J'ai envie d'y mettre un terme.

Jules - 16 sept. 2023 à 23:50
Andy31200 Messages postés 147141 Date d'inscription mardi 1 octobre 2013 Statut Modérateur Dernière intervention 5 novembre 2023 - 17 sept. 2023 à 09:26

Bonjour, je m'appelle Jules et je suis un garçon âgé de 17 ans. Ce n'est pas une question mais plutôt une multitude qui me viennent à l'esprit. Plus les jours passent, plus je perds le goût, la saveur de la vie. Cela fait presque un mois que je suis étudiant en médecine et ça ne m'aide pas du tout à me rétablir. J'ai toujours été malheureux dans la vie, je n'ai jamais ressenti les bonnes humeurs/émotions tels que l'amour ou ne serait-ce que le bonheur, la joie. Je suis habitué à la sans cesse remise en question et au désespoir, je ne souris jamais. Il m'arrive parfois de pleurer, seul, pendant de longues minutes, avec de nombreuses pensées sombres qui déambulent dans mon cerveau. Je n'ai pas d'amis, personne à qui me confier, juste moi et mon éternel chagrin. Il faut savoir que je suis quelqu'un de très introverti, rien que le fait de parler à un inconnu est une épreuve pour moi. Je prends des médicaments, de la L-tyrosine qui me permettrait il paraît de retrouver (plutôt trouver pour moi) un sens à la vie en dégageant toutes ces pensées néfastes et dépressives. Tout cela pour dire que plus le temps passe, plus les idées sombres que j'ai en tête me poussent à agir différemment. Je ne cesse de dire que je suis un bon à rien qui va tout rater, que je ne suis qu'une vulgaire bouche à nourrir. Je ne suis pourtant pas à plaindre au niveau familial et matériel. J'ai des parents qui comptent sur moi, j'ai mon logement, ordinateur pour suivre mes cours... Mais pourtant, je n'ai que l'impression que la situation s'aggrave, je ne parviens pas à extérioriser, à me retirer cette charge supplémentaire emplie de tristesse. J'ai bien peur qu'un jour, je passe véritablement à l'acte. J'ai déjà tenté, du moins j'étais prêt à le faire, de m'enfiler plusieurs pilules pour m'empoisonner. Je n'ai jamais réussi, j'avais trop peur. Je pense aux répercussions que cela pourrait causer dans mon entourage, à quel point cela pourrait me causer du tort (même si dans ce cas, je ne pourrai pas le savoir). Mais le problème est là, les ondes négatives ne cessent de s'accroître et un jour, je vais véritablement craquer.

Excusez moi pour ce long pavé, c'était l'unique moyen de décrire ma situation,

Merci d'avance pour d'éventuelles réponses, Jules.

1 réponse

Andy31200 Messages postés 147141 Date d'inscription mardi 1 octobre 2013 Statut Modérateur Dernière intervention 5 novembre 2023 27 504
Modifié le 17 sept. 2023 à 09:33

Bonjour Jules,

Tu souffre d'un état dépressif réactionnel et une dépression, ça se soigne et se guérit

Ça va être un peu long mais pour être complet je vais te proposer trois choses ;
-Le mieux : Consulter un médecin psychiatre

Tu peux prendre RDV chez un psychiatre en libéral  consultation de 50,20 €   remboursée
Tu peux aussi prendre RDV dans un CMP ( Centre Médico Psychologique ) proche de ton domicile, service public, gratuité des soins, Il y a là des équipes pluri disciplinaires, psychiatres, psychologues, infirmiers(es) psychiatriques, assistante sociales etc..., mais les délais peuvent être longs selon la région.   .
https://www.annuaire-inverse-france.com/e635-centre-medico-psychologique

Si cela te semble difficile, . je te propose d'aller parler de tout ceci dans une "maison des adolescents "( reçoivent les jeunes de 11 et jusqu'à 25 ans pour certaines) en souhaitant qu'il y en ait une près de chez toi, tu y rencontreras des professionnels compétents dans ce type de problèmes, neutres, bienveillants et ils pourront t'écouter, t' aider, te conseiller voire t'orienter
C'est anonyme et gratuit, clique sur ton département « :
https://www.filsantejeunes.com/carte_mda

-Rien ne peut remplacer un entretien de vive voix et en tête à tête mais tu peux en discuter sur un site qui est à la disposition des jeunes de 12 à 25 ans et où tu auras la possibilité de t' informer, d'échanger, de poser des questions, de partager tes préoccupations.
C'est ici :
https://www.filsantejeunes.com/
Ils proposent des forums de discussion et de chat.
Il y a aussi moyen d'échanger par mail et même par téléphone avec des professionnel(le)s de la santé qui connaissent bien les problèmes et les préoccupations des ados et jeunes adultes.
Santé-Médecine n'offre pas ces moyens car un forum à ses limites.
N'hésite donc pas et inscrit-toi sur ce site sérieux et de confiance  qui est également anonyme et gratuit