Maladie de bowen

francoise1971 Messages postés 3 Date d'inscription vendredi 15 juillet 2022 Statut Membre Dernière intervention 15 juillet 2022 - Modifié le 15 juil. 2022 à 12:21
EmyRocalle Messages postés 1 Date d'inscription samedi 16 juillet 2022 Statut Membre Dernière intervention 16 juillet 2022 - 16 juil. 2022 à 20:16

Bonjour,

Je suis suivie par un dermatologue depuis 4 ans pour des lésions sur le visage et le cou. Il s'agirait de la maladie de Bowen.J'ai déjà eu différents traitements (cryothérapie, crème Tolak etc) mais toutes les lésions ne disparaissent jamais totalement et constament il y en a des nouvelles qui apparaissent (la dernière au niveau de l'oreille). Certaines lésions semblent guéries sur le moment et puis après quelques mois, elles reprennent en périphérie des cicatrices. Je n'en vois pas la fin. Je ne suis pas rassurée du tout et j'angoise vraiment beaucoup. Quelqu'un a t-il les mêmes problèmes et peut-il me rassurer un peu peut-être ? merci

A voir également:

5 réponses

EmyRocalle Messages postés 1 Date d'inscription samedi 16 juillet 2022 Statut Membre Dernière intervention 16 juillet 2022 3
16 juil. 2022 à 20:16

Bonjour, je suis diagnostiquée de la maladie de Bowen depuis 2019. Mon dermato relève du secteur privé en plus. C'est important de le spécifier parce qu'il aurait pu m'embarquer dans une kyrielle de soins inutiles et coûteux. J'ai aimé son honnêteté. Il est connu mondialement, voilà qui me rassure. Il m'a expliqué que tous les traitements donnaient peu ou pas de résultats parce que les nouvelles lésions se formaient tout juste à côté des anciennes, peu de temps après (comme vous le mentionnez!). Il a précisé que certains de ces traitements étaient douloureux ou déplaisants, donc le rapport méfaits-bienfaits est clair pour lui. La possibilité que ces lésions évoluent vers un véritable cancer est vraiment minime, on parle de 1 à 3% selon les diverses études, donc 97% de chance qu'il ne se passe rien de grave. Par contre, il faut surveiller attentivement l'évolution d'une lésion qui pourrait correspondre à un carcinome basocellulaire ou pire, à un mélanome, à partir des illustrations des «points à surveiller» largement diffusées sur les sites officiels du cancer de la peau. Il faut aussi éviter toute exposition au soleil entre 11 h et 16 h, éviter les aliments transformés, porter un chapeau à larges bords, bien dormir. Dans mon cas, je ne peux plus compter les lésions que j'ai sur le visage, les épaules, etc.; elles sont le résultats de coups de soleil acquis pendant l'enfance, le mal est fait. Consolation: cette maladie de Bowen est indolore, elle fait surtout mal à notre amour-propre (lésions rosées, taches brunâtres, sans plus), ce qui n'est aucunement handicapant comme un cancer du foie ou du pancréas. Au quotidien, il faut regarder ce qu'on possède encore et non ce qu'on a perdu (une jolie peau lisse!). Profitons du jour présent.