Abus sexuel d'un pré-ado sur un enfant de 7 a [Résolu/Fermé]

Signaler
-
 sophie -
Bonjour,
je viens d'apprendre que le fils de mes amis agé de 13 ans a abusé sexuellement d'un enfant de 7 ans (pénétrations à plusieurs reprises) Les parents qui vont porter plainte sont anéantis et on leur a dit que même s'ils portaient plainte aucune charge pénale n'est prévue pour un pré-ado de 13 ans... c'est insensé... il y aurait apparemment d'autres victimes... merci de vos réponses

39 réponses


Bonjour,
Effectivement pénalement il est bien possible que le garçon n'est rien, il est mineur.
Par contre ces parents peuvent être condamné à sa place, ça c'est vu pour d'autres délits.
Pensez à dire à vos amis que cet enfant à besoin d'un bon suivi psychologique.

Post plutôt là : http://droit finances.commentcamarche.net/forum/ le forum est mieux adapté tu auras des réponses de juriste ou d'avocat si il traine dans les parages.
25
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

journal des femmes avec santé médecine 29568 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Messages postés
113948
Date d'inscription
mardi 6 septembre 2005
Statut
Membre
Dernière intervention
14 novembre 2019
7 911
Bonjour

je viens d'apprendre que le fils de mes amis agé de 13 ans a abusé sexuellement d'un enfant de 7 ans (pénétrations à plusieurs reprises)

Avant de faire quoi que ce soit, faudrait avoir des preuves fermes.

il y aurait apparemment d'autres victimes
Là aussi faudrait des preuves.

Si ce sont des racontars du style de radio-trottoir, vous risquez d'anéantir la vie d'un être humain

