Mal être

Signaler
-
Messages postés
72464
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
12 juin 2021
-
Bonjour, j'ai 28 ans, mais mon âge n'a rien à voir avec mon mal être. J'ai toujours mal vécu ma vie, toujours eu des envies de suicide. J'en suis à un point où ; soit j''arrive à trouver la femme qui me donnera l'envie de vivre soit je meurs.
Oui je trouve avoir trop souffert, oui je suis conscient des échappatoires. Cependant après un séjour en HP plus traitement inutiles ; après moultes déboires amoureuses et j'en passe sur les déceptions de la vie malgré tout mes efforts et ma compréhension apparemment plus élevée que la moyenne. J'en reviens au même point. On m'apprécie au maximum on me voit comme un ami mais personne ne m'aime et tous me refractent car trop expressifs. Sauf que je ne sais pas être faux et que je ne vois pas comment exister en étant moi.
J'ai comme l'impression d'être un extraterrestre dans ce monde illogique malgré mes multiples remises en questions.
Je ne sais que faire... Je ne me vois pas comme légume par les traitements, mais n'arrive à rien sans et avec. Devrais-je mourir pour participer à la résolution de tout les problèmes actuels causés par la surpopulation, et ainsi en plus mon mal être présent depuis mon plus jeune âge ? J'ai tout fait, tout essayé, je ne vois plus quoi faire, à par mourir. J'ai même déjà essayé mais ce n'était pas mon heure. Je ne peux être acteur malgré mes efforts. Je ne peux non plus être spectateur ou témoin. Bref je ne peux rien être dans cette vie qui m'a été imposée, ni même m'en débarrasser. Que suis-je censé faire ? Me laisser porter dans la souffrance ? Je n'en veux pas, malheureusement je n'ai pas le choix et ai l'impression que personne ne me comprends. Comme si je suis obligé de souffrir pour rien et que je n'en ai pas le choix. J'avais de l'espoir, j'ai tout donné pour mais rien y fait. Je ne sais même pas ce que je recherche ici, peut être un raccourcissement de ma vie, car j'ai tout tenté tout essayé mais rien n'y fait, peut être une femme qui accepterait mes plaies et mes blessures. Je suis pourtant une corne d'abondance de bonheur, cependant mon être perso est comme un morceau de barback charcuté et purulent. La moindre lueur d'espoir me relèverai, si toute fois elle est concrète ; j'ai trop soupé des phrases toute faites, mais rien de concret pour ma situation. Je sais c'est égoïste, tout ce que je veux c'est une vie simple avec celle que j'aimerais et c'est tout.
Maintenant je sais que c'est une pression que je crée à l'autre. Ce n'est pas ce que je veux. Je veux juste partager avec celle qui m'aimerais pour ce que je suis, et non pour de la thune que je pourrais fournir, la preuve je suis pauvre je donne le peu que j'ai et je reste seul. Est-ce les femmes de maintenant qui sont trop veinales, apparemment, en tout cas c'est la conclusion que j'en tire vu mon célibat qui s'éternise. Enfin je parle du levier qui me remonterais, car tout le reste dans ma vie est à jeter, ou à offrir à une hypothétique personne qui apparemment n'existe pas à laquelle je plairait. Comme dit plus haut je parle du seul levier après essais de moultes leviers qui me sortiraient de cette impasse. J'ai tout tenté, tout essayé mais rien y fait. Seul trouver la personne qui m'aimerais vraiment me sauverais. Bien sûr sans lui faire porter mon mal être. Je sais qu'à la question dois-je me suicider, tout le monde me dirais non, mais que faire quand on a plus que ces deux options ?
Je ne sais plus, et j'en souffre. J'ai tout eu, traitements, suivi, histoire d'un soir, mise en couple avec des femmes ayants déjà des enfants mais connes comme leurs pieds. Bref comme si tout me disais que rien ne m'attends ici bas mais que j'ai pas le choix d'être là puisque qu'impossible de mettre fin à mes jours, tout à raté. Encore une fois je tiens à dire que je ne sais plus quoi faire, mais que si d'autres sont dans mon cas vous n'êtes seuls, moi aussi je n'ai d'autres choix qu'attendre la mort, je le fais au final car tout le reste à échoué, depuis que j'ai 6 ans. Force et courage à tous ceux qui subissent sans avoir la possibilité de changer ça, la même situation que moi. Je vous aimes et vous accepte, contrairement à ce monde qui ne le fait pas pour nous.

1 réponse

Messages postés
72464
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
12 juin 2021
7 815
Bonjour

Tu dis avoir été hospitalisé en Psychiatrie. Cela date de quand et pour quel problème de santé ?

Suite à ce passage à l' HP es-tu resté en contact avec un ou une Médecin Psychiatre ou Psychologue ?
Celà date de quelques années quand j'avais 20 ans, ce qu'ils appellent une dépression atypique à vraiment explosé en moi, c'est là que je me suis rendu compte après de l'automutilation, et des TS multiples que j'avais un temps à faire et que je ne peux le changer, quand au mal être, c'est une bête noire qui depuis longtemps est en moi et me ronge, elle gratte à la porte, se fait des fois tellement oppressante que je sens comme si la réalité se dérobait sous mes pieds et que je me retrouve omnubilé ou plutôt enfermé dans un boucle de ressassement dans ma tête.

J'avais gardé le contact, un temps. Ce n'est plus le cas, les psychologues ne font qu'office de miroir, autant parler réellement devant un miroir ; les psychiatres eux ne sont que dealers de drogues zombifiantes et abrutissantes. Rien là dedans ne m'as ne serait-ce qu'aidé un peu, au contraire j'ai encore des séquelles du zyprexa même si très atténuées avec le temps, et ma bête noire n'a jamais disparue, bien au contraire elle n'a fait que prendre en ampleur toutes ces années.
Messages postés
72464
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
12 juin 2021
7 815 > Sbdrag1
Je te conseille de reprendre contact avec le psychiatre ou le psychologue ou, pourquoi pas au CMP (Centre Médico Psychologique) proche de ton domicile car tu exprimes un mal-être qui nécessite des soins.

Cet état s'exprime peut-être plus suite à l'absence de prise en charge psychothérapeutique et peut-être aussi médicamenteux.
De plus le problème de la Pandémie et du confinement en ajoutent certainement aux problèmes psycho-émotionnels déjà présents.

Accepte donc de rencontrer rapidement un ou une Psy (Psychiatre ou Psychologue) et déjà pour y obtenir une médication adaptée à tes besoins actuels.
>
Messages postés
72464
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
12 juin 2021

Merci begonie d'avoir pris le temps de me répondre, et pour tes conseils.
Messages postés
72464
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
12 juin 2021
7 815 > Sbdrag1
De rien

Volontiers de tes nouvelles.