Aider un ado qui "bloque" sur l'expression

Signaler
-
Messages postés
115637
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
11 juin 2021
-
Bonjour,

Je lance une bouteille à la mer après avoir essayé beaucoup de choses qui n'ont pas fonctionné. Mon fils de 17 ans souffre d'un véritable blocage par rapport à l'expression écrite (sans être évidemment très à l'aise à l'oral non plus). Dès qu'on lui demande de rédiger quelque chose, il préfère rendre copie blanche et "n'arrive" pas à rien produire. Ce blocage est ancré dans sa petite enfance, où tous les travaux d'expression écrite ont été des épreuves insurmontables. Je pense qu'il a réussi à traverser sa scolarité sans rendre jamais la moindre rédaction personnelle, finissant toujours par un zero ou un "non-rendu", sauf quand, après des heures de souffrances et d'échecs, je finissais par quasi lui dicter quelques malheureuses lignes pour éviter la copie blanche. Parce que par ailleurs il est plutôt discret, gentil, très doué en science, et que les gens l'aiment bien, il s'est toujours un peu fondu dan le décor et les différents profs n'ont jamais pris au sérieux ce qu'il considère (et moi avec) comme un véritable handicap. Ils l'ont mis tantôt sur le compte de la paresse, de l'absence de travail, de la timidité etc. Une seule avait pris ça assez au sérieux pour le convaincre d'aller en parler à un psy, qui lui a fait du bien sans doute mais n'a jamais creusé ça plus avant, et ils ont arrêté "d'un commun accord" au bout de quelques mois. Je précise que dès le ce1, nous l'avions emmené faire un bilan complet pour détecter des problèmes d'apprentissages ou autre et qu'après une après-midi de test, la spécialiste nous avait dit que tout fonctionnait bien, voire très très bien" mais qu'effectivement elle avait du renoncer au test "d'imagination" tant il avait été incapable de prononcer le moindre mot.
Aujourd'hui évidemment il est bien loin des attendus des épreuves du bac et stresse à mort devant les épreuves qui se profilent.
Je sais bien que tout ça ne se résoudra pas en quelques semaines, mais je me disais que sur ce forum je trouverai peut-être des pistes pour l'aider. Ce qui est très déstabilisant, c'est que dans la vie courante, en apparence, tout va bien, et même de mieux en mieux, il est agréable, a des vrais centres d'intéret (la patisserie, la musique et les jeux videos), ne croule pas sous les amis mais en a quelques uns et séduit plutôt les gens qu'il rencontre. Mais les devoirs écrits peuvent le mettre dans un état quasi cataleptique, à regarder son plafond les larmes aux yeux pendant des heures...
Je me demande si ce "tableau" évoque quelque chose qui nous aurait échappé et si vous pourriez m'orienter vers des thérapeutes qui sauraient l'aider plus concrètement.
Je vous remercie d'avance, ça fait de longues années que je cherche des portes de sortie et que je me trouve impuissante... et très peu écoutée par mes différents interlocuteurs, medecins, psy ou profs qui laissent courir en lui disant de se secouer et moi de ne pas m'inquiéter.

2 réponses

Messages postés
115637
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
11 juin 2021
19 841
Bonjour Erika,
"Ils l'ont mis tantôt sur le compte de la paresse, de l'absence de travail, de la timidité etc"
Non, ton fils est en souffrance et est atteint tout simplement de phobie
Et lui dire de se secouer, c'est "remuer le couteau dans la plaie", pas très thérapeutique tout ça...;-(
Le seul conseil à te donner est de revoir un médecin psychiatre différent qui après examen et entretient proposera quel type de thérapie pourrait lui convenir selon son profil
Sans pouvoir s'entretenir avec lui de vive voix et en tête à tête difficile d'en dire plus, vraiment désolé mais tiens nous au courant…
Messages postés
36694
Date d'inscription
vendredi 21 décembre 2007
Statut
Webmaster
Dernière intervention
11 juin 2021
23 259
Je confirme tout à fait
Et surtout ne pas lui mettre la pression car c’est contre productif et bêla peut empirer
Messages postés
115637
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
11 juin 2021
19 841 >
Messages postés
36694
Date d'inscription
vendredi 21 décembre 2007
Statut
Webmaster
Dernière intervention
11 juin 2021

Bêla ciao, bêla ciao, bêla ciao ciao ciao....;-D
Messages postés
36694
Date d'inscription
vendredi 21 décembre 2007
Statut
Webmaster
Dernière intervention
11 juin 2021
23 259 >
Messages postés
115637
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
11 juin 2021

:))
Merci beaucoup. Je n’avais jamais pensé à mettre le terme de phobie là dessus mais peut-être avez-vous raison ! Et c’est une psychologue qu’il a vu pendant quelques mois pas une psychiatre, peut-être que ça change quelque chose.. le problème c’est quand on ne connaît personne c’est compliqué de trouver quelqu’un, je ne sais pas trop où chercher, et s’agissant de santé mentale j’ai pas envie de me tromper et de le confier à quelqu’un trouvé dans les pages jaunes... bon je vais chercher encore. Je vous remercie beaucoup d’avoir pris le temps de me répondre,
Messages postés
115637
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
11 juin 2021
19 841
Mais de rien et tu peux demander à ton médecin traitant qui te conseillera un psychiatre
Tu peux prendre RDV chez un psychiatre en libéral consultation de 46,70 € remboursée mais il peut il y avoir dépassement d'honoraire par la suite en cas de psychothérapie, à voir, c'est au cas par cas et selon les revenus
Tu peux aussi prendre RDV dans un CMP ( Centre Médico Psychologique ) proche de ton domicile, service public, gratuité des soins, aucune avance d'argent. Il y a là des équipes pluri disciplinaires, psychiatres, psychologues, infirmiers(es) psychiatriques, assistante sociales etc..., mais les délais peuvent être longs .
https://www.annuaire-inverse-france.com/e635-centre-medico-psychologique
NB: Les psychologues en libéral ne sont pas remboursés