Dépendance affective sévère

Messages postés
6
Date d'inscription
dimanche 17 avril 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
17 avril 2016
- - Dernière réponse : begonie
Messages postés
97985
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
23 mai 2019
- 17 avril 2016 à 22:06
Bonsoir, je tiens à m'adresser à vous aujourd'hui afin de trouver peut être une solution à mes problèmes car dernièrement, je pense de plus en plus au suicide et comme j'ai deux petits garçons en bas âge, je me bat dans mon quotidien ET dans ma tête mais sans savoir vraiment quand je vais tomber.
J'ai eu un premier enfant désiré avec un homme d'une relation de 4 ans. J'avais déjà subi des tromperies de sa part et Lorsque notre fils a eu 1 an il est parti avec une autre femme. Heureusement, quand j'ai découvert sa relation j'ai précisément au même moment rencontré un homme et dont je suis tombée éperdument amoureuse.
Durant ma deuxieme grossesse qui cette fois n'était pas planifiée, l'homme avec qui je vivais m'a également trompé avec plusieurs femmes et je L ai découvert sur son portable. Là il me disait qu'on ne s'était rien promis et qu'il N était pas prêt à être père.
Moi durant cette grossesse je me suis sentie si perdue ET SI bouleversée le que je LE suppliait de rester à la maison pour que je ne sois pas seule. Je me suis rendue compte que si je n'étais pas tombée enceinte cette relation N aurait sûrement pas durée Étant donné notre différence D'âge, lui plus jeune DE 4 ans et pas encore prêt à se poser définitivement.
Toujours est il que IL continuait à venir dormir à la maison 4 JOURS sur 7 parfois plus. Mais QU IL gardait très secret absolument tout sur son portable. Je savais QU il allait voir D autres femmes mais je n'avais pas le choix par peur de me retrouver seule. ET lui N avait pas demandé non plus cette situation.
A 4 mois de grosesse, j'ai également perdu mon père que j'aimais énormément et cela a été des traumatismes supplémentaires.
Je me rappel que Lors de ces JOURS de deuils mon compagnons était en train de faire la fête avec ses amis pour un anniversaire. Je L avais supplie de venir mais IL N était pas venu.
Il était SI aimant quand il était près de moi, nous rigolions tellement, nous sentions que notre destin était lié mais en meme Temps IL acceptait mal la grossesse et que ce bébé allait changer radicalement sa vie ET IL S occupait à profiter de son temps libre en me laissant seule dans mes sales draps A moi aussi. On avait nos passées nos rêves et en même temps nos intérêts communs.
N'oublions pas que j avais déjà un fils de 1,5 ans à ce moment là ET qu IL a dû finalement accepter deux enfants En meme temps.
Finalement après tous ces mois de souffrance, notre fils est venu au monde. Depuis ce jour IL m a dit QU il venait s installer à la Maison définitivement. et que nous allions voir ce que ca donnerait.
De nombreux mois ont passés mais les doutes sur sa sincérité étaient omniprésents. Homme matcho, il ne S occupait de rien A la maison NI des repas NI des courses NI du menage, IL adorait porter son fils mais ne lui changeait jamais ses couches et ne baignait ou Ne l'habillait pas.
Je m occupais D absolument tout de la maison ET des enfants et lui partait travailler le soir ET rentrait les jambes croisés au canapé. Durant DE nombreux mois j'ai du Beaucoup insisté pour avoir des relations sexuelles avec lui plus D une fois par semaine. permettez moi de préciser que je suis une femme attirante et je vous assure que cette information N a rien de prétentieux c'est juste pour dire que je ne comprenais pas ses rejets. Je voulais avoir des relations plus régulières car j avais 28 ans à ce moment là et LE SEX a toujours été pour moi très important dans une vie de couple. Dès lors, éperdument amoureux, je me sentais très seule ET incomprise.
Il rentrait le soir et les habitudes ont continuées, je lui amenait même les plateaux repas devant la TV pendant que je mange avec les enfants à table. ET c'est toujours ainsi. Toute la maison était parfaite épurée propre et les repas soignés. Au fond de moi arrivée à 30 ans ce que je voulais moi C était enfin avoir de la sécurité pour mes enfants et moi auprès D un homme.
ET ce m est pas une question financière puisque je gagne bien ma vie Dans le domaine de la gestion D entreprise. J'ai donc chaque jour veillé à amener tous les facteurs nécessaires au enfants à mon homme A ma vie professionnelle dans L espoir D un NOUVEAU Bonheur.
Étant toutefois sous les nombreux choc émotionnel que j'ai SUbit auparavant, je ne parvenais pas à lui faire confiance. Petit à petit je ressentais le besoin De savoir si oui ou non sa sincérité était réelle et Malheureusmenrt j'ai A NOUVEAU découvert que non. En effet il écrivait à beaucoup de femmes mais ME jurait que C était des amies (amies que je n avais jamais côtoyé bien entendu) et donc je me suis rendu compte A NOUVEAU que j allais tomber encore une fois. Les mois qui ont suivi m ont transformés totalement.
De plus en plus jalouse j appelais mon compagnon plusieurs fois par jour et lui demandais ce qu il faisait etc. Ca a durée quelques semaines. Puis IL me faisait de plus en plus de reproches par exemple toujours pareil à manger j en ai marre, pourquoi tu N as pas fait ci OU ca? Pourquoi Le petit N a pas eu son bain? ( alors que lui ne donnait jamais) IL m a accablé de toutes les choses possibles.
Un soir nous nous sommes disputes et après bazarr ET grosse dispute IL m'a dit QU il avait décidé de S en aller. QU il allait Déménager. ET deux jours après plus aucune affaire n était la. IL y a eu une multitude d étapes intermedaires ensuite mais dans les grandes lignes, étant moi très fidèle je le suppliait de passer à la maison 1x par semaine pour faire Des câlins et le reste du temps je restait dans cette attente insoutenable et cette nouvelle rupture où A NOUVEAU j étais L abandonnée.
Dès ce moment là Je suis devenu une personne audieuse, colérique, je le surveillât de prêt et j était complètement hors de moi très vite. Chaque facteur de stress pouvait me faire casser la tassé de café de main à terre en milles morceau sur un coup de colère. J étais SI triste si en souffrance d être A NOUVEAU ABAMDONNE
J avais perdu toute confiance aux hommes. Quand je repense également a mon père et A sa manie de regarder les femmes sans ARRET devant ma mère, c'est aussi des sentiments qui me rendent triste.
Par après j'ai trouvé sur L ordinateur une vidéo D une fille qui datait de L époque OU IL était parti et donc il était parti pour S amuser avec une Autre. Il m a dit que SI ça irait mieux dans quelques mois et que SI j étais moins jalouse il reveindrait.

