Je ne sais pas comment m’en sortir

- - Dernière réponse : Andy31200
Messages postés
76426
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
19 septembre 2019
- 21 août 2019 à 09:26
Bonjour, je suis une fille de 14 ans. Je me doute que certains d’entre vous vont trouver cette histoire stupide, après tout je n’ai que 14 ans !
Je ne me sens pas bien du tout, psychologiquement. J’ai peur du regard des autres, depuis toujours mais cela m’était "indifférente" avant, maintenant je ne peux pas m'empêcher de me demander comment ceci ou cela va être jugé, de la plus petite à la plus grande chose. Je me compare à tout le monde, je trouve que tout le monde à une vie intéressante, du moins mieux que la mienne. Si vous vous demandez comment cela a commencé, je ne saurais trop vous répondre... il y a bien eu de gros problèmes dans ma famille depuis que j’ai 10 ans et ces derniers m’ont fortement influencé et changé mais j’ai toujours fait en sorte de rester la tête haute face au monde extérieur alors qu’à l’intérieur de moi c’était et c’est toujours le chaos complet. Étant la seule à n’avoir jamais vraiment compris pourquoi les émotions existaient, j’étais la seule chez moi à ne jamais pleurer et j’ai donc avec le temps appris à me construire une carapace dans laquelle toute mes émotions se réfugient jusqu’à ce qu’elles ressortent plusieurs mois après le drame. De longues heures d’argumentation et de dispute avec ma mère qui me poussait à aller voir une ou un psychologue mais c’était et c’est toujours peine perdue, cela me rendrait faible, d’exposer ma faiblesse à quelqu’un alors que je suis la seule à pouvoir me sortir de ce tourbillon. Et bien aujourd’hui me voici, environ 3 années plus tard, je suis maintenant poursuivie par des crises de panique qui peuvent se répéter plus de 3 fois par jour, je me considère à moitié dépressive mais je ne serai dire si cela est vrai, n’ayant pas vraiment de savoir dans ce domaine. Personne n’en ai au courant à part deux ou trois ami(e)s qui m’ont vu en pleine crise de panique, alors que je regardais les gens autour de moi, m’assurant qu’ils avaient une meilleure vie que moi. Je ne suis pas moi même dehors, je suis vue comme la personne confidente, avec la famille et la vie parfaite mais je suis complètement brisée, je voudrais juste stopper le temps et me voir dans 10 ans pour voir si cela vaut la peine de continuer. Désolé pour les fautes, je n’ai pas la force de me relire. Je sais que toute cette histoire semble bien futile pour une fille de mon âge mais tant pis, je ne sais même pas si ce texte sera lu, il finira de toute façon bien vite supprimé je pense. Bonne journée ou soirée à toute personne qui passe par ici. En vous souhaitant une vie agréable.
Afficher la suite 

1 réponse

Messages postés
76426
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
19 septembre 2019
6991
0
Merci
Bonjour et bienvenue sur ce forum,

Non, ce n'est pas du tout une histoire stupide j'ai lu et pas question de supprimer.
Tu dois être en pleine crise d'adolescence
"La « crise d’ado » est avant tout un phénomène naturel, identifié depuis l'antiquité : la métamorphose physique et psychologique de l'individu entre 13 et 18 ans. C'est l'un des bouleversements majeurs que connaît chaque individu au cours de son existence. "
Questionnements existentiels, manque de confiance et soi aux quels s'ajoute un syndrome de stress post traumatique responsable de ces crises de panique
https://sante-medecine.journaldesfemmes.fr/faq/54838-syndrome-de-stress-post-traumatique-symptomes-et-traitements

Ta mère à raison.
Demande à tes parents de consulter un pédo psychiatre ( médecin psychiatre pour enfants et ados jusqu'à 16 ans ). Ils devront t'accompagner à la première consult pour des raisons administratives mais n'assisterons pas à l'entretient .
Tu peux prendre prendre RDV chez un pédo psychiatre en libéral ( remboursé mais risque de dépassement d'honoraire parfois, se renseigner avant )
Tu peux aussi prendre RDV dans un CMPP* infanto juvénile ( Centre Médico Psycho Pédagogique ) proche de ton domicile, service public, gratuité des soins, aucune avance d'argent. Il y a là des équipes pluri disciplinaires, pédopsychiatres, psychologues, infirmiers(es) psychiatriques, assistante sociales, diététiciens(nes),ergothérapeutes, psychomotriciens et éducateurs spécialisés. .
NB: Les psychologues en libéral ne sont pas remboursés

http://www.onisep.fr/Formation-et-handicap/Mieux-vivre-sa-scolarite/Accompagnement-de-la-scolarite/Le-centre-medico-psycho-pedagogique-CMPP

Clique sur les liens en bleu pour en savoir plus

NB : tu devrais éviter d'être encore sur un écran à trois heures et demie du matin
J'appelle un chat un chat *
     *en Français dans le texte
Publi-information
Commenter la réponse de Andy31200