14 ans et lui 27 ans : quels risques ?

Signaler
-
Messages postés
112670
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
12 avril 2021
-
Bonjour,
Je suis en couple avec un garçon de 27 ans et moi 14 ans j’aurais que 15 ans fin novembre. Qu’est-ce que lui il risque et qu’est-ce que mes parents risque ?

2 réponses

Messages postés
71128
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
12 avril 2021
7 306
Bonjour

Voilà ce qu'en dit la loi : https://www.filsantejeunes.com/les-relations-entre-mineur-et-majeur-18703

Tu peux t'inscrire sur ce site sérieux pour en discuter sur les Chats et Forums.

C'est curieux qu'un homme adulte de 27 ans s'intéresse à une petite fille de 14 ans ....
Messages postés
112670
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
12 avril 2021
18 527
Bonjour,
Tes parents ne risquent rien par contre s'il y a rapport sexuel rappel de la loi :
"Article 227-25 du code pénal : « Le fait par un majeur, d’exercer sans violence, contrainte, menace ni surprise une atteinte sexuelle sur la personne d’un mineur de quinze ans est puni de cinq ans d’emprisonnement et 75 000 euros d’amende».

De fait, une relation même consentie entre un mineur de moins de 15 ans et un majeur de plus de 18 ans constitue une infraction pénale de la part du majeur.

De plus, l’article 227-26 du code pénal ajoute cinq ans d’emprisonnement et 75 000 euros d’amende lorsque le majeur a autorité sur le mineur de moins de 15 ans. Cette autorité peut être due à la fonction (ex : animateur, professeur, surveillant…), ou tout simplement être établie dans les faits (ex : le voisin d’un mineur n’a légalement aucune autorité sur celui-ci, néanmoins dans les faits cela peut être le cas)."

Source ici :
http://www.jurisanimation.fr/?p=92
Et aussi :
"L’article 227-8 du code pénal prévoit que : « le fait de soustraire, sans fraude ni violence, un enfant mineur des mains de ceux qui exercent l’autorité parentale ou auxquels il a été confié ou chez qui il a sa résidence habituelle, est puni de cinq ans d’emprisonnement et de 75 000 euros d’amende »."