Oncopresie

takia - 15 mars 2009 à 11:17
 damedeberlin - 27 janv. 2010 à 18:44
Bonjour,
je suis maman d'un garçon de 12 ans il souffre d'oncopesie depuis 6 ans j'ai tous essaye mais rien a faire des seances chez le psy gasto rien je souffre et lui aussi il se replie sur lui meme ne peut participer a aucune sortie et ça se repercute sur son travail scolaire il a des moments de remission mais ça reprend tjr qe dois je jaire aidez moi s'il vous plait il y va de la vie de mon fils merci je suis prete a faire l'impossible pour lui
A voir également:

4 réponses

Utilisateur anonyme
15 mars 2009 à 11:30
bonjour
de ce que j' ai pu en lire sur l' encoprésie c' est que le rapport enfant- prarent est indispensable aini que psycho thérapie.
savez vous pourquoi votre enfant se renferme sur lui? subit il des moqueries?
merci de m'avoir repondu oui son jeune frere et sa grande soeur je ne sais pas se qi se passe a l'exterieur mais je sais qe qand il fait sur lui l'odeur lfait q'il se cache et les enfants ne pardonne pasj'ai essaye la psychitherapie pendant 3ans mais rien sa reprend tjr
0
Utilisateur anonyme
15 mars 2009 à 12:05
et le psy en pense quoi?
avez vous essayé des activités lui permettant de s' exprimer?
comme des expo de peinture, des loisirs detente lui permettant de prendre connaissance de son corps?
j'ai essaye des activites sportives mais il a tjr arrete apres qq seances a cause de son probleme le psy a decouvert q'il a subit un attouchement sexuel il n'en a pas parle j'ai essaye de le faire parler il n'arrive pas juste q'il ne les a pas laisser je sais q'il ny a pas eu d'acte mais il a ete tromatise et la meme periode son frere est son oncle auqel il etait tres attache a eu 1fille sa femme l'a completement rejete il n'a rien compris j'ai parle et expliqe qe son onle a 1famille maintenant mais le detachement s'est mal fait .son pere aussi ne savais pas bien s'y prendre avec lui il a tjr prefere sa fille maintenant tout le monde souffre la psy a dit qe c'est un travail de longue haleine mais jusq'a qand il grandit
0
Utilisateur anonyme
17 mars 2009 à 12:30
bonjour takia
effectivement ton fils doit souffrir mais dans son malheur tu es la et bien clairvoyante et aimante et ca deja c' est un bien fou pour ton bonhomme.
plus haut je t' ai demandé si en amenant ton garcon voir des expo de peintures cela pourrrait peut etre l' aider a parler.
pour chaque art lui demander ce qu' ilvoit me semble assez bon pour l' esprit.
ceci dit il y' a les livres d' art qui peuvent aussi faire l' affaire.
utiliser des modes pedagogiques lui permettant d' apprendre a parler d' autres choses que lui ds un 1er temps me semble pas mal.
il est clair qu' il est intelligent suffisament pour comprendre qu' on lui demande quelque chose dont il n' a pas envie pour le moment.
Ps: je dois m' absenter une bonne partie de l' apres midi donc ne t' inquietes pas si je ne te reponds pas de suite ;-)
merci de me lire et de me repondre on se sents si seule qq fois.j'aimerai bcp entrer directement en contacte avec toi si possible
0
Utilisateur anonyme > takia
17 mars 2009 à 17:32
oui bien sur , il te faut etre membre d' abord puis passer par la messagerie privée.
par contre pour toi et ton probleme il est tres interresssant d' avoir d' autres interventions avec d' autres idées aussi.
Mais tres sincerement on peut echanger par MP ce qui me permettra aussi de prendre de tes nouvelles ;-)
0
damedeberlin
27 janv. 2010 à 18:44
Bonjour,

je suis également maman d'un grand enfant de 21 ans aujourd'hui qui a souffert d'oncopresie. Après de longues années de questionnement sans réponses ni de la part des psy ni de la part des medecins, c'est finalement la rééducation du sphincter a$qui a le plus aidé mon enfant. Son symptome s'est déclenché à l'age de 3 ans après une courte période d'acquisition de la propreté à la suite d'une évenement traumatisant qui n'a jamais fait surface, même pas sous hypnose chez un psy pourtant reconnu. Lui aussi a subi les moqueries et la réprobation des adultes avec une perpetuelle culpabilité. Sans compté les activités qu'il a du abandonner en raison des odeurs dérangeantes. Aujourd'hui des accidents sont possibles surtout lorsque les contraintes sont fortes notamment au travail mais il maitrise mieux et les récidives sont rares car il a conscience de ses besoins. L'alimentation peut aider par la consommation de fibres(pain complet) et de beaucoup de légumes (soupes plus ou moins laxatives) et fruits (les abricots demisec , les pruneaux sont laxatifs).

Mon fils est très sociable, je l'ai réconforté autant que possible et lui ai appris à se changer régulièrement. il y avait toujours quelques vetements propres et de quoi faire une toilette dans nos bagagges. Aujourd'hui il a des amis sincères et se sent beaucoup mieux.