1m76, des chiffres qui turlupine...

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
dimanche 9 août 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
9 août 2020
-
Messages postés
67033
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
18 septembre 2020
-
Bonjour, je m'appelle Jacobe, je suis un garçon, et je fêterai mes 18 ans dans deux jours.

Il y a deux semaines, j'étais curieux de connaître ma taille (vue que je ne l'avais jamais considéré comme utile auparavant). Après l'avoir prise, j'ai commencé à rechercher la moyenne sur Internet et à voir jusqu'où un humain pouvait grandir, et à quelle fréquence. S'en est suivit un amalgame de recherches et d'enquêtes qui m'ont fait perdre du temps pour rien. Ma taille étant devenue rapidement une priorité, j'en ai été obnubilé jusqu'à aujourd'hui.

Le problème, c'est que pour être un vrai homme, un vrai dans la famille, il faut faire au moins 1m80 ou plus. Autrement, c'est une honte et une aberration par rapport à mon âge. Je n'arrive plus à étudier, à travailler, et à jouer sur ce qui me passionne. Je commence à délaisser peu à peu mes habitudes de vie et je commence à dormir de plus en plus, même si ça reste difficile depuis peu. Je ne fais plus rien de mes journées, sauf pour nettoyer mon bureau, mais ça tourne en boucle. Je cartographie le ciel chaque soir depuis presque un an pour un gros projet personnel, mais je l'ai brutalement abandonné pendant les deux semaines qui suivirent à cause d'une profonde tristesse qui m’empoissonne la vie. Dans la génération de l'an 2000 dont je fais partie, tout le monde mesure jusqu'à 1m90, et même plus. Mes amis me dépasse de 5-10 centimètres. On rigole de moi gentiment par rapport à ma taille définitive probable, mais ça ne fait qu'empirer les choses.

Donc voilà : Depuis que j'avais dix ans, j'avais hâte de mesurer comme tout le monde, mes amis mesuraient comme moi, mais je ne me préoccupais guère de moi même aussi bien qu'aujourd'hui. Faire 1m80 ou 1m85 aurait été parfait, c'était un peu "l'objectif de ma vie". Ça me fait très mal de rester petit parce que je ne suis pas heureux comme ça. Ma copine m'a laissé pour un type plus grand que moi car elle estimait la chose suivante ; "désolé, mais tu n'est pas un Alpha. Tu fais un peu tâche dans notre groupe". Je ne fais plus rien, j'ai des sautes d'humeurs colériques, je dors mal, je ne mange presque rien de mes journées et je gaspille de la nourriture, je n'est plus de force pour faire quoi que ce soit, puis je m'entretiens de moins en moins.

J'aimerai savoir si je suis capable de grandir que ce soit un ou deux centimètres pour faire remonter l'estime de mon entourage et de moi même. L'un de mes objectifs clés de mon enfance échoué, plus les projets que je mènent dans mon école avec toute la confiance de l'établissement pour la gestion que je fais, le manque d'appétit et le manque de sommeil me ruine la vie. Je ne suis plus heureux, je me vide peu à peu... Je vous remercie d'avance pour ceux qui me conseille des moyens pour me sortir de ce guêpier. Je ne suis plus un adolescent, et rien que ça, ça me détruit de plus en plus.
A voir également:

1 réponse

Messages postés
67033
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
18 septembre 2020
5 780
Bonjour

C'est vraiment dommage que ce détail a un tel impact sur ta santé psychologique et émotionnelle et ces conséquences sur ta santé physique et sociale.

C'est donc urgent de chercher de l'aide auprès d'un ou d'une professionnel(le) de la santé, Médecin-Psychiatre ou Psychologue reconnu(e), et ceci pour y trouver des moyens qui te permettront d'améliorer ta capacité à t'affirmer et de retrouver un meilleur estime de toi-même.

Voici déjà un lien vers un site canadien sur lequel tu pourras déjà discuter autour de tes préoccupations : https://www.teljeunes.com/Tel-jeunes

Et Bon Anniversaire dans 2 jours !

..................................................................................................
Bonne journée, bonne soirée ou bonne nuit !
begonie