Bisexualité et conflits

ealy Messages postés 9 Date d'inscription dimanche 23 octobre 2022 Statut Membre Dernière intervention 26 octobre 2022 - 24 oct. 2022 à 18:48
 Jim - 28 oct. 2022 à 06:35

Bonjour,

Par avance je m'excuse de ce qui va suivre, car les émotions laisseront sûrement un texte brouillon.Beaucoup en lisant l'intitulé me diront que j'ai la vie devant moi. Mais sachez, chères personnes qui me liront, que cela n'est peut-être possible que dans la majorité des cas.

Je suis noire, bisexuelle et entretien en ce moment une relation avec une fille. (je vais actuellement sur mes 21 ans).

Mes parents l'ont découvert il y a 2 mois de cela maintenant.

Ma mère a menacé de tuer celle que j'aime, puis ensuite de me tuer si je continuais ce genre de pulsions sexuelles déplacées.

Elle l'a d'abord menacé en se procurant son numéro de téléphone par mes appels téléphoniques. Je mentirai si, lorsque ma petite amie m'a appelé, je n'étais pas complétement hors de moi et paniquée.

Lorsque j'énonce des menaces de mort, je ne parle pas de celles qui sont dites sur le coup de la colère pour certaines personnes impulsives.

Mais celles ou la personne vous harcèle par vingtaine de messages par minute, en vous insultant de négresse pitoyable car je dois sûrement être vue comme une esclave par ma partenaire, de sale lesbienne, d'une personne possédée par le Démon.... Celles où lorsque vous n'y voyez (car vous ne voulez pas le croire) que des pensées extrêmes sont malheureusement confirmées par un appel avec un ton glacial, froid. Celles où chaque mot est pesé par l'interlocutrice verbalement... Celles ou même après 24H passées, les mêmes expressions sont réitérées et même encore plus sanglantes.

Après cela, elle m'a aussi demandé de partir de la maison familiale, et souhaitait que je laisse tout derrière moi, en coupant les vivre (je suis aussi étudiante dans le domaine médical - kinésithérapeute) car en tant qu'étudiante, je dépend encore de mes parents.

Très récemment, elle m'a demandé de faire un choix pour ma décision finale: moi ou elle, ou moi ou eux.

Pour la première option, elle laisse sous-entendre qu'elle se tuerait elle-même pour éviter le déshonneur de sa famille et parce qu'elle est dégoûtée d'avoir donnée naissance à une fille telle que moi. Dans la seconde, c'est me couper d'eux définitivement au risque de perdre mon frère.

Mais, je ne veux pas mettre ma relation en péril, je ne veux pas perdre mon frère, je ne veux pas perdre ma famille, je ne veux pas à avoir à faire de choix de la sorte.

La mort, est une solution bien faible, même si je l'ai déjà expérimentée de près ( j'ai un suicide raté à mon compteur réalisé il y a maintenant 1 an et demi).

Mais à cause de ma couleur de peau( leur argument "parce que nous sommes africains"), à cause de notre statut social, à cause de ma propre existence, je ne peux pas vivre tel que je le souhaiterai.

J'entends que nous sommes catholiques. Mais comme dise beaucoup : Dieu sait qu'elle personne nous sommes dès notre naissance. Ne m'aurait-il pas infligé des supplices incommensurables dès qu'il aurait su?

Les injures sont de plus en plus insupportables chaque jour,

J'ai mal.

J'ai peur.

Je veux vivre mais je ne le peux pas.

Très honnêtement, je ne sais pas pourquoi j'écris cela. Peut-être parce que je compte laisser une trace de moi quelque part avant de m'en aller pour de bon?

Quoiqu'il en soit, si vous avez eu le courage de lire jusque là, je vous remercie.

De tout mon coeur, merci.

6 réponses

Andy31200 Messages postés 137868 Date d'inscription mardi 1 octobre 2013 Statut Modérateur Dernière intervention 26 janvier 2023 26 733
Modifié le 26 oct. 2022 à 12:36

Il te faut appeler le 3919 où te sera écoutée , conseillée et orientée voir ici :

https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A13048

Appel anonyme

Appel ne figurant pas sur les factures de téléphone


J'appelle un chat un chat *
     *en Français dans le texte

1
ealy Messages postés 9 Date d'inscription dimanche 23 octobre 2022 Statut Membre Dernière intervention 26 octobre 2022
26 oct. 2022 à 21:32

Je vais essayer de voir...

Merci de votre aide.

0

Bonjour Ealy

Tu es confrontée comme nous tous à un moment donné dans la vie, a la déception familiale. La famille est un cocon où les relations doivent être protectrices respectueuses et saines…Ce n’est pas toujours le cas malheureusement et les tabous, le poids de la culture et de la religion peuvent être ravageurs. 
je suis blanc hétéro de 50 ans, je ne prétends pas me mettre à ta place, mais j’ai de l’expérience de vie et des relations humaines. De plus je connais bien la culture africaine je suis baignée dedans depuis 40 ans grâce à des amis camerounais. Ce que je peux te dire c’est que tu ne peux pas vivre en étant menacée et harcelée constamment par les gens que tu aimes et qui t’aiment car tu va te mettre en danger et tu as déjà fait une TS. Je ne suis pas pratiquant mais je respecte la religion mais elle est pervertie par l’Homme pour qui c’est un outil de dominationDieu est miséricorde et bienveillant et tu ne fais aucun mal et tes questions morales et philosophiques démontrent que tu es quelqu’un de bien et d’équilibrée.