Les Services Sociaux sont spécialisés pour ce genre d'affaire

++
> evetrieste
Merci Evetrieste et courage à vous, votre famille et votre petit garçon!
Vous avez fait le bon choix en faisant ces démarches pour sauver votre enfant. Il pourra se dire que ses parents l'aiment et qu'il n'est pas abandonné, c'est déjà un énorme pas.
Concernant le jeune ado abuseur, je comprends que vous puissiez lui en vouloir, c'est naturel. Mais, vu ce que vous dites sur sa relation avec ses parents (qui ont porté plainte contre lui, etc... ???), il me semble, qu'il a lui aussi besoin d'aide.
Cette compassion que nous devons avoir à son égard n'excuse en rien le crime qu'il a commis et il doit être puni pour ça. Mais, nous, adultes responsables, ne pouvons pas rester sans rien faire pour l'aider à se sortir de cette perversion et certainement de sa souffrance. Un jour, il sera hors du contrôle des institutions, en liberté, et si rien n'est fait pour le "soigner", il recommencera... C'est pourquoi, bien qu'ayant la haine contre mes agresseurs, je me sens responsable, en tant qu'adulte, pour que tels actes soient évités à l'avenir.
De plus, de mon sentiment, ses parents sont totalement irresponsables et indigne d'abandonner ainsi à son sort leur progéniture, je dirai même que ça me choque. Donc, dans ce sens, je pense comme vous que ces parents devraient être entendus par la justice, voire même, placés sur le banc des accusés.
Je pense très fort à vous et à votre petit garçon et je pense que grâce à vous et à vos démarches, il s'en sortira. Il ne lui faut pas désespérer. Y.
> Yan
Merci Yan pour votre message de soutien, cela nous va profondément droit au coeur... on pense également à vous et à votre souffrance... j'espère sincèrement qu'un jour vous pourrez non pas oublier, car je pense que cela est impossible, mais "vivre" le mieux possible dans votre situation. On est avec vous ... que dire de plus?
à part vous féliciter pour votre courage. Grosses bises. Eve
Il y a un peu plus d'un an, j'ai surpris mon second fils alors agé de 9 ans et demi, enfermé dans une chambre avec la très belle jeune femme de trente ans que mon frère, venu passer noel à la maison, nous avait présenter comme sa nouvelle petite amie. La porte maintenue fermée par le pied de mon fils égaré, le lit froissé, les chaussures enlevées, les airs affolés m'ont fait comprendre en quelques secondes que quelque chose qui n'aurait pas dû avoir lieu s'était produit. Elle a nié en bloc dans un premier temps, mon petit a dit qu'ils ne s'étaient "que" embrassé et, d'après mon frère, c'est mon fils qui aurait cherché la jeune femme....je vous laisse imaginer dans quel état cela m'a mis (on deviendrait facilement vilolent, même s'il faut se calmer pour apaiser les enfants), les inquiétudes qui ont suivies...j'en ai parlé avec mon fils bien sûr, à son père ensuite (avec lequel je ne vis plus) pour qu'il prenne en compte ce qui s'était passé. Mon frère a couvert sa petite amie avec laquelle il est encore aujourd'hui. Mon fils, un an et demi plus tard, semble aller bien, j'espère juste qu'il ne sera pas , comme mon frère qui lui aussi (tout comme moi d'ailleurs) a subi ce genre d'abus vers le même age, attiré par des femmes "border line". Je sais mon histoire n'est pas vraiment comparable avec celle exposée ici, mais elle était une sorte de préhenbule à celle que je vais raconter maintenant. Aujourd'hui, je suis allée rendre visite à un ami qui passe en ce moment par une grosse crise "existentielle" vraissemblablement déclenchée par des mois de labeur auprès d'un employeur qui l'a harcellé au point de lui faire perdre une partie de son identitée. Du coup beaucoup de choses refont surface, parmis lesquelles une chose qu'il n'a jamais pu se pardonner et qu'il m'a raconté cet après midi: lorsqu'il avait onze ans, il a abuser d'une petite fille de six ans, sa voisine. Si j'ai bien compris il l'a touché en lui faisant le bain et il s'est arrêté quand elle n'a plus voulu. Cet homme qui a aujourd'hui quarante ans, est père d'un petit garçon de 7 ans adorable et époux d'une femme très chouette . Il est horrifié de ce qu'il a fait. Lorsqu'il raconte cet épisode, il oubli de dire l'âge qu'il avait à l'époque, mais il faut pourtant en tenir compte. C'est l'âge des premiers émois réellement sexués dont on ne sait pas toujours quoi faire surtout si on a été soi même abusé (ce qui semble avoir été ausi son cas) ce qui peut entrainer des désirs sexuels excessifs par rapport à une évolution sexuelle "normale". Cet homme n'a non seulement plus jamais été attiré par une enfant mais est extrèmement tourmenté par cet act passé. Il ne sait pas ce qu'est devenue cette petite fille. A l'époque, la mère de la fillete ayant été au courant de l'histoire avait réagit en se déshabillant en partie devant le garçon et disant "ha il veut du sexe....!". On peut se demander comment la fillette a été suivie ensuite, ce qui aurait été important. Important aussi pour le garçon, mais ça n'a pas été le cas. Je lui ai conseillé, à tort ou à raison, de peut être chercher à retrouver celle qui doit aujourd'hui être une femme. Peut être se souvient t elle, peut être pas. Quoiqu'il en soit lorsqu'un évènement comme celui là intervient dans une si jeune vie, je pense qu'il laisse des traces ( lesquelles on ne peux pas savoir à l'avance, la vie est parfois étrange et ,d'un mal peut naitre un bien et inversement...) et pour ma part, je pense que le fait qu'ils se rencontrent tous les deux, permettrait à elle de mieux comprendre certaine choses qu'elle vie peut être aujourd'hui (si elle avait oublié) et d'entendre les sincères regrets de celui qui s'est fait du mal en lui en faisant. Certe des excuses ne suffiraient pas à effacer les dégats (si dégats il y eu) mais peut être permettrait elles d'entamer un processus permettant de cicatriser plus paisiblement des blessures. Sans haine les plaies de l'âme se guerrisent plus vite.
Tout ça pour dire, que malgré l'effroie qui jailli dans le corps de ces enfants violés, dans le coeur de ces parents boulversés( et je le répète mon fils est passé par là), il est possible d'enrayer le processus de haine qui ne soignera rien. Et tout ça pour dire enfin, qu'un enfant de douze ans qui abuse sexuellement d'un enfant plus jeune n'est pas forcément voué à devenir pédofile, j'espère que ça peut faire du bien de le savoir. Par ailleurs je comprend très bien la réaction des ces parents car sur le moment on ne pense qu'à une chose: protéger nos petits et, si possible, faire en sorte que la personne qui leur a fait du mal n'en fasse pas à d'autre.
Bonjour, je suis une étudiante en droit. Ayant été moi même victime d'attouchements sexuels de la part d'un ado de ma famille quand j'avais 7 ans (lui en avait 16...), je voudrais dire aux parents de ne pas prendre ça à la légère. Ma famille n'a rien fait et je porterais ce fardeau toute ma vie. Un jeune doit prendre conscience que c'est un acte ignoble et contrairement à ce que vous pensez, un mineur peut être puni pénalement, il peut être envoyé dans un centre où il trouvera des spécialistes pour l'aider. Un jeune qui commet un tel acte, va, dans la plupart des cas, récidiver durant sa vie d'adulte. Il faut l'aider à comprendre son acte, il peut avoir un problème mental. Pensez aux victimes. On a cru que je mentais, on le croit encore, je n'aurai jamais reçu d'explication de la part de ce garçon, aucun remord, rien du tout. Tout le monde fait comme si de rien n'étais, c'est très dur à vivre. Votre enfant n'est peut-être pas coupable mais ce n'est pas parce-que c'est votre enfant que vous devez le défendre, vous l'aideriez mieux si vous le faisiez suivre par un spécialiste.
Ce sont des accusations graves , qui ne peuvent être portées a la légère , il est normal de s'assurer de leur véracité , mais une fois ceci effectué , il faut en effet tout faire pour stopper ce dégénéré et aider la/les victimes .

