J'arrive plus à aller au collège

Signaler
-
Messages postés
119972
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
13 octobre 2021
-
Bonjour, je sais pas trop par où commencer, je vais bientôt avoir 15 ans et je fais une deuxième année de troisième suite à un reboublement. Et je m'excuse d'avance, car mes explications risque certainement d'être en vrac et longue. Le problème c'est que je peux plus aller en cours, c'est pas que je le veux pas c'est vraiment je peux pas. J'arrive pas à dormir, j'angoisse, la seule chose que j'arrive à faire c'est courir jusqu'au toilette pour vormir et pleurer. Au début je savais pas vraiment pourquoi ça m'arrivai, puis petit à petit j'ai commencé à me demander si c'était pas tout simplement par rapport au problèmes que j'avais vécu avant. En faite pour faire simple, pour ma deuxième année de troisième j'ai changé d'école parce que même avec l'ancienne je pouvais pas aller en cours et ça me fais ça depuis vers le milieu de ma cinquième, et ça fait que aller en empirant. Pour faire un bref résumer de ma cinquième et des années qui ont suivis (donc jusqu'à mon changement d'école) j'ai été harceler par mon petit-ami et ses potes, j'ai fais plusieurs tentatives de suicides, je me suis ensuite fais briser le cœur pour la première fois de ma vie, ma "meilleure amie" (de l'époque) me critiquait et m'insultait tout le temps, ensuite l'année qui a suivi (la quatrième) on m'a trouvé le magnifique surnom de "p*te suicidaire" grâce à mon ex petit-ami qui c'est amusé à raconter n'importe quoi sur moi, puis j'ai essayé de me retrouver un petit ami parce que je commençai à me poser des questions sur mon orientation sexuelle et j'avais peur que mes doutes ce révèle être vrai (et ils le sont(j'étais d'ailleurs tombé sous le charme de ma "meilleure amie" de l'époque)) , finalement je me suis retrouver un petit ami avec lequel on a pas arrêté de rompre et de ce remettre ensemble, finalement on a finit par avoir une "relation" assez stable jusqu'au moment où il a commencé à m'étrangler car je cite :"c'est amusant et c'est juste pour rire"et bien sûr il rajoutaut toujours un petit" c'est pas de ma faute si t'as pas d'humour" (depuis plus personne à part moi ne peux toucher ou juste approcher sa main de mon cul sans que je commence une crise d'angoisse). Le problème c'est que du haut de mes 1m57 face à lui qui fessait 1m80 ou un truc du genre bah j'avais pas vraiment eu le courage de lui dire d'arrêté, et il commençait à me faire vraiment peur. Finalement lorsque les vacances d'été (de la fin de ma première troisième ) sont arrivées je l'ai bloqué et je lui ai plus jamais parlé. On pourrait se dire que c'est fini mais non parce que en plus du Corona les résultat de mon brevet son arriver et comment dire que un contrôle continu alors que j'ai eu des 2 et des 6 toutes l'année ça marche pas trop. Fin bref mes parents (qui ne sont bien évidement au courant de rien mis à part mes tentatives de suicides) m'on fait changer d'école, j'ai finalement découvert que j'étais lesbienne ce qui finalement ne me dérange plus tant que ça, j'ai trouvé (enfin c'est plutôt elle qui m'a trouvé) la meilleure petite amie du monde, mais malgré tout j'arrive pas à me dire que les gens peuvent m'apprécier ou m'aimer à ma juste valeur, je me retrouver à mentir pour rendre ma vie plus intéressante et joyeuse. Je refuse encore et toujours de voir une psychologue. Je sais pas si le fait que je n'arrive toujours pas à aller en cours à un rapport avec tout ça, la seule que je sais c'est que ça me térrifie, et qu'une bonne partie de mes souvenirs des années passées restent flous. j'arrive pas à m'en souvenir, ou alors tout simplement je veux pas m'en souvenir. Je vous remercie d'avoir lu, et désolé de la longueur de tout ça. S'il vous plaît si vous avez des conseils je suis preneuse. Encore merci, au revoir.
A voir également:

2 réponses

Messages postés
119972
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
13 octobre 2021
22 615
Bonjour,
Tu semble souffrir de phobie scolaire et manque de confiance en soi mais rassure toi, cela se soigne et se guérit
Je te propose d'aller parler de tout ceci dans une "maison des adolescents "( reçoivent les jeunes de 11 à 25 ans pour certaines) en souhaitant qu'il y en ait une près de chez toi, tu y rencontreras des professionnels compétents dans ce type de problèmes, neutres, bienveillants et ils pourront t'écouter, t' aider, te conseiller voire t'orienter.
C'est anonyme et gratuit, clique sur ton département « :

https://www.filsantejeunes.com/carte_mda
Merci beaucoup, je vais essayé de voir, encore merci.
Messages postés
119972
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
13 octobre 2021
22 615
Mais de rien et repasse donner de tes nouvelles ou si autre question