Arrêt brutal de loxapac et xeroquel. [Résolu/Fermé]

Signaler
Messages postés
7
Date d'inscription
lundi 30 juin 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
8 juin 2015
-
Messages postés
7
Date d'inscription
lundi 30 juin 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
8 juin 2015
-
Bonjour,
Voilà ça va faire une semaine que j'ai arrêter du jour au lendemain mon traitement qui été constitué de 70 mg de loxapac et de xeroquel (je connais pas la posologie) et depuis je me sens très mal; tête qui tourne, maux de ventre, vomissements. Comment faire pour que ça disparaisse? Je me sens très mal...
Merci de votre patience .

3 réponses

Messages postés
101362
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
31 octobre 2020
14 413
Bonjour,
On n'arrête jamais un tel traitement du jour au lendemain sans l'avis du prescripteur.
2
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

journal des femmes avec santé médecine 22048 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Messages postés
7
Date d'inscription
lundi 30 juin 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
8 juin 2015

Je sais bien mais c'est pas si simple que ça
Messages postés
101362
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
31 octobre 2020
14 413
Qu'es ce qui n'est pas si simple ?
Ce traitement t'a été prescrit par qui ? pourquoi l'as tu arrêté ?
2
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

journal des femmes avec santé médecine 22048 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Messages postés
7
Date d'inscription
lundi 30 juin 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
8 juin 2015

Mon traitement a été instoré par un médecin d'hp et je l'ai arrêter parce que ça me faisais varient trop dormir et j'en avait marre
Messages postés
101362
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
31 octobre 2020
14 413
Tu n'avais donc pas un suivi de prévu suite à cette hospitalisation ?
" ça me faisais varient trop dormir et j'en avait marre"
Ca peut s'entendre ça, si tu te sentais trop sédatée, il fallait en parler, il aurait modifié la posologie.
Ce qui m'inquiète , c'est que cet arrêt brutal t'expose à un " effet rebond " , c'est à dire une réapparition des symptômes.
Messages postés
7
Date d'inscription
lundi 30 juin 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
8 juin 2015

Si j'ai un suivi. Mais mon médecin a dit que c'était pas possible de baisser la posologie...