Imaginez que l'on accuse votre enfant de tels crimes , ne chercheriez vous pas a savoir avec certitude s'il est coupable avant de le condamner ?

La présomption d'innocence s'applique a tout ages...

Cela dit , il serait rageant de le voir s'en sortir sous prétexte qu'il a 13 ans , c'est clair !
Si j'avance de telles phrases, ce n'est pas à l'aveuglette... le gamin a avoué tout de suite... les parents ont porté plainte contre leur propre fils, et il est dans les mains du juge des enfants à l'heure actuelle. Jamais je ne me serais permise d'affirmer de tels mots sans preuve. Le but de mes messages est de connaître des gens qui ont vécu la même situation que la nôtre (des gens qui ont les preuves également)
Au risque de vous décevoir, ce garçon de 13 ans qui a fait un "carnage" car pour moi ceci est épouvantable au vu des faits qui ont été énoncés par les victimes de 6 ans, ne sera pas poursuivi pénalement... et non malgré qu'il ait avoué et qu'il a même dévoilé d'autres victimes dans la ville où il habite...
Même en portant plainte, et en faisant subir l'examen médico-légal prévu à cet effet, (qui est d'ailleurs très traumatisant d'après les gendarmes que l'on a rencontrés et qui nous ont déconseillé de le faire) pénalement on ne peut être poursuivi qu'à partir de 15 ans... même si le fameux gamin en paraît 17... morphologiquement et que l'on peut considérer qu'il est "formé" comme un homme.
Merci de m'avoir lue.
Le petit garçon n'a pas pu inventer tous les détails donnés... de plus il accepte de se faire ausculter par le médecin llégiste avec qui il a rendez-vous lundi!!! il dit avoir peur d'avoir quelquechose dans son cucu... alors s'il vous plait, ne défendez pas ce futur pédophile et actuel violeur en liberté!! un peu de respect s'il vous plait...pourquoi faut-il toujours que les victimes aient à se justifier plutôt que les coupables... on vit dans une société ou les rôles sont renversés, c'est révoltant. Je pensais que ce forum était conçu pour nous entr'aider et bien... je suis vraiment déçu de lire ça.
> poupoune
Merci Poupoune de votre intervention... votre message m'a fait chaud au coeur... quelqu'un qui me comprend...
En effet, ce que nos enfants (celui de 7 ans et le mien de 9 ans qui s'est finalement décidé à nous avouer aussi qu'il était victime depuis un an...) ont décrit lors de l'audition à la Gendarmerie, faisait froid dans le dos... ils mimaient ça avec des peluches que l'ont avaient mises à leur disposition... c'était horrible, nous les parents étions dans une autre salle où l'on pouvait visionner en même temps l'enregistrement...
Ce qu'il leur a demandé de faire ne s'invente pas... ses parents apparemment sont des pervers... car dans un couple équilibré on ne fait pas certaines choses "sales". Pour ne pas entrer dans les détails, nos enfants nous ont dit en toute naïveté qu'il a voulu leur faire pipi sur leur figure et dans leur bouche....
Quand vous entendez ça de l'autre côté de la pièce il ne vous vient qu'une chose en tête... heureusement que je ne l'avais pas en face le minot de 13 ans...
En tous cas les parents se sont protégés... ils ont porté plainte contre leur propre enfant....
Ahurissant!!!
Merci Poupoune ça m'a fait du bien de vous parler
Messages postés
2199
Date d'inscription
mercredi 24 septembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
17 avril 2014
518 > evetrieste
juste pour réagir sur cette phrase :

