Prise en charge urgente schizophrène

Marion809 1 Messages postés samedi 8 septembre 2018Date d'inscription 8 septembre 2018 Dernière intervention - 8 sept. 2018 à 10:51 - Dernière réponse :  MADAMEX
- 22 sept. 2018 à 19:13
Bonjour, bonsoir !
Je me permets de venir vers vous car nous nous trouvons aujourd'hui extrêmement démunis face à la maladie mentale de l'un des membres de notre famille. En effet cette personne a été diagnostiquée schizophrène lors de son adolescence et approche désormais de la cinquantaine. Cela fait donc de très longues années que nous nous battons au quotidien dans l'espoir qu'il soit prit en charge et suivi de façon régulière....ce qui n'est toujours pas le cas à l'heure actuelle.

Malgré les nombreux séjours en hôpital psychiatrique (qui se sont parfois déroulés dans des conditions lamentables et inhumaines, je tiens à le préciser), aucune amélioration au long terme n'a été constatée. En effet, le suivi médical de cet homme se résume à quelques rendez vous au CMP, auxquels il choisit de s'y rendre...ou pas (et ce, sans aucune conséquence). Il rencontre quelques fois une assistante sociale, ou un médecin généraliste. Aucun suivi n'est mis en place pour son traitement, puisque les prescriptions et les prises se font selon son bon vouloir. En ce qui concerne l'aspect financier.... là encore, aucune aide à la gestion n'est proposée. Chaque mois, il vide son compte bancaire en quelques jours. Nous demandons la mise sous tutelle depuis environ 10ans, si ce n'est plus... Cependant, malgré les belles promesses et les "ce sera fait un jour", rien n'est mis en place car "ça prend du temps de monter un dossier".
Cela a donc de grosses répercussions sur notre vie au quotidien, sur la sienne, et sur celle des autres. Son trouble psychiatrique l'empêche désormais de s'intégrer correctement à la société qui l'entoure. Il ne paye plus ses loyers, ni ses factures. Il a été plusieurs fois confronté à des problèmes avec la justice... mais encore une fois, aucune conséquence, aucune répercussion n'est envisagée.

Puisqu'il ne paye pas ses loyers, cela va faire 2mois que le propriétaire de l'appartement qu'il loue a condamné l'arrivée d'eau pour le forcer à partir. Il trouve donc refuge presque quotidiennement chez sa mère âgée de 82ans pour se laver et se nourrir. Le problème c'est qu'elle ne pose aucune limite et ne refuse rien à son fils, quitte à se mettre à découvert elle aussi. Il l'insulte, la menace et lui hurle dessus presque tous les jours jusqu'à ce qu'il reparte mais au final, elle accepte toujours qu'il revienne le lendemain. Elle passe ses journées au téléphone pour signaler, demander de l'aide, et essayer de trouver des solutions mais tous les services qu'elle contacte ne la prennent plus au sérieux. Ils se renvoient la balle et cherchent à se déresponsabiliser.
Cependant nous avons appris dernièrement qu'il s'était montré violent physiquement envers sa mère (qui nous l'avait caché), ce qui est absolument inadmissible. Nous venons également de nous rendre compte qu'il s'est introduit chez elle plusieurs nuits de suite. (Je précise qu'elle refuse catégoriquement que l'on appelle la police...). Bien qu'il nous ait arrivé d'avoir peur de lui, bien que nous ayons peur aujourd'hui de sa réaction, bien que nous nous inquiétons du fait qu'il puisse nous faire payer cette décision, nous choisissons donc de prendre fermement les choses en main et d'intervenir à notre tour dans le suivi administratif et médical de cette personne. Il est hors de question pour nous de laisser un individu violent et fragile psychologiquement sans cadre et sans prise en charge stable ! Cependant nous ne savons plus qui contacter pour faire avancer les choses .... Avez vous des conseils, avez vous déjà été confrontés à si peu de soutien ? Quels services, quelles personnes compétentes peuvent faire bouger les choses ? Nous sommes perdus et démunis face à toutes ces portes fermées ! Même le maire de la ville est au courant de la situation mais personne ne fait rien... nous ne savons plus quoi faire ..

Merci d'avoir lu jusqu'ici, merci d'avance pour vos réponses.
Bonne journée/soirée :)
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

Meilleure réponse
DCI 65706 Messages postés mercredi 30 avril 2008Date d'inscriptionModérateurStatut 21 septembre 2018 Dernière intervention - 8 sept. 2018 à 11:20
1
Merci
Bonjour,

Il y a des dispositions règlementaires très précises en pareil cas => https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F761
Parlez en avec son médecin traitant ou avec le votre.

Merci DCI 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

journal des femmes avec santé médecine a aidé 9781 internautes ce mois-ci

Publi-information
Commenter la réponse de DCI
0
Merci
Je suis schizophrène,et ma famille n'a pas fait comme vous ,elle a travaillé avec moi contre ma maladie et pas contre moi.Cela ma permis de travailler normalement d'être autonome à tout point de vu.Et j'ai même pu devenir propriétaire et oui!!!! donc un conseil faite lui confiance et travailler avec lui contre sa maladie.Le tord de certaines personnes c'est de penser que le malade n'est plus capable d'intelligence.Essayer,de lui montrer les bienfaits d'un suivi psychiatrique et tous les avantages qui en découle (autonomie retrouvée, raisonnement comme le tout à chacun retrouvé, possibilité de carrière ,possibilité retrouvé de faire ses comptes,possibilité retrouvé de repasser des diplômes ...). Et je remercie ma famille de m'avoir tiré vers le haut .D'avoir exigé de moi les mêmes résultats que le reste de ma fratrie.Donner lui votre confiance et montrer lui la voie à suivre mais ne lui imposait rien la décision finale doit venir de lui pour ne pas le rebouter définitivement ,et pour permettre aux soins d'être plus efficaces.
Publi-information
Commenter la réponse de MADAMEX
Publi-information