Désir de grossesse - questionnement

Signaler
Messages postés
3
Date d'inscription
mardi 6 octobre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
6 octobre 2020
-
Messages postés
100287
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
12 octobre 2020
-
Bonjour à toutes,

Je vous remercie par avance de me lire.
Alors voici le contexte:
J'ai 24 ans, mon conjoint a 30 ans
Nous nous sommes marié au mois de juillet, tout va pour le mieux.
Nous avons des rapports très réguliers minimum une fois par jour, et puis les jours où nous sommes ensemble sa peut aller jusqu'à 3 fois.
Suite à notre mariage nous hésitions quand au fait de démarrer le projet bébé rapidement.
J'ai donc commencer à prendre la pilule (Minidril) le 3 août, pour information je n'ai jamais pris de contraceptif auparavant. Et puis au finale vers le 10 août on a bien discuté et on a décidé de se lancer dans le projet bébé qui est un rêve pour nous, sa fait 6 ans qu'on est ensemble on est prêt dans tous les points. J'ai donc pris rendez-vous avec ma généraliste le 12 août et le 13 j'ai officiellement arrêté la pilule. De plus, mon médecin m'a prescrit de l'acide folique pour 3 mois. Suite à l'arrêt de la pilule j'ai eu des saignements pendant 4/5 jours, puis vers le 24 août des sortes de petit spotting je me suis dit que c'était normale en vu de l'arrêt de la pilule. Une fois les saignements arrêtés nous avons continué à avoir des rapports réguliers sans forcément nous rendre fou à l'idée de concevoir un bébé. Le 13 septembre j'ai eu mes règles avec les symptômes pré menstruel que j'ai depuis toujours. A savoir, que j'ai toujours été réglée comme une montre mais suite à la prise de la pilule je suis un peu perdu.

Après l'arrêt de mes règles aux alentours du 16/17 septembre nous avons de nombreux rapports avec éjaculations et je restais exprès un bon moment couchée pour laisser le temps aux spermatozoïdes de monter.

Ce jour nous sommes le 06/10 et depuis 9 jours environ j'ai la poitrine douloureuse (comme lors de mes symptômes prémenstruel), des nausées parfois lorsque je cuisine le soir, et des toutes petites douleurs intermittente quelques fois.
J'ai fais un test de grossesse urinaire le 01/10 négatif.
Peut être que je suis un peu impatiente mais j'aimerais tellement avoir des avis extérieurs j'ai du mal à attendre...

Et puis je trouve ça gênant de déranger mon médecin avec ça alors qu'il y a plus urgent...

En tout cas merci beaucoup à celles qui me liront et me répondront
Courage à toutes je croise les doigts pour vous toutes
Bon après-midi

3 réponses

Messages postés
100287
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
12 octobre 2020
14 031
Bonjour et bienvenue sur ce forum ,

" je restais exprès un bon moment couchée pour laisser le temps aux spermatozoïdes de monter"
Cela ne sert strictement à rien car les spermatozoïdes sont de redoutables grimpeurs , même sur une paroi vaginale à pic et il suffit d'un seul.

"Nous avons des rapports très réguliers minimum une fois par jour"
En fait, ce n'est pas le mieux et peut même être contre productif car voici ce que j'ai pour habitude de conseiller ici pour ceux qui sont en désir d'enfant :
La date d'ovulation ne peut être prévue précisément car une femme peut ovuler n'importe quand même pendant ses règles, ou deux fois par cycle et même " en rafale " ( jumeaux dizygotes, triplés...)...toutes ces méthodes de calcul qui datent des années trente, ces applications, calendriers, tests d'ovulation, courbe de température, contrôle de la glaire cervicale ne sont que théoriques et commerciaux et ne concerne qu' environ 20% de femmes...de plus, c'est stressant, ce qui n'est pas très bon lorsqu'on est en essai ...;-(
Compte tenu du fait que les spermatozoïdes vivent jusqu'à cinq jours dans ton corps, un rapport tous les trois/quatre jours tout au long du cycle est suffisant et donne un maximum de chances car comme dit plus haut, une femme peut ovuler n'importe quand …
De plus, le sperme est de meilleure qualité que lors de rapports quotidiens que s'imposent certains couples qui s'y épuisent, le sperme perd en qualité car les spermatos sont moins nombreux
Pas de prise de tête ni calculs savants et surtout faites vous plaisir...;-)

NB : Santé-Médecine s'adresse aussi bien aux femmes qu'aux hommes et les intervenant(e)s bénévoles, sont aussi bien des femmes que des hommes et j'en suis un …;-)
J'appelle un chat un chat *
     *en Français dans le texte
Messages postés
100287
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
12 octobre 2020
14 031
Mais de rien et repasse donner de tes nouvelles ou si autre question
Messages postés
3
Date d'inscription
mardi 6 octobre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
6 octobre 2020

Merci beauuuucoup pour ta réponse.
Et pour les rapports très régulier c'est un peu compliqué x) mon chéri est tout le temps surexcité dure de le freiner mais je vais lui en parler merci