je sais que ce n’est pas facile de lutter contre ce carcan qu’est parfois la famille, que l’on soit noir ou blanc d’ailleurs mais il est vrai que dans la culture africaine l’homosexualité est un tabou et une honte familiale et que les réactions sont très violentes. Notamment le qu’en dira t on? Que vont penser la famille les amis les voisins de la façon dont nous avons élevé notre fille? Et bien dis toi que cela n’a pas d’importance, en devenant adulte nous devons trouver notre place et notre chemin de vie! Visiblement tu n’arrivera pas à les amadouer ou à les rendre tolérant avec tes choix, il te faut donc accepter t’éloigner d’eux pour un temps finir tes études et vivre ta vie comme tu le penses. 
cela sera difficile et tu feras des erreurs et te posera toute ta vie des questions sur le sens de celle-ci et tes aspirations profondes. C’est notre lot à tous et ce n’est pas triste mais au contraire une chance ! 
Alors prépare ton départ en rencontrant une assistante sociale ou des associations qui t’aideront; regarde le ciel il est bleu et tu es une femme libre alors vis! 
 

courage à toi 

1
labricole47 Messages postés 16445 Date d'inscription samedi 14 décembre 2013 Statut Modérateur Dernière intervention 26 janvier 2023 794
24 oct. 2022 à 19:24

Bonjour

il est difficile de donner un conseil c'est une situation complexe , il va te falloir faire un choix , le suicide n'est pas le meilleur


0
ealy Messages postés 9 Date d'inscription dimanche 23 octobre 2022 Statut Membre Dernière intervention 26 octobre 2022
26 oct. 2022 à 10:10

Comme vous l'avez dit, ce n'est pas le meilleur. Mais il n'en reste pas moins un choix comme un autre même si ...il est lâche. En outre, j'ai essayé de chercher une faille, une ouverture ,une solution. Sans cesse. Une manière où les choses pourraient marcher en compromis.

Mais... sans des adultes compréhensifs, ou tout simplement fermés à la communication ou la discussion, cela est quasi-impossible.

0
Andy31200 Messages postés 137868 Date d'inscription mardi 1 octobre 2013 Statut Modérateur Dernière intervention 26 janvier 2023 26 733
26 oct. 2022 à 10:14

OK, c'est très bien et si tu es demandeuse de soin, partie prenante dans celui ci, dans l'alliance thérapeutique et en confiance, et aussi, si tu as vraiment envie d'avancer et d'aller mieux tout en acceptant de te remettre en question, cela sera efficace mais il faut savoir que les soins type psychothérapie peuvent mettre  beaucoup de temps avant d'améliorer les symptômes, persévérance donc patience et courage ..;)  


J'appelle un chat un chat *
     *en Français dans le texte

0
ealy Messages postés 9 Date d'inscription dimanche 23 octobre 2022 Statut Membre Dernière intervention 26 octobre 2022
26 oct. 2022 à 11:19

Persévérance, Patience et Courage...

C'est des mots qui me paraissent loin en ce moment. Mais... je vois votre point de vue , et vais essayer de me donner du temps dans la mesure du possible.

0

Vous n’avez pas trouvé la réponse que vous recherchez ?

Posez votre question
Utilisateur anonyme
26 oct. 2022 à 10:40

Bonjour ealy

Il est possible de faire intervenir un  médiateur familial. 

Tu es majeure et tu as des droits. Renseigne-toi auprès de la Mairie ou autre administration.

0
ealy Messages postés 9 Date d'inscription dimanche 23 octobre 2022 Statut Membre Dernière intervention 26 octobre 2022
Modifié le 26 oct. 2022 à 11:20

Bonjour imagine7,

Merci de votre proposition.

Après avoir fait quelques recherches rapides sur le net je suis tombée sur cette phrase : "Par contre, la médiation familiale n'est pas possible si des violences ont été commises."https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F34355

De ce fait, je crois que malheureusement je ne respecte pas cette condition (ayant subies des violences physiques qui sont jusqu'à présent visibles à "l'oeil nu").

0
Utilisateur anonyme > ealy Messages postés 9 Date d'inscription dimanche 23 octobre 2022 Statut Membre Dernière intervention 26 octobre 2022
26 oct. 2022 à 11:27

Tu n'es pas allée en parler à la Police ?

0
ealy Messages postés 9 Date d'inscription dimanche 23 octobre 2022 Statut Membre Dernière intervention 26 octobre 2022 > Utilisateur anonyme
26 oct. 2022 à 21:37

si avec ma copine nous sommes parties porter plainte à la gendarmerie suite à l'appel de ma mère... ( car nous avions peur qu'elle mette ses menaces à exécution)

0
Andy31200 Messages postés 137868 Date d'inscription mardi 1 octobre 2013 Statut Modérateur Dernière intervention 26 janvier 2023 26 733
26 oct. 2022 à 09:40

Bonjour et bienvenue sur ce forum ,

Une consultation avec un médecin psychiatre pourrait 'aider à faire le point et surtout te soulager, voire traiter un état dépressif réactionnel à cette difficile situation


J'appelle un chat un chat *
     *en Français dans le texte

-1
ealy Messages postés 9 Date d'inscription dimanche 23 octobre 2022 Statut Membre Dernière intervention 26 octobre 2022
26 oct. 2022 à 10:07

J'ai en ce moment un suivi psychologique mené par une psychologue et une psychiatre. Mais malgré cela, les idées noires restent présentes au vu de l'impact qu'a la situation sur ma santé mentale.

De plus, le fait est que ,comme dit dans la réponse précédente, un choix restera à faire.

0