Problème de sommeil : je n’arrive plus à dormir

Louis - 1 oct. 2023 à 15:55
 Marie - 2 oct. 2023 à 09:24

Bonjour, je m’appelle Louis j’ai 17 ans et je suis en première année de médecine 

Comme vous le savez peut-être il s’agit d’un concours réputé comme difficile 

Il s’agit aussi d’un domaine pour lequel j’éprouve une grande passion au point de travailler sans compter mes heures, je me lève j’apprends, je mange en révisant et je dois m’accorder environ 30 minutes de pause par jour

Seulement je le vis très bien, à priori je n’ai aucune baisse de moral, c’est ma passion 

Le problème c’est que je suis tellement « excité » à l’idée d’étudier et peut-être stressé à l’idée de réussir ce concours que je n’arrive plus à dormir

Je suis passé de minimum 8h de sommeil avant la rentrée à 4h ~ 5h max par nuit depuis la rentrée (29 août)

Je n’ai littéralement plus la sensation de fatigue et je suis obligé de me coucher et d’attendre 2h avant de dormir, et ce, sans aucun écran ou autres

Je commence un peu à m’inquiéter car je me dis que le changement est vraiment brutal et étrange, je n’ai aucun effet négatif sur mon corps si ce n’est une légère acné qui peut être liée à l’adolescence 

Je me demande ce que je dois faire, d’un côté je n’ai rien d’inquiétant mais de l’autre, je sais que ce comportement, non voulu, peut avoir des conséquences 

Dois-je prendre des somnifères ? Dois-je continuer ?

J’ai peur que dans quelques temps je me prends d’un coup la fatigue du cumul d’heure de sommeil manquées

J’hésite à aller voir le médecin même si je ne trouve pas de gros « problème »

Merci de votre lecture et de vos futures réponses, 

Louis

A voir également:

3 réponses

Andy31200 Messages postés 147141 Date d'inscription mardi 1 octobre 2013 Statut Modérateur Dernière intervention 5 novembre 2023 27 504
1 oct. 2023 à 16:32

Bonjour,

"J’hésite à aller voir le médecin "

Et  bien à mon avis, tu ne devrait plus hésiter


Docteur Pierrick Hordé Messages postés 42065 Date d'inscription vendredi 21 décembre 2007 Statut Webmaster Dernière intervention 1 avril 2024 27 969
1 oct. 2023 à 20:03

Je confirme ce que t’as dit Andy’ 

il’faut consulter rapidement car tu risques de t’écrouler d’épuisement d’une semaine à l’autre 

ton médecin jugera aussi de la nécessité de consulter un médecin spécialiste du sommeil’

questiion importante : fais tu du sport régulièrement 3 fois par semaine ? Indispensable aussi 

Bonjour Louis,

J’ai moi aussi connu des périodes où je ne dormais plus. Il existe une méthode naturelle et reconnue qui est l’acupuncture.

Elle va rééquilibrer ton corps en fonction de ses besoins et te permettre de te détendre et retrouver le sommeil. Beaucoup de gens ont peur des aiguilles mais je pense qu’un futur étudiant en médecine ne se laissera pas impressionner pour si peu. Bien sûr il faut regarder autour de chez toi si il y a des praticiens et les avis les concernant. Personnellement et malgré un gros déficit de sommeil (2 à 3h de sommeil par nuit) , je suis revenue à un des nuits très paisibles en très peu de temps.

Il faut aussi s’accorder des petits moments de détente et de plaisir qui ne sont pas nécessairement « extraordinaires ». Tu peux te préparer un repas qui te fait plaisir, faire une activité même pour un temps très court qui permet à ton cerveau de se reposer (lire, regarder une vidéo, appeler des ami(e)s..) et bien sûr s’aérer et faire du sport (même simplement de la marche si tu es très fatigué)

Je pense aussi que tu dois pouvoir trouver autour de toi des personnes de ta famille ou autres avec qui échanger sur ce que tu ressens car c’est important pour toi. Ceux qui t’aiment sont tout à fait capable de t’aider à retrouver de l’énergie et de l’apaisement pour avancer au mieux.

Et l’essentiel est de s’enlever la pression: celle que tu te mets ou que te mettent les autres. Si tu en es déjà là, c’est que tu es déjà un très bon élève et tu dois croire en tes capacités et te faire confiance même si le concours de médecine est loin d’être facile. Dis-toi surtout que tout ce que nous vivons ce ne sont que des expériences qui nous forment et nous apprennent à rebondir. Tu auras toujours la possibilité de faire mille choses quoi qu’il advienne. Je te souhaite le meilleur pour la suite