Comprendre les dangers du propylene glycol

Fermé
framboise - Modifié par p.horde le 6/05/2011 à 22:48
 Tony - 6 mai 2017 à 22:20
Bonjour,
je souhaiterai savoir d'une manière précise si la cigarette électronique est réellement dangereuse à la santé. Il y a-t-il eu des examens précis pour pouvoir annoncer le danger. Si c'est le cas lesquels sont-ils?
Je ne comprends pas pourquoi, une liste officielle donnée sur google"le flacon", répertorie environ 16O produits et non des moindres contenant cette formule chimique "propylène glycol", vendus en parapharmacie, pharmacie, certaines crèmes dont la "biafine" remboursée de surcroit par la sécurité sociale, destinée à apaisée l'irritation provoquée par une brûlure, soleil ou autre, donc, je ne comprends pas pourquoi, pour toute cette liste le propylène glycol n'est pas dangereux, et pour la cigarette électronique on dit que c'est dangereux. Merci de me répondre. Framboise

6 réponses

Tu peut consulter la fiche de l'INRS sur le propylène glycol :
http://www.inrs.fr/INRS-PUB/inrs01.nsf/0/91018D65A315739CC1256CE8005A622A/$FILE/ft226.pdf

Pour la dangerosité c'est a priori 1000 fois moins dangereux qu'une cigarette normal selon la Boston University School of Public Health :
http://sph.bu.edu/insider/Recent-News/
evidence-suggests-e-cigs-safer-than-cigarettes-researcher-claims.html

Après si tu fumais déjà des cigarettes "normales" du propylène glycol tu en avais déjà dedans qui servait d'humectant. Au moins la tu évite le pire des produits qui sont les modificateurs de combustion quasi tous cancérigène. Dans la e-cigarette tu n'as pas de combustion mais juste une évaporation (d'où l'intérêt du propylène qui s'évapore vers les 60°).
167
Merci
0
pioupiou2002
12 nov. 2009 à 16:08
Bonjour,

Je teste actuellement la cigarette electronique et je me faisais du souci sur la toxicité d'autant plus que j'essaie de tomber enceinte. Mais j'ai pu constater que sur les forums, on a tendance à confondre propylène glycol dont la toxicité n'est pas avérée et éthylène glycol qui lui est très toxique.
et pour ceux que ça intéresse : http://www.inrs.fr/demeter/DEM%20050.pdf
14
CCRRIICCRRII
1 mars 2010 à 10:31
Toxique je ne sais pas... mais on peut y être allergique comme moi, c'est pas évident de trouver des cosmétics SANS
bien à vous
13
Heu juste pour info, il ne faut pas confondre "éthylène glycol" et "propylène glycol".
Le 1er est utilisé c'est vrai dans l'antigel (lave-glace), et le liquide de refroidissement entre autre, donc nocif.
Le 2ème quant à lui (et qui entre dans la composition du liquide des cigarettes électroniques) on en trouve dans des produits agro-alimentaire, dans le sirop pour la toux, dans certains maquillages et dans les canons à fumer des boites de nuit comme dit plus haut.
Je vais souvent en boite de nuit et la fumer de m'a pas encore tuée hein !
10

Vous n’avez pas trouvé la réponse que vous recherchez ?

Posez votre question
beaucoup de gens sont allergiques au propylene glycol, il est utilisé dans l'antigel, la peinture, les machines a fumer de discothèque, c'est un produit chimique qui provoque des maladies, l'indistrie l'utilise parce que c'est un produit chimique pas cher
7
Le propylène glycol (propan-1,2-diol) (E1520) appelé aussi 1,2-propanediol, 1,2-dihydroxypropane, methyl glycol, et trimethyl glycol est un produit chimique utilisé principalement comme additif alimentaire considéré comme généralement non toxique.

Il est utilisé en alimentaire comme émulsifiant dans les sauces et assaisonnements ou dans les arômes liquides comme solvant. En pharmacie et médecine, il représente 40% du phenytoin (Dilantin) en intraveineuse par exemple, comme humectant et anti moisissure dans les cosmétiques, dans l'industrie du tabac. Il remplace souvent la glycérine comme excipient. Il intervient dans l'industrie textile pour la fabrication des fibres polyester.

Il est utilisé dans les machines de spectacle (discothèque, théâtre, cinéma) et dans les cigarettes électroniques car son évaporation à basse température (+/-60 degrés) permet de produire une fausse fumée (aérosol) non toxique permettant de créer des effets spéciaux tels que des incendies ou des brumes artificielles sans danger pour les acteurs ou les spectateurs.

Il est également abondamment aspergé sur les ailes d'avions afin de réduire la formation de glace sur celles-ci; à l'origine d'environ 10% des cas d'accidents d'avions [1].

Il est parfois utilisé comme anti-gel non corrosif dans les matériels sensibles (circuit des pompe à chaleur, circuit de capteurs solaire, liquide de refroidissement...) mais on lui préfère l'Éthylène glycol moins couteux mais toxique. Il est enfin à noter que plusieurs laboratoires en toxicologie français ont mis en garde contre la toxicité du Propylène Glycol sur les enfants.[2
0
.... on sais tous aller sur wikipedia, on attend ici des infos un peu plus poussées. j'ai entendu dire que le propylène glycol était dangereux sous sa forme gazeuse!? des infos a ce sujet?
0
Pour les utilisations habituelles, le propylène glycol ne présente pas de dangers connus.

Le problème de la cigarette électronique, c'est qu'on l'inhale et qu'il va se balader dans les poumons ; c'est à niveau-là qu'aucune étude (à ma connaissance) n'a été faite pour connaître les effets du produit.

Si vous utilisez une cigarette électronique, par précaution, vous pouvez éviter "d'avaler" la fumée.
0
bst31 Messages postés 2628 Date d'inscription samedi 29 décembre 2007 Statut Contributeur Dernière intervention 12 mai 2016 18
13 mai 2011 à 00:51
si vous avez des doutes , il existe une solution alternative : les E-liquides à base VG ( huile végétale ) qui ne contiennent pas de propylène glycol .
0
merci Bst31 pour le renseignement. Je passe demain ma premiere commande d'e-cigarette, et j'en ai gouté une ce soir en attendant ma commande, car déjà 8 jours de sevrage tabagique, et trop dure d'attendre. Donc je pense que grace à toi , je prendrais des e-liquides VG ! ;-)
0
Docteur Pierrick Hordé Messages postés 40549 Date d'inscription vendredi 21 décembre 2007 Statut Webmaster Dernière intervention 3 décembre 2022 28 189
21 sept. 2008 à 21:07
Voici ce que l' OMS signale dans un datant d'il ya deux jours, le 19 Septembre 2008
"La cigarette électronique ne doit pas être considérée comme un médicament pour arrêter de fumer. Du moins, tant que le contraire n'est pas prouvé.
Une réaction qui fait suite aux publicités réalisées par les fabricants, notