Scarification

Signaler
-
Messages postés
72465
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
12 juin 2021
-
Bonjour,
J'ai vingt ans et depuis la quatrième je me scarifie en faisant des "pauses" d'un an au lycée puis a la fac. Je me suis fait aidé pour des idées suicidaires et j'ai était hospitalisé en psychiatrie il y a pas longtemps. En ce moment je vais plutôt bien grâce aux médocs et grâces a l'hospitalisation or je continue a me scarifier, j'ai l'impression que j'ai besoin de me faire du mal physiquement pour me sentir vivante mais je ne sais même pas si c'est la vraie raison puisque je vais vraiment bien et que je me sens en vie en faisant autre chose. Je ne comprends pas pourquoi je continue de me scarifier, c'est comme une drogue mais souvent sur internet on parle de personnes qui se font du mal car elles ne vont pas bien, alors est ce que il y aurait quelqu'un qui s'est déjà fait du mal en étant bien? Si oui votre témoignage m'aiderais a comprendre
pourquoii je continue de me faire du mal. Est ce que vous pouvez m'aider à comprendre pourquoi je continue de me faire du mal en étant bien? Car j'ai l'impression que je ne suis pas normal et que se faire du mal en étant heureuse ce n'est pas normal... S'il vous plaît aidez moi a comprendre.

1 réponse

Messages postés
72465
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
12 juin 2021
7 815
Bonjour

C'est bien plus complexe et ce problème de scarification ne se résoud pas si vite surtout que cela dure depuis quelques années.

Concrètement .... ces premières actes d'automutilation ont débuté à quel âge ?

Tu as dis : " Je me suis fait aidé pour des idées suicidaires et j'ai était hospitalisé en psychiatrie il y a pas longtemps. "

Cette hospitalisation a eu lieu quand ? Et, tu n'as pas eu le bénéfice d'un accompagnement psy (psychiatrique ou psychologique) lors de ton départ de l'hôpital car quand tu cites : " Est ce que vous pouvez m'aider à comprendre pourquoi je continue de me faire du mal en étant bien? " cette question nécessite des rencontres psychothérapeutiques qui te permettront déjà à aborder cette préoccupation de vive voix, en direct avec un ou une Thérapeute compétent(e) et bienveillant(e) et, surtout, qui t'aidera et t'offrira une aide personnalisée en tenant compte de tes besoins personnels.

Tu ne trouveras pas d'aide utile sur le Net.