IMG et foetus viable [Résolu]

Signaler
-
 pierre -
Bonjour,

Je voudrais savoir exactement (par la loi, par exemple), que devient un foetus de 8 ou presque 9 mois qui est viable et sain, sans aucun problème donc, si la mère demande une IMG parce que sa vie personnelle est en danger ?
Autrement dit, est-ce que ce foetus presque à terme et sans problème mis au monde puis placé éventuellement en couveuse, c'est à dire que les médecins le garderont en état de vie pour peut-être le mettre à l'adoption, ou il sera pratiqué un avortement, c'est à dire au décès de ce foetus ?

Merci de vos réponses.
Cordialement

3 réponses

Merci pour votre réponse.
J'en déduis qu'un foetus sain proche du terme des 9 mois, mais dans une détresse psychosociale de la mère, sera donc "euthanasié".
Cela me semble aller à l'encontre de la loi bioéthique.sur l'embryon et foetus, mais il y a donc des exceptions. Peut-être qu'un accouchement provoqué ou césarienne lorsque ce foetus atteint le nombre de mois ou il sera totalement viable aurait pu être envisagé pour remettre ensuite cet enfant à une possible adoption.
Sujet complexe...

Cordialement
Messages postés
99811
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
30 septembre 2020
13 848
Effectivement sujet très complexe qui pose un problème bioéthique
Bonjour,

je me permets de revenir sur le sujet, après demande auprès d'un médecin, un fœtus sain et viable donc disons après 6 mois de grossesse, sera accouché et pas avorté, c'est à dire que si le problème vient de la mère et que cela n'est pas considéré comme une mise en péril immédiat, il y aura un accouchement et une prise en charge néonatale. Pas de fœticide dans ce cas là. L'IMG est le protocole de fœticide lorsque le fœtus est atteint de maladie grave et incurable ou que la mère court un danger, péril grave d'où le choix d'un ou l'autre et en général la mère est prioritaire.
Je comprends mieux maintenant, car procéder à l'élimination d'un fœtus viable et sain à la demande des parents ou de la mère serait qu'un prolongement possible de l'IVG jusqu'au 9 eme mois, ce qui est interdit par la loi et l'OMS.
Cordialement.