Suicide et "mots d'adieu"

Lea - Modifié le 4 juin 2017 à 15:59
begonie Messages postés 85638 Date d'inscription mardi 13 avril 2010 Statut Modérateur Dernière intervention 23 avril 2024 - 4 juin 2017 à 18:59
Bonjour, j'ai 12ans et je suis une fille, depuis ma cp je me fais insulter frapper harcelée car j'ai les cheuveux roux et juste car ça amuse les gens de faire du mal au autre ^^
J'en ai toujours parlée à mes parents et ces dernier mon toujours dis de me demerdé seule...
En CM2 j'ai appris le jour même que le jour de ma naissance mon frère à eu une maladie...
Une fois arrivée en 6ème je me suis faite harcelée toute l'année et sur le dossier scolaire que j'avais ce n'était marquée que "fauteusse de trouble, désagréable, très peu sociale" car ma maîtresse de CM2 ne m'aimai juste pas...
Ma mère à commencée à m' insultée de gamine, erreurs et ne veux que ma mort ...Et par dessus le bord on a des conflit dans ma famille.
Le suicide est plus qu'une option je voulais juste écrire à quelqu'un .
A voir également:

1 réponse

begonie Messages postés 85638 Date d'inscription mardi 13 avril 2010 Statut Modérateur Dernière intervention 23 avril 2024 9 465
4 juin 2017 à 17:48
Bonjour

Le suicide n'est pas une solution car tu peux trouver d'autres solutions moins radicales et qui te permettront de te trouver un bon niveau de bien-être dont tu as le droit.

Le harcèlement à l'école est interdit par la loi et la direction de l'école a l'obligation légale de protéger ses élèves contre toute acte de violence que ce soit physique ou psychologique.
Les insultes sont des actes de violence psychologique et tu n'as pas à les accepter ni en souffrir. Et ceux et celles qui frappent les élèves sont coupable de violence physique.

Il faut donc prendre contact avec la direction de l'école pour expliquer ce que tu vis et ce que tu as vécu.

Discute avec tes parents et demande qu'ils t'accompagnent à l'école et qu'ils prennent contact avec la direction.

Tu n'as pas quelqu'un(e) dans ta famille avec qui tu as un bon contact et avec qui tu peux parler de ce qui t'arrive ? Je pense à une tante, une marraine, une cousine plus âgée que toi par exemple.

Il ne faut pas rester dans cet état. Tu as des droits de vivre ta scolarité dans les meilleures conditions.

S'il y a une infirmière ou un(e) psychologue dans ton école, c'est aussi un bon moyen pour discuter de ce que tu as supporté jusqu'à maintenant.

2
begonie Messages postés 85638 Date d'inscription mardi 13 avril 2010 Statut Modérateur Dernière intervention 23 avril 2024 9 465
4 juin 2017 à 18:59
Merci de me répondre.
0