Je ressens le besoin de coucher avec ma cousne

Lion22 - 23 déc. 2021 à 12:29
Andy31200 Messages postés 147141 Date d'inscription mardi 1 octobre 2013 Statut Modérateur Dernière intervention 5 novembre 2023 - 23 déc. 2021 à 12:59
Bonjour,
J'ai eu une déception amoureuse et ma cousine (fille de ma tante) était présente pour moi. On est devenu plus proches et au final, on a fait l'amour. Je me sentais vraiment mal après et me suis promis ne plus le faire. Mais j'ai manqué à ma promesse parce qu'elle est très sexy et je n'ai jamais vécu une expérience sexuelle aussi folle. C'était la meilleure. Le soucis c'est que je sais que c'est très immoral mais je ressens le besoin constant de faire l'amour avec elle. Devrais-je succomber à ma tentation sachant qu'elle ne le regrette pas et est prête à remettre ça ? Ou me ressaisir et arrêter ce qui est à coup sûr une grave erreur ?
Aidez-moi

1 réponse

Andy31200 Messages postés 147141 Date d'inscription mardi 1 octobre 2013 Statut Modérateur Dernière intervention 5 novembre 2023 27 505
23 déc. 2021 à 12:59
Bonjour,

- On a tendance à considérer comme plus beaux les gens qui sont proches génétiquement de nous, ce qui est le cas des cousins

- Il s'agit de personne que l'on est souvent amenés à fréquenter régulièrement, donc ça favorise la complicité.

On trouve même des exemples notoires de mariages entre cousins en France, notamment avec Christine BOUTIN, femme politique.

Si le sexe et les couples entre cousins ne sont pas interdits, outre le tabou qui règne dessus il y a des choses à prendre en compte avant de poursuivre les choses :

- Est-il concevable de l'officialiser devant votre famille ?

- En admettant que vous vous mettiez en couple puis vous sépariez, comment allez-vous gérer la suite ? Vous pourriez être contraints de vous revoir fréquemment tout en cachant à votre famille ce qui vous est arrivé. Ça peut être particulièrement dur à vivre surtout si la rupture n'est pas d'un commun accord (c'est très rarement le cas, la plupart du temps, il y en a au moins un qui souffre)

- En admettant que vous alliez plus loin, quid de vos enfants ? Si les relations entre cousins sont tabou, c'est notamment à cause des problèmes de consanguinité que ça implique. Serez-vous prêt à élever un enfant qui souffre de tels problèmes ? Ou au contraire êtes-vous d'accord sur l'avortement si des problèmes pré-nataux devaient être repérés ?