car dans un couple équilibré on ne fait pas certaines choses "sales"

les adultes sont grand et si ils sont consentant pourquoi il y aurait des limites. Dans tous les cas c'est le problème de personne !
>
Messages postés
2199
Date d'inscription
mercredi 24 septembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
17 avril 2014

Si pour vous se faire éjaculer sur la figure ou accepter de le faire devant son fils n'est pas dégueulasse!!! et bien je me demande ce que vous avez dans la tête.....
Messages postés
2199
Date d'inscription
mercredi 24 septembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
17 avril 2014
518 > EVETRIESTE
se faire éjaculer sur la figure ou accepter de le faire devant son fils euh la il y a un grand fossé entre les deux ! c'est un peut inquiétant ce manque de discernement. De manière général, ce que fond deux adultes (ou plus !!! rolala c'est choquant ...^^) consentant ne regarde en rien les autres !

se montré nue ou plus devant un mineur est pénalement répréhensible.

mais c'est pas le débat de ce topic et c'était une parenthèse, car les amalgames il faut y faire attention.

++

je suis complètement d'accord. Le bon sens est sous la mer et les poissons volent dans le ciel... et c'est aux enfants d'avaler des couleuvres....
Messages postés
73909
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
22 mai 2020
20 152
Salut Shadow !

Bon, allez, il vaut mieux que tu te préoccupes d'autres problèmes car là, visiblement, tu es un peu dépassé...

(comme d'ailleurs dans un certain nombre d'autres topics...)
Messages postés
73909
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
22 mai 2020
20 152
Allez, un petit séjour à la cave te fera du bien.
La brigade des mineurs connaît bien son métier, et normalement s'il y a confrontation et garde à vue de l'agresseur (comme cela s'est passé pour nous) certains signes ne trompent pas... votre fils ne peut pas inventer certaines précisions qu'il apportera ... des choses qu'il ne peut pas connaître à son âge... par conséquent l'agresseur avouera.

Cela s'est exactement passé comme ça pour notre cas.

