Pouls lent, gêne respiratoire et douleurs

Signaler
-
Messages postés
95549
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
7 juillet 2020
-
Bonjour à toutes et à tous,

J'ai des douleurs depuis une semaine au niveau du thorax, du dos et du bras avec une légère gêne au niveau de la respiration et une fréquence cardiaque plus lente que d'habitude. Le matin quand je me lève mon pouls est à 50bpm et je ressens une boule au milieux de la poitrine qui me cause souvent de l'essoufflement. J'ai passé un ecg il y a 4 jours, RAS. Mon médecin traitant ne sais à quoi c'est dû, pour les douleurs il se pourrait qu'il s'agisse d'une névralgie, c'est pas la première fois que cela m'arrive. Mais pour le pouls lent et cette boule dans la poitrine je m'inquiète beaucoup. Pourriez vous m'apporter des réponses s'il vous plaît? J'ai 23 ans et je suis de nature très anxieux et angoissé. J'ai déjà passé une batterie de tests cardiologiques l'an passé qui ne révélaient aucune anomalie.

Merci pour vos réponses

4 réponses

Messages postés
74294
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
7 juillet 2020
21 623
Bonjour,

Un rythme cardiaque à 50/min au réveil n'a rien d'anormal.
Quant à la "boule", on la retrouve effectivement quasi-systématique chez les hyperanxieux et les hypocondriaques ou nosophobes.

Donc, si TOUS les examens cardiologiques se sont révélés totalement normaux, que faut il en conclure ?
Messages postés
95549
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
7 juillet 2020
12 239
Je crois que je vais y aller de ma ritournelle...;-)
Messages postés
74294
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
7 juillet 2020
21 623
Cher ami, n'étant point à l'aise avec la dialectique psycho-psychiatrico-somatique, je vous laisse bien volontiers la parole. A vous le soin, comme on dit en relais de garde !
Messages postés
95549
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
7 juillet 2020
12 239
Comme je vais avoir mon urgence vitale vespérale habituelle ( l'apéro ) je vais donc répondre a notre ami thibault que si tous les examens n'ont rien retrouvé, et seulement dans ce cas, il va falloir penser à une composante psychosomatique du symptôme
Une consultation avec un médecin psychiatre pourrait t'aider à faire le point et surtout te soulager, sais tu à qui et où t’adresser ?
Cliquer sur les liens bleus pour en savoir plus

J'appelle un chat un chat *
     *en Français dans le texte