Je veux partir, mais je ne sais pas si je dois.

Signaler
-
 Zvezda -
Bonjour, Bonsoir.

Je suis une personne de sexe féminin -bien que je préfère m'identifier à un garçon- de 15 ans résidant en France et je souhaite -je n'en suis pas encore tout à fait sur- quitter ce monde dans les prochains mois.
A priori, j'ai tout ou presque pour être heureux, c'est à dire une famille qui m'aime, pas de difficultés à l'école... Je suis assez seul, mais je n'ai jamais cherché la compagnie des autres du lycée. J'ai, pour être honnête, une seule et unique amie mais je serais prêt à tout donner pour elle. Le problème lorsqu'on est aussi seul, c'est qu'on à personne à qui parler.

Dans quelques mois, je vais déménager. Quitter le "grand nord" pour un sud à priori plus ensoleillé. Je n'aurais jamais la force de supporter ça, quitter tout ce que je connais pour un autre endroit que je n'apprécie pas du tout (la ville pour la campagne si vide). On va régulièrement dans cette nouvelle maison, c'est à dire durant les vacances scolaires. Je m'y sens vraiment mal, et depuis que mes parent ont décidé de déménager je pleure presque toutes les nuits car je n'ose pas leur en parler car la seule fois que je leur ai dit que je ne me sentais pas bien rapport au déménagement, ma mère (qui sort d'une grave dépression) à commencé à pleurer et mon père à me crier dessus comme quoi je ne faisais rien pour le bien de la maison... Bref, vous voyez je pense.

Non seulement je déprime à cause du déménagement, mais je suis également une personne horrible. J'ai déjà mentionné ma meilleure amie plus tôt, et je dois parler d'elle. Elle sort avec un garçon depuis quelques mois maintenant, le particulier avec leur relation c'est que celle ci est entièrement virtuelle. Malgré ça, je suis extrêmement jaloux et j'ai commencé à, malgré moi la "manipuler" pour qu'elle commence à voir tous les défauts de ce type. A chaque fois qu'elle parle de lui, je me renfrogne, je me mets en colère ou à pleurer, ce qui évidemment la rend elle aussi mal. J'ai du mal à me passer d'elle, je veux tout le temps la voir et je sens bien que cela l'ennuie souvent. Je n'arrête pas de la bassiner avec mon déménagement, et je crois qu'elle ne me croit même pas lorsque je lui dit que ça me rend triste.

Et dernièrement, je sors avec une fille que je n'aime pas, mais je suis obligé de rester avec elle. C'est une personne vraiment fragile et elle m'a demandé de se mettre "en couple" avec moi à la rentrée. Je n'ai pas pu refuser, par ce qu'elle allait probablement se faire du mal, mais maintenant je suis coincée avec elle. Elle veut me voir régulièrement et j'ai l'impression qu'elle veut construire une relation stable qui et qui durera avec moi. Mais je n'ai pas le courage de lui dire qu'en réalité je ne l'aime pas... elle risque, comme je l'ai déjà dit, de se faire du mal.

Bref, cela peut vous sembler anodin mais je peux vous assurer que je le prends très, très mal. Je pleure très souvent, j'ai tout le temps envie de me blesser (me griffer, me frapper la tête sur le mur, me mordre...) et je ne sais pas comment faire passer ça. Le monde me semble fade, et sans couleurs. Je n'aime plus ma vie et je n'ai plus aucun goût à vivre. J'en ai assez de n'avoir personne à qui parler, de me sentir si seul et si imparfait Je me sens mal, et ça se ressent physiquement par un sentiment de tension dans la poitrine, comme si quelque chose m'écrasait entre les côtes. Oui, je sais, c'est excessif. Mais vous ais-je dit que je suis une personne beaucoup trop démonstrative ?
Bref, ça un mois et demi que j'ai pris conscience que je ne voulais plus vraiment vivre, ou du moins vivre comme ça. Et malgré tout, je cherche de l'aide. C'est pour ça que j'écris sur ce forum aujourd'hui, je lance une bouteille à la mer.
Donnez moi un moyen de quitter ce monde, ou donner moi les solutions pour y rester.

Merci infiniment à l'avance de votre aide,
Zvezda.

1 réponse

Messages postés
89687
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Non membre
Dernière intervention
9 avril 2020
9 965
Bonjour Zvezda.

A te lire, tu as grandement besoin de parler et être soutenue mais un forum à ses limites ...
Je te propose donc d'aller parler de tout ceci dans une "maison des adolescents "( reçoivent les jeunes de 11 à 25 ans pour certaines) en souhaitant qu'il y en ait une près de chez toi, tu y rencontreras des professionnels compétents dans ce type de problèmes, neutres, bienveillants et ils pourront t'écouter, t' aider, te conseiller voire t'orienter.
Qu'en penses tu ?
C'est anonyme et gratuit, clique sur ton département «  :

https://www.filsantejeunes.com/carte_mda

J'appelle un chat un chat *
     *en Français dans le texte
Bonjour, je vous remercie pour votre le réponse et m'excuse pour le retard de la mienne.
Cela aurait pu être une bonne idée, mais le plus proche de chez moi reste à une vingtaine de kilomètres. Je ne peux pas m'y rendre à pieds et mes parents ne voudront jamais m'y conduire. De plus, au vu de la situation actuelle il risque d'être assez compliqué, voir impossible d'y aller.