paraître immoral...

...Mais c'est souvent comme cela !


0
wagtypig Messages postés 823 Date d'inscription mercredi 17 juin 2009 Statut Membre Dernière intervention 6 mars 2012 205
4 août 2009 à 22:56
possible, moi en général dans mon boulot je subit
je ne repond presque pas
mais quand il y a un boulot sérieux je suis incontournable donc je m'en fiche des ragots et des injustices
0
étudiante infirmière Messages postés 4 Date d'inscription lundi 3 août 2009 Statut Membre Dernière intervention 27 août 2009
4 août 2009 à 23:07
Bonsoir!!
J'avoue qu'au début c'est ce que j'ai fait je les ai laissé dire sans répondre en prennant un maximum sur moi.
Mais cette fois je ne sais pas si je dois laisser passer de telles accusations qui peuvent d'après moi avoir de graves conséquences sur mon avenir professionel.
Cependant je ne sais pas quoi faire contre des personnes qui travaillent depuis 20 ans dans cet établissement.
Toute cette histoire est revenue aux oreilles des collègues de mon ancien service qui me connaissent dans le travail et n'arrivent pas à croire que l'ont puissent m'accuser de maltraitance.
J'espère sincèrement que mon cadre aura l'intelligence de comprendre que ce ne sont que des mensonges et qu'il saura se rappeller que j'ai toujours fait mon boulot avec bonne humeur et sans jamais me plaindre.
Celà dit je vous remercie pour vos messages.
Bonne soirée
0
DCI Messages postés 83482 Date d'inscription mercredi 30 avril 2008 Statut Modérateur Dernière intervention 4 février 2023 36 379
4 août 2009 à 23:07
Bonne chance !



0
étudiante infirmière Messages postés 4 Date d'inscription lundi 3 août 2009 Statut Membre Dernière intervention 27 août 2009
4 août 2009 à 23:08
Merci beaucoup!
0

Vous n’avez pas trouvé la réponse que vous recherchez ?

Posez votre question
superjéjé Messages postés 334 Date d'inscription samedi 23 août 2008 Statut Membre Dernière intervention 6 janvier 2019 81
10 août 2009 à 20:54
Bonjour,

si j'ai bien compris il s'agit d'un remplacement en attendant d'entrer à l'école d'infirmiere....
Il y a manifestement une réaction de jalousie très très commune. je veux dire par là qu'elle est courante et quasi chronique.
tu vas "monter en grade" en quelque sorte, dans leur echelle de valeur, et elles non.
Elles n'acceptent pas de te voir echapper au groupe alors qu'elles non.

Il se passe exactement la même chose si une infirmiere entame des études médicales (j'en ai connu) -
ID pour les infirmieres qui suivent une formation de cadre (si elles travaillent en attendant avec leurs anciennes collegues.

Une fois le remplacement terminé tu ne les verras plus.
Evite de revenir travailer dans cet EHPAD après tes études, ou bien il faudra faire peter " ton galon et tu passeras pour une emmerdeuse mais tu auras la paix.
0
étudiante infirmière Messages postés 4 Date d'inscription lundi 3 août 2009 Statut Membre Dernière intervention 27 août 2009
27 août 2009 à 14:52
Je vous remercie pour toutes vos réponses, elles m'ont été très utiles et m'ont permis de prendre du recul.
Mon contrat s'arrête dans 2 jours et je commence à souffler.
J'ai suivi le conseil de superjéjé et j'ai refusé les remplacements d'urgence pour les week-end que ma proposé mon cadre.
Merci encore
0