Grosse douleur ovaire - orgasme

Signaler
-
 Bertille -
Bonjour,

Je fais suite à une question semblable posée un peu plus tôt sur le forum (https://sante-medecine.journaldesfemmes.fr/forum/affich-2450089-tiraillement-ovaire-gauche-pendant-orgasme-clitoridien) car je rencontre le même souci. J'ai 1 enfant, j'approche de la quarantaine, je n'ai aucune IST, aucun kyste et ne souffre pas d'endométriose.
Je ressens depuis quelques mois une violente douleur (coup de poignard) lors de l'orgasme. D'autres femmes auraient-elles ce problème et surtout une idée de ce qui se produit ?
Merci

2 réponses

Messages postés
115539
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
9 juin 2021
19 793
Je comprends ta réponse… je ne demande pas un avis médical mais souhaite simplement savoir si la personne qui avait posté ou d’autres femmes dans ce cas avaient pu trouver la cause.
J’ai déjà consulté ma gynéco, et à part attendre que ça passe je n’ai pas d’autres pistes que l’expérience d’autre femmes. C’est bien là l’objet d’un forum, non ?
Bonne journée
Messages postés
115539
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
9 juin 2021
19 793
"C’est bien là l’objet d’un forum, non ? "
Certes mais ici les principaux intervenants sont des professionnels de la santé et nous surveillons les éventuelles réponses erronées ou farfelues
Ta question reste bien sur ouverte mais je vais donc surveiller les éventuelles réponses .
Autre piste toutefois, si tous les examens n'ont rien retrouvé , il va falloir penser à une composante psychosomatique du symptôme
Une consultation avec un médecin psychiatre pourrait t'aider à faire le point et surtout te soulager, sais tu à qui et où t’adresser ?
Cliquer sur les liens bleus pour en savoir plus
Merci pour ta réponse.
J'avoue que, pour le moment, je n'envisage pas que la cause puisse être psychosomatique... J'ai (j'avais ?!) une vie intime plus que satisfaisante et cette douleur est apparue à la fin de mes règles en mars dernier. Et aucune douleur en amont... juste au moment de l'orgasme, puis plus rien.
Je me demandais si cela pouvait avoir un lien avec le sport, car je m'y suis remise depuis 6 mois. Ou éventuellement un dysfonctionnement du périnée... (qui après l'accouchement avait été qualifié de tonique et donc n'avait pas nécessité de rééducation).
Bref, je tatônne... mais plus le temps passe et plus je désespère de retrouver ma vie intime.
Merci de laisser le post ouvert, on ne sait jamais !
Bonne journée,