Savez vous A ce moment là, quelle souffrance et perte de confiance j'ai subit? Je ne peux vous décrire la douleur mais je peux vous assurer, que j'ai perdu ma joie de vivre à cet instant. Le feu dans mes yeux S est ETEIND. Mes enfants m ont tellement vu dans des moments de drames que je me demande si ils aussi subit à cause de moi des images OU je pleur où je hurle de douleur.

Quelques moi plus tard il est revenu et je lui ai ouvert la porte.
Nos vies ont repris. Il m a dit QU il voulait vraiment se poser à présent mais je ne le crois pas tout au fond de moi je pense que les hommes trompent et puis c'est tout mais dans ma tête il est impossible d accepter cet fatalité.
Il m a dit que j étais la femme de sa vie QU IL ne me quitterait plus. J'ai peur et je ne le crois pas.

Tout a été magique 1 an, à la maison habitudes inchangées mais c'est vrai QU IL S est D avantage investi dans la relation. Disons que nous faisions l amour 2 A 3 fois par semaine et que nous sortions de temps à autres ensemble OU avec les enfants.

Malgré Tout D autres problèmes s étaient accumulés dans ma tête. Durant cette séparation j'ai commemcé A avoir des troubles neurologiques. Des peurs en conduisant, comme si j allais perdre L équilibre sur la route, du coup je ne fais plus que des petits trajets en ville mais plus D autoroute. ET les activités avec mes enfants du coup ont nettement diminués. Je pense que cela peut provenir D une journée OU j étais enceinte et où mon compagnon m avait crié sur moi comme jamais auparavant parce que j avais loupé une sortie D autoroute et que je pleurait tellement au volant ET tremblait que ca m'a fait beaucoup de mal mais aussi toute cette perte de confiance en moi jour après jour.

Depuis 3 mois L ambiance est très tendu ici je pleure chaque jours. Mon copain est au chomage ET Depuis 6 mois IL passe son temps devant call of dutty sur la ps4, IL ne joue plus avec les enfants IL ne me parle plus beaucoup ET conserve seulement nos moments intimes 3 fois par semaine.