Je vous souhaite courage et ténacité, car il ne faut pas lacher l'affaire si vous êtes persuadé de la véracité des propos de votre fils.
Messages postés
1807
Date d'inscription
lundi 15 juin 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
24 décembre 2009
614
Je pense qu'à 13 ans on ne peut pas allez en prison mais il y a d'autres structures. Il ne peut pas s'en sortir comme ça sans peine parcequ'il a 13 ans.
bonjour je viens de voir vos messages et je voudrais intervenir car j'ai compris que mon fils de 7 ans avait été abusé sexuellement par son oncle de 13 ans dans ma maison sous mon toit cet enfant que je m'occupais comme mon fils a fait du mal a mon bébé. Une première fois mon fils avait 5 ans puis pendant 3 mois il avait 6 ans 1/2. Je l'ai su grâce a ma fille de 17 ans qui avait des soupçon ce qui m'a permis de posé la question a mon fils, il me répond "oui" a trois question je suis anéanti moi qui a été abusé et qui m'avait promis que le premier qui touche mes enfants je le tue de mes mains mais là c'est un enfant c'est le demi-frère de mon mari. Je suis allé directement voir la gendarmerie il y a eu enquète mon fils a subit la procédure mélanie a la gendarmerie il n'a rien voulu dire car il avait a peine 7 ans, j'ai vu un psychologue 3 fois il n'a pas voulu parlé elle m'a dit que ca servait à rien que je revienne, il veut en parler qu'avec moi mais moi de l'entendre me dire tous ce qu'il a vécu je pleure je souffre je CULPABILISE !!!!
Donc vu que mon fils n'a rien voulu dire l'enfant de 13ans n'a pas été inquiété alors qu'il y a une plainte pour viol sur sa cousine
Cela fait déjà 3 ans que ca s'est passé mais je culpabilse tjs mon fils me dit qu'il va bien qu'il y pense plus, je lui demande régulièrement si il veut voir une psy il veut pas on a coupé tous les ponts avec la famille du coté de mon mari donc il n'a plus aucun contact. J'ai peur qu'a l'adolescence cela le fasse souffrir, j'ai peur pour son avenir. Moi je pense qu'il va bien et quelque fois je pense que je m'inquiète trop et que je vais plus mal que lui
> evetrieste
merci de m'avoir répondu eve votre message est très réconfortant, lorsque j'ai vu votre message cela m'a fait du bien de voir que je n'étais pas seule et très choqué des réactions des gens. C'est la première fois que je répond a un méssage car je voulais que vous sachiez que vous n'étes pas seule.
Le psy de la gendarmerie nous a dit qu'un enfant bien encadré c'est déjà un grand pas vers la reconstruction.
Et je crois aussi que lorsque l'enfant sait qu'on le crois et qu'on le protége c'est déja beaucoup
Moi meme j'ai eu des attouchements on ne m'a pas cru, ma famille m'ont traité de menteuse et je ne me suis pas senti protégé par ma mère, c'etait tabou chez moi !
A mon tour je vous embrasse
> grid
Chère Grid,

Je vous en prie, ne me remerciez pas... on est dans la même galère et je sais ho combien cela est difficile pour nous les mamans...
Vous savez ce qui fait le plus mal dans cette histoire ? c'est que les gens, devant moi, plaignaient plus les parents du coupable que moi-même.. dans quelle société vivons-nous ?
Malheureusement on ne peut rien contre la bêtise humaine.
En attendant, j'ai eu des nouvelles de ces gens par personnes interposées, j'ai même vu des photos où ils ont l'air de bien s'éclater et de ne pas se soucier qu'ils ont un fils maintenant âgé de plus de 14 ans, en liberté bien sûr.. et qui est un monstre !!!
Si vous voulez parler Grid, n'hésitez pas je suis là, c'est tout ce que je peux vous dire. Gros bisous.
> evetrieste
je suis d'accord avec vous eve, nous aussi ce qui nous fait le plus mal c'est que l'enfant à maintenant 17 ans et qu'il est libre comme l'air. Il n'a pas avoué, mon beau-père a dit au gendarme qu'on mentait et la mère qui vit à 1000km à dit au père "c'est de famille". L'ado n'a pas eu de suivi psychologique car les parents ne se soucis pas trop de leurs enfants, je sais que se sera un futur pédophile plein de perversité, peut-être a t'il fait déjà d'autres victimes. Il disait à mon fils "si tu le dis je te tue" et mon fils a cru pendant longtemps qu'il allait venir le tuer.
Et pour moi bien sur que les parents ont une responsabilité de faire soigner l'enfant sinon qui le fera, c'est le rôle des parents de lui faire assumer ses actes et d'essayer de comprendre et pourquoi il en ai arrivé là (peut-etre lui aussi a vécu des choses horribles) c'est d'ailleurs ce que j'ai pensé au départ. Lorsque c'est la famille c'est encore plus compliqué !
je vous embrasse à bientot
Messages postés
13
Date d'inscription
mercredi 13 janvier 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
8 avril 2010
1 > evetrieste
depuis quand est-ce grave d'etre homosexuel et ou est le lien entre homosexualite et agressions sexuelles?
>
Messages postés
13
Date d'inscription
mercredi 13 janvier 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
8 avril 2010

