Refus ADMR pour personne malade: est-ce justifié ?

Fermé
christopherCG
Messages postés
5
Date d'inscription
lundi 18 janvier 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
2 août 2016
- 18 janv. 2016 à 15:38
christopherCG
Messages postés
5
Date d'inscription
lundi 18 janvier 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
2 août 2016
- 18 janv. 2016 à 16:39
Bonjour à tous,

J'espère tout d'abord être au bon endroit pour obtenir réponse à mes questions car je suis un peu perdu sur ce forum (première fois pour moi).
Je vous explique en bref le problème que je rencontre avec l'organisme suivant: Direction de l'autonomie: Service prévention de la Dépendance (département Meuse 55) - Demande pour une aide ADMR.

Mon père âgé de 70 ans, a été diagnostiqué l'an dernier atteint d'un carcinome de haut grade de malignité. Il a subi entre août et novembre 2015 des séances de chimiothérapie qui l'ont fortement affaibli puis s'en ai suivi l'ablation de l'organe malade (vessie + morceau d'intestin) en décembre 2015 (chirurgie très lourde dont mon père a beaucoup de mal à se remettre).
Aujourd'hui, mon père a perdu de son autonomie et arrive à peine à se lever de son lit. Il ne peut pas rester debout plus de 15 minutes et vit désormais avec une poche urinaire. Il vit seul et isolé et n'a aucune famille à proximité (je me trouve à 60 km de son domicile et ne peut lui rendre visite que deux à trois fois par mois à cause de mon travail). Nous comptions donc sur une aide ménagère à domicile pour l'aider dans les tâches quotidiennes pour l'entretien de son logement.

Compte tenu de sa maladie diagnostiquée en 2015 et son état de santé (actuel et antérieur) nous avons établi avec notre médecin traitant un dossier de demande ADMR auprès du Service prévention de la Dépendance du département de la Meuse.
Une personne de ce service s'est rendue ce matin au domicile de mon père dans le but d'évaluer son besoin et d'établir un plan d'aide. Toutefois, cette femme a verbalement refusé toute aide à mon père en avançant les propos suivants: "du moment que vous pouvez aller au WC seul et que vous arrivez à vous laver seul, vous n'avez pas besoin d'aide pour le ménage, vous pouvez le faire vous-même. Je vais quand même faire passer votre dossier en commission mais je vous préviens déjà qu'il sera refusé".

Je suis assez outré et en colère face à ces propos tenus par cette femme. Je voulais donc savoir si cette personne (membre de l'équipe médico sociale) dit la vérité, et si son comportement est justifié (refus d'aide avant même le passage en commission ? Enfin, comment faire recours face à ce refus catégorique d'aide à domicile ? (vers quel organisme éventuel se tourner ?).

Est-il réellement possible qu'une personne de 70 ans, atteinte d'un cancer, ayant subi une chirurgie lourde et qui n'arrive même plus a faire de simples tâches comme la vaisselle et passer le ballai du fait de sa convalescence se voit refuser une aide ménagère ? J'insiste également sur le fait que deux certificats médicaux du médecins traitants ont été joint au dossier de demande et que ceux-ci stipulaient clairement le mauvais état de santé de mon père.

Dans l'espoir de pouvoir m'entretenir avec des personnes "calées" sur ce sujet, je vous remercie par avance de vos précisions utiles.
A voir également:

2 réponses

lafouine.
Messages postés
102029
Date d'inscription
mercredi 7 octobre 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
4 août 2022
19 587
18 janv. 2016 à 15:53
Bonjour

C'est une personne de l'ADMR qui est passé chez lui ?

Aucune aide n'est refusée normalement. Juste l'aide financière . Mais ce n'est pas un soucis d'ADMR ça .
0