Renseignement opinion

damotte - 4 juil. 2018 à 15:31 - Dernière réponse : DCI 64851 Messages postés mercredi 30 avril 2008Date d'inscriptionModérateurStatut 17 juillet 2018 Dernière intervention
- 4 juil. 2018 à 16:16
Bonjour, je m appelle stphanie j 'ai 42ans je suis agent d entretient dans une mairie un jour de travail le 10janvier j ai empilé des tables de salle des fetes et me suis fais une tendinite épicondylite au coude droit vue aussi en echographie je suis en arret de travail ne se guérissant pas je viens de passer un irm qui revele une névrite du nerf ulnaire en regard de son trajet retro épicondyle interne.ont me propose de voir un chirurgien pour une infiltration.
qu en pensez vous et aussi aussi d une tendinite sa passe a un nerf en gros gonflé je comprends pas le raport des 2.
merci par avance
Afficher la suite 

Votre réponse

3 réponses

DCI 64851 Messages postés mercredi 30 avril 2008Date d'inscriptionModérateurStatut 17 juillet 2018 Dernière intervention - Modifié par DCI le 4/07/2018 à 15:40
0
Merci
Bonjour,

L'état inflammatoire d'un tendon peut très bien entrainer quelques conséquences sur des structures très voisines voire au contact, comme un réseau nerveux par exemple. Ce qui parait être le cas chez toi.
Donc, rien d'anormal.
Quant à l'infiltration, elle est très souvent le seul moyen pour aider à se débarrasser d'une tendinite tenace. On peut aussi y associer des ondes de choc. Et bien évidemment, un repos musculaire assez strict au niveau du bras.


" On retrouve beaucoup plus de vieux ivrognes que de vieux médecins" (François Rabelais)
Commenter la réponse de DCI
0
Merci
merci mais beaucoup dise que les infiltrations ne servent pas a grand chose que reculer une opération
Commenter la réponse de damotte
DCI 64851 Messages postés mercredi 30 avril 2008Date d'inscriptionModérateurStatut 17 juillet 2018 Dernière intervention - 4 juil. 2018 à 16:16
0
Merci
Pas toujours. L'étape inflitration reste tout à fait justifiée.
Commenter la réponse de DCI
Publi-information