Bonjours Score24,

Je tiens à préciser que si mon fils devenait homosexuel, j'en serais rassurée... par contre s'il devenait pédophile, là je m'en voudrais toute ma vie !!!!

Le lien, ce n'est pas moi qui l'ai fait : c'est la psychologue qui s'occupe de mon fils et qui fait ce métier depuis une trentaine d'année qui en a fait la constatation dans bien des cas..

Je pense qu'un enfant du sexe masculin qui a été abusé par un monstre du même sexe, peut peut-être être influencé, plus tard, dans sa décision du choix du sexe de son partenaire;.. je ne peux que me l'expliquer de cette façon...

Sachez que je n'ai rien contre les homosexuels qui sont des gens beaucoup plus sensibles et humains que l'on pense. J'en ai dans mon entourage et je les apprécie beaucoup. Donc là n'est pas le problème pour moi.

J'exposais juste les conséquences d'un abus sexuel par la personne du même sexe et plus âgé... qui ont été constatées à plusieurs reprises.

Merci de votre intervention

on devrais repondre quoi ?
bonjour,
Je ne comprends pas mon fils qui veut continuer avoir le fils de mon ami, et jouer avec lui. Mon fils m'a sorti maman il ne recommencera plus car tu as déposé une main courante. Mais moi je reste perplexe. J'ai dit à mon fils que je voulais bien qu'il joue avec lui mais toujours sur surveillance. Moi j'ai peur qu'il recommence. Qu'en pensez vous?
Mon fils réagissait exactement pareil au début, en fait il en avait peur car l'autre le menaçait... et ce n'est que lorsque mon fils s'est vraiment senti "en sécurité" (car cela s'est passé dans un camping et j'ai réussi à faire expulser la famille entière !) qu'il nous a avoué d'autres choses plus graves et qu'ensuite il n'a plus voulu parler d'eux. Mais il est vrai que tant qu'il était plus ou moins en contact avec lui, il voulait continuer à jouer avec lui. Avec le recul on a compris qu'il en avait peur... pour votre fil essayez de voir dans cette direction.. mais ce n'est pas sur que ça soit la même cause, peut-être veut-il simplement lui pardonner sa faute !!! bon courage Claude.
Messages postés
2199
Date d'inscription
mercredi 24 septembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
17 avril 2014
518
hello

je me demande si vous pouvez pas relancer la procédure quand il aura 15 ans ! à voir avec un avocat.

++
Rebonjour Checkit,

Nous avons posé la question aux gendarmes au moment de la déposition... malheureusement il est tenu compte dans ce cas-là de l'âge du coupable au moment des faits...
Il n'y a que s'il continue à se livrer à de tels actes une fois les 15 ans révolus, malheureusement, qu'il sera appréhendé et puni par la justice.
Je sais aussi qu'il aurait été possible de se retourner contre les parents dans notre cas, mais ces derniers se sont couverts en portant plainte contre leur propre fils !!
Merci encore de votre soutien.
Messages postés
2199
Date d'inscription
mercredi 24 septembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
17 avril 2014
518
hello

d'accord, merci pour ces précisions.
Mais pour les parents il y a des chances qu'ils soient comme n'importe qu'elle parent :/ et leur mettre ca sur le dos ... je sais pas.

