Manque d’affection

- - Dernière réponse : Andy31200
Messages postés
78655
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
20 octobre 2019
- 25 sept. 2019 à 09:32
Bonjour,
J’ai un soucis, je me demande si mon besoin d’affection ne serait -il pas à la limite du maladif...
J’ai 19 ans, je suis en couple depuis 2 ans et demi avec mon chéri.

Tout d’abord, j’ai un souvenir de mon enfance et adolescence bien malheureux.
Mes parents ont été cambriolés à l'âge De mes 3 ans. C’est à partir de ce moment que ça a été la décadence. Suite à ça, mon papa est tombé en dépression pendant 11 ans.
A mes 8 ans, toute l’attention a été donnée à ma sœur qui en avait le plus besoin suite à un événement important qui l’a détruite si je puis dire.
A mes 11 ans, ça a été mon tour, on a abusé de moi (toucher).
De mes 13 à 15 ans, j’etais Fourrée chez mon frère tous les jours pour éviter la maison familiale.
En parallèle mon père est retombé en depression à mes 14ans suite à ses opérations et le fauteuil roulant pendant 2 ans. Il a d’ailleurs fait de l’hopital Psychiatrique par rapport à ça. Ma mere a subi le même sort a cause de harcèlement au travail et à force de tout gérer. (5 enfants, au bout de la 4 eme on sature).
L’annee De mes 15 ans j’ai eu mon premier copain et là, ma maman a commencer à me battre pour un oui ou un non. (A cause du choc de me voir devenir plus indépendante). Après avoir alerter quelqu’un de mon côté, je n’etais Pour elle plus méritante d’etre Sa fille. Elle m’en tient toujours compte et quelque chose a été cassé entre nous à ce moment là. J’ai fait un appel au secours avec une prise abusive de médicaments et me suis scarifiée le ventre. Tentative qui a échoué puisque personne n’a réagit.
17 ans , on abuse encore de moi (un autre).
Je me mets en couple avec mon chéri actuel( 23 à ce moment).Beaucoup d’instabilité entre nous, tromperies de son côté, coups bas etc. Je me suis faite opérer pour lui et pour remédier à un énorme complexe). Mais quelque chose nous unit, notre enfance difficile : lui a été abandonné par sa mère à 6 mois et son papa est en prison depuis ses 8 ans, donc élevé par ses grands-parents depuis et une ex qui lui a fait la misère pendant 4 ans).
Au bout de deux ans, tout va mieux et je vais habiter chez lui pendant 6 mois, sans encombre). Par obligation pour le travail, j’ai dû retourner chez mes parents, et c’est une rude épreuve de rester 2 h chez eux pourtant.. les beaux frères et belles sœurs,voisins, etc ont peur de passer du temps avec ma mère qui prend mon père pour un esclave.
Nous sommes, mon chéri et moi, a la recherche d’un chez nous entre son travail et le mien, sa maison étant trop loin de mon travail actuellement)
Voilà pour la situation dans le global.

Mon soucis, le voilà, j’ai un besoin maladif, celui de me sentir plus qu’aimée, être la priorité de quelqu’un, en sécurité n’importe où , être avec quelqu’un qui serait prêt à absolument tout pour moi. Je ne suis jamais contente, j’en veux toujours plus.

J’ai aussi ce besoin de materner, de donner tout ce que je peux pour que l’autre soit bien, les surprises, le romantisme etc.. mais j’en souffre énormément en donnant tout et en ne recevant que très peu.
Je suis très jalouse mais le cache tant bien que mal.
J’ai pendant un temps été violente (dans les paroles) avec mon chéri, parce que c’est ce que j’ai toujours connu entre les rabaissements, les insultes, les coups,etc.
Je me suis faite peur à parler de cette façon et je fais donc tout mon possible pour rayer ce trait de caractère(je vois la différence, donc ça marche).

Le problème, c’est que mon chéri n’a pas du tout ce que je recherche mais a tout de même énormément changé pour moi. Il est passé de radin, avec des toc, égoïste, solitaire à quelqu’un qui essaie de me câliner le plus qui lui est possible de faire et passer du temps avec moi et essaie de me réconforter même si ce n’est pas son fort lol.

J'hésite à aller consulter pour remédier à ma jalousie maladive et paranoïa, à mon besoin de câlins à chaque seconde. Je suis effectivement très malheureuse dès que je n’ai pas mon affection quotidienne. Je suis quelqu’un qui rend mon chéri malheureux tellement je lui fais des reproches. C’est quelque chose qui m’effraie chez moi d’ailleurs.
Je ne peux en effet pas compter sur mes Frères et sœurs ni sur mes parents, ma mère et moi ne nous entendions pas et mon père qui est « à l’ouest » depuis longtemps.

Je remercie ceux qui prendront le temps de lire et pourquoi pas me guider.
Afficher la suite 

1 réponse

Messages postés
78655
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
20 octobre 2019
7341
0
Merci
Bonjour,
Tu es victime du syndrome de stress post traumatique qui t'as fait développer une personnalité abandonnique ( ou angoisse de séparation )

https://sante-medecine.journaldesfemmes.fr/faq/54838-syndrome-de-stress-post-traumatique-symptomes-et-traitements

Clique sur les liens en bleu pour en savoir plus.

Si ces symptômes te posent problème et parasitent ta vie, des thérapies existent et il te faudrait donc faire le point en consultant un médecin psychiatre car de plus, à te lire, tu as grandement besoin d'en parler, qu'en pense tu ?
Publi-information
Commenter la réponse de Andy31200