Problème avec ma mère

Signaler
-
Messages postés
112767
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
14 avril 2021
-
Bonjour, j'ai 21 ans
La relation entre moi et ma mère a toujours été conflictuelle ... mes parents ce sont separe en 2013 (alcoolisme de mon père) mais c'est avec ma mère que j'ai toujours eu le plus de disputes.

Depuis mon enfance, je ne sais pas comment me comporter avec elle. Elle me reprochait toujours des choses, je sais qu'elle se vengeait de mon père en s'en prenant à moi. Elle était agressive, et par exemple je n'osais pas sortir avec des amis parce qu'elle trouvait toujours le moyen de me reprocher quelque chose. Je ne lui disais pas toujours que je sortais puisque je pensais qu'elle allait refuser. Elle finissait par me reprocher que je ne la prévenais pas alors qu'il était évident pour moi qu'elle ne s'inquiétait pas pour moi.

J'ai acquis ma liberté maintenant sa fais 6 ans mais je n'arrive toujours pas à lui parler sans qu'elle ne prenne mal ce que je lui dis. J'essaie de peser mes mots parce que je sais que certaines personnes peuvent ne pas avoir le recul nécessaire sur leur comportement. Mais même là encore, elle m'accuse de lui prendre la tête, d'être la mauvaise et "une c**ne prétentieuse immature". Comme je prends soin de moi et de mon apparence, je crois qu'elle me vois comme une bécasse et une imbécile, une "midinette" (selon ses propres mots).

Pourtant, elle dit parfois, quand elle est de bonne humeur qu'elle tient à moi tout ça, mais ses emportements et son agressivité me prouvent tout le contraire. Je suis assez têtue, je tiens d'elle évidemment mais quand j'ai tort, je l'admets, elle jamais. Je ne poursuis pas les conversations qui deviennent agressives parce que quoi que je dise, elle aura "toujours raison".
Aujourd'hui par exemple, ma mère a eu un comportement que je qualifierai de démotivant, car mon contrat a pris fin le 28 février (ensuite pb financier du fin de contrat de travail ) (recherche activement d'un éventuel emploi) , que j'étais immature pour mon age , qu'elle ne ferais plus de moi sa priorité ,mais ma propre fille .


Je suis une personne sensible et la négativité me pèse beaucoup (ma mère l'est énormément), j'ai voulu lui dire que son comportement était négatif et qu'elle pouvait s'abstenir de dire des choses négatives en me laissant voir le déroulement des événements, tout simplement. Mais elle est partie en furie en m'accusant de faire des histoires, que c'est moi qui lui prend la tête alors que je lui faisais juste souligner ses comportements négatifs. Ça me pèse beaucoup de marcher sur des œufs avec elle, je déteste ça. Je suis directe et je n'arrive pas à me confier à ma propre mère, hors j'en ai besoin mais sans cesse entrain de me démotiver ou que je ne sais rien faire . Je n'ai pas de copine a qui faire part .

Est-ce que vous pensez qu'engager le dialogue ne sert à rien ? Elle me traite d'immature et on dirait qu'elle apprécie tourner le couteau dans la plaie alors que je sais pertinemment avoir gagner de la maturité et de la sagesse face à mon vécu (enfance douloureuse, père absent et alcoolique, mère stricte et qui préfère mon frère). J'en ai ma claque qu'elle n'accepte jamais la critique. Mon âge lui permet de discréditer toutes mes paroles donc un dialogue positif et sain me semble impossible pour l'instant. Mais à côté de ça, je suis dépendante financièrement ,mais parfois besoin d'aide.. en sachant que c'est moi qui est décider de partir du foyer en 2016 pour pouvoir vivre avec mon ex conjoint le père de ma fille .
.

Quelles pourraient être les clés à détenir pour établir un dialogue constructif ? Dois-je abandonner pour le moment et la laisser regretter d avoir prétendu que je sois immature ? Dois-je attendre d'avoir pris de l'âge pour lui montrer que je ne suis pas prétentieuse mais réaliste face à mes propres capacités ? (j'avais évoqué un possible mal être.. mais avec les événements ça ne fais qu'empirer, ce qu'elle ne comprends pas et me crotique sans cesse .)
Cependant mon petit ami essai de me relever la tête de l'eau et heureusement qu'il sois la moralement parlant, il mapaise énormément. Ça maman également essai de me motiver me dire que ça va aller , ce qui m'apaise beaucoup..
Soit,
Je sais que ma mère serais la dans les moments les plus tragique (hôpital....) mais moralement j'ai besoin d'elle et me vois comme la plus grande immature de tous , qui a fais un enfant tot et crois que je n'assume pas. Nous sommes le 10 mars j'ai enfin rendez-vous au tribunal. Et a ce jour aux yeux de ma famille je m'en fou royalement de ma fille , je penses jamais a elle alors que tout les jours j'en ai du blues.
Je reste à ce jour perdue et anéantie vis à vis de ma famille par rapport aux choix que j'ai voulu faire ..

Je ne sais plus ou donner de la tête.



J

1 réponse

Messages postés
112767
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
14 avril 2021
18 563
Bonjour et bienvenue sur ce forum ,

Extrait de la charte de ce forum :
"Les questions posées doivent être courtes et précises et ne pas donner lieu à un long exposé d'une situation personnelle trop complexe, qui risquerait d'être à la fois mal expliquée et mal comprise. "
https://sante-medecine.journaldesfemmes.fr/contents/150-charte-d-utilisation-de-sante-medecine-net

Bon, pas grave, j'ai tout lu mais tu dis :
"Nous sommes le 10 mars j'ai enfin rendez-vous au tribunal"
Pourquoi ce rendez vous ?