Je me sens tellement seule ET SI triste de ne pas profiter de la vie. Je ne supporte plus de faire des activités avec les enfants sans mon homme car je suis épuisée. Je fais absolument tout ici je travaille comme une dingue je m occupe des enfants de L Ecole ET concilie courses et travail ET menage. ET lui est de plus en plus dépendant de L écran. Mais ne nous voit plus.
Je ne sais pas si il voit quelqu'un je ne sais pas si c'est parce qu il est triste de ne plus profiter. Mais tout ce que je sais c'est que IL y a une ambiance affreuse dans cette maison. Les enfants me voient pleurer OU m énerver du matin au soir ET sauf leur rires il N y en a plus.

Deux choses qui me rendes affreusement mal c'est de ne pas vivre cette vie de famille magnifique que nous avons sous les yeux ET L autre c'est que je me sens indaignablement seule ET triste.

Je suis jalouse, je suis méprisante et je ne sais plus rire, je pense au suicide parce que je ne VEIX pas revivre une séparation O accepter celle ci. Je me sens Nule ET déprimée.

Il est inenvisageable que je le quitte car je ne supporterai pas sa perte. Il est devenu tout pour moi. Je L Aime tellement si vous saviez, je suis dépendante de lui je N arrive plus à vivre ou Sans lui tellement je me suis accrochée à cette relation. Quand je suis au travail tout se passe bien mais dans mon temps libre je supporte mal son absence si je ne sais pas où il est. Il fait du foot alors quand il y va je me sens vraiment bien, mais dès que les heures avancent je le harcèle de messages OU de tel pour savoir ce qu il fait.

Je ne peux plus vivre sans lui et je ne peux plus non plus lui donner ma confiance car si A NOUVEAU je devais apprendre une nouvelle tromperie je sais déjà que pour moi ce serait la fin ET le suicide.

Quand il m arrive DE m emporter je perds tous mes moyens et hurle hurle hurle ma colère. J'ai besoin D amour j'ai besoins d une vie de famille car je n en ai pas D autre. Mais il me manipule car il est conscient de ma dépendance et en même temps IL sais comment m apaiser. Mais je souffre terriblement. Je ne suis plus que L ombre de moi meme ET pour mes enfants aussi.

Je sais pas ce que demain va être ET je vis dans la peur.

Aidez moi svp car je vis des JOURS colériques voir hystériques de frustration et DE douleur m'mais je ne parviens à me contrôler et je tombe bien bas.

J ai besoin de son amour et L amour de mes enfants Malheureusmenrt est incomparable ça ne comble pas mon statut de femme.

Merci
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Messages postés
97985
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
23 mai 2019
3015
0
Merci
Bonjour

Ton histoire de vie donne l'impression d'une histoire un peu chaotique sur le plan affectif.
En tenant compte de ton état émotionnel actuellement, il sera utile, voir urgent, de prendre contact avec un(e) professionnel(le) de la santé pour un accompagnement psychologique dans le but de sortir déjà de ces problèmes de dépendance, de déprime +++ et de ces idées sombres.

Un accompagnement psycho-thérapeutique t'aidera à trouver ou retrouver une meilleure estime de toi-même, une meilleure confiance en toi et des moyens pour t'affirmer comme personne dans ta propre vie.

N'hésite donc pas et téléphone déjà demain matin au CMP (Centre Médico Psychologique) proche de ton domicile pour un premier rendez-vous.

Voilà un lien dans lequel tu trouveras des informations et des adresses des CMP, selon les régions, en France : http://www.annuaire-inverse-france.com/e635-centre-medico-psychologique

Bonne journée, bonne soirée ou bonne nuit !
begonie 
Publi-information
Miamia14
Messages postés
6
Date d'inscription
dimanche 17 avril 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
17 avril 2016
-
Merci Begonie, j'ai déjà entamé des démarches et des séances mais cela ne me soulage pas vraiment, je parle de tout ca au final IL N y a rien de concret... Je vis dans la peur après, L abandon du premier père, DE ma grossesse, ET de la deuxieme séparation. J'ai un rêve celui de vivre mais je suis incapable de profiter de qqch car je pense chaque jour à la tromperie à la douleur à la peur à mes séquelles. ET en ce moment il ne nous voit même plus
begonie
Messages postés
97985
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
23 mai 2019
3015 -
Tu avais entamé ces séances quand ?
Tu as eu le bénéfice de combien de séances ?
Miamia14
Messages postés
6
Date d'inscription
dimanche 17 avril 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
17 avril 2016
-
J ai passé deux ans au total de travail thérapeutiques chez deux psychiatres
begonie
Messages postés
97985
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
23 mai 2019
3015 -
Dans ce cas, reprend contact avec le psy, peut-être le dernier, compte tenu de l'évolution de ce que tu as déjà entrepris.
Commenter la réponse de begonie