++



Bonjour,
Justement ils ne sont pas comme n'importe quels autres parents... je vous rappelle que ces gens étaient des amis ... bien que quelquefois leurs propos nous choquaient... des situations qu'ils racontaient nous choquaient également, nous ne jugions pas... leur fils est venu un jour en pleurant me voir en disant qu'il était puni car il avait dit à des gens du camping où ils étaient en vacances que toute la nuit la caravane avait bougée et qu'il n'avait pas pu dormir... qu'il entendait sa mère... bref, je vous passe les détails... ils faisaient leurs affaires dans une pièce séparée de quelques millimètres de cloison...
De plus ils se sont vantés à plusieurs reprises qu'ils aimaient bien faire leurs affaires, une fois le camping dans la nuit, sous leur auvent allumé, en ombres chinoises...
Tout ça nous choquait un peu... mais nous ne jugions pas... nous nous disions que nous n'étions pas tous pareils... bref... je me demande maintenant si leur fils ne les espionnait pas non plus, vu leur discrétion... car je peux vous dire que ce qu'il a fait subire à mon fils et ses petits copains... ça ne s'invente pas !!!
J'ai beaucoup culpabilisé au début quand j'ai appris toute l'histoire, je me suis dit que plus jamais je ne serai amie avec des gens qui pratiquent des choses de la sorte, tant pis si on considérera que je suis "coincée"...
j'ai beaucoup travaillé sur moi pour me convaincre que ce n'était pas de ma faute, personne n'aurait pu se douter que cet enfant de 13 / 14 ans était un monstre...
Messages postés
102052
Date d'inscription
mercredi 7 octobre 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
4 novembre 2017
11 714
Bonjour

Je voudrais saluer votre courage .

Tout ces parents qui se battent,pour leurs enfants.
Alors que les lois ne sont pas avec eux.

Merci pour vos enfants que vous avez cru.

Il existe des associations de victimes.
Et je pense que en tant que parents vous y avez une place.
Une place énorme même.
Vous avez besoin de parler.
Vous avez besoin d'un suivi psy vous aussi.

Savez vous que la loi sur l'inceste doit être re voté le 28 janvier.
Il faut qu'elle passe cette lois.

Car même si il était plus âgé et en possibilité d'être jugé.
La peine est que dalle ,quand c'est considéré comme de l'inceste.

J'ai une amie qui a été abusé de très longue années par son père.(12 ans...)
Sa génitrice ne l'a jamais cru.
Et malgré le procès et les preuves irréfutable elle ne la croit toujours pas.
Son géniteur n'a pris que 10 ans de prison.

Alors merci de croire vos enfants.
Merci pour eux de les aider.
Et de les soutenir.

Mais faites vous aider...

a+
> grid
C'est clair Grid !!!
Juste une anecdote : mon fils et son petit copain qui sont donc les victimes, ont été suivis par des psychologues de mai 2009 à fin décembre 2009, cela nous a coûté par semaine 40 €, faites le calcul...

Par contre l'agresseur lui, a été pris en charge par un centre et devinez combien payent ses parents : 0 !!!!
tout est gratuit pour eux !!!! Ce sont les parents eux-mêmes qui me l'ont dit au début de la procédure, avant que l'on coupe les ponts avec eux ... (ils étaient des amis à la base !!!)

C'était juste un exemple...

Bonne et heureuse année Grid, je suis avec vous !!!
Merci merci merci.... enfin quelqu'un sur ce site qui se met à notre place à part entière.... vos propos font chaud au coeur...
Il est vrai que les parents ont besoin d'un suivi psychologiques aussi, moi même me fais suivre depuis bientôt 8 mois maintenant, mais je me suis prise en main avec le peu de force qu'il me restait... personne ne m'a soutenue... sauf mon époux et l'un des employés proches... aucune structure n'est prévue pour les parents !!! on nous laisse "dans la nature" après avoir suivi la procédure de gendarmerie, c'est vraiment une honte.
En ce qui concerne les associations, j'habite un tout petit village et la ville la plus proche est à une trentaine de kilomètres... faudrait que je me renseigne, en tous cas merci de l'info.
Si je devais souhaiter quelquechose de bon pour cette nouvelle année, ça serait : "que personne ne touche à vos enfants , période où la naïveté et la pureté sont reines..." car ceci ensuite, est irréversible et c'est ce qui fait le plus mal pour une mère...
Merci encore lafouine...
> evetrieste
bonjour eve moi aussi je vous souhaite une bonne année a vous et votre petit garcon en espérant qu'elle se passe mieux que la précédente et beaucoup de bonheur.
Hier justement j'ai vu un repotage sur les pédophiles, le pédophile avait violé plusieurs ados connu sur internet et il prend 3 ans de prison ferme. Et un autre type qui a violé au bout de 10 ans il ressort en conditionnel et habite en face d'une école primaire et les juges sont au courant. C'est une honte !
Si il y a une nouvelle loi le 28 janvier sur les pédophiles je vais suivre ça de près mais pour moi ce ne sont pas des gens malades mais des pervers qui savent tres bien ce qu'il font. Le pédophile qui a violé la petite de 13 ans dans le reportage explique qu'il ne savait pas que c'était illégal d'avoir des rapports avec une mineur qui est consentente, alors que sur internet il manipule la petite en lui disant qu'il a 17 ans au lieu de 54.
a bientot ingrid
Messages postés
102052
Date d'inscription
mercredi 7 octobre 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
4 novembre 2017
11 714 > grid
Bonjour

Attention le 28 janvier c'est une lois sur "l'inceste".
Pas sur les pédophiles.

a+
>
Messages postés
102052
Date d'inscription
mercredi 7 octobre 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
4 novembre 2017

Oui disons que cela concerne toute de même les pédophiles incestueux...
Il faut savoir que beaucoup de pédophiles s'attaquent à leurs propres enfants quand ils sont touts petits !!!
Donc si la loi sur l'inceste est appliquée, elle punira en même temps certains pédophiles !!!
Messages postés
102052
Date d'inscription
mercredi 7 octobre 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
4 novembre 2017
11 714
Bonjour

Si tu vois ça comme ça...
Alors oui.

Mais l'important dans cette lois.
C'est Plutôt que les condamnations soit les mêmes que pour les viols.

Quand tu imagine qu'un géniteur, qui abuse de sa fille de 5 a 17 ans plusieurs fois par semaine jusqu'à plusieurs fois par jour.
Qui la détruit mentalement et physiquement.
Qui lui fait des trucs même pas imaginable dans la tête d'une personne "normale".

Et il prend 10 ans de prison.!!!

C'est peu quand même.
Elle ne sera pas encore libérée de tout ce qu'elle a dans la tête, qu'elle paniquera parce qu'il sera déjà sorti.

a+
Là rien à rajouter, je suis entièrement d'accord avec toi...
bonjour
un enfant de treize peut aller en prison c'est arriver chez nous mais pour un delit moin grave (vol) donc il n'y a pas de raison surtout pour un fait pareil .

c'est quoi la question
Messages postés
113948
Date d'inscription
mardi 6 septembre 2005
Statut
Membre
Dernière intervention
14 novembre 2019
7 911
Bonsoir shadow23

25 jun 2009

Faudrait lire avant de répondre "c'est quoi la question" ???

c'est bon on ce calme j'ai ne c'est pas ce qui faut repondre alors repondez et moi je repond aute part


messieur et madames je sais tout
Messages postés
73909
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
22 mai 2020
20 152
Si tu ne sais pas ce qu'il faut répondre TU NE REPONDS PAS !!!

Cela t'évitera d'être ridicule et de te faire remettre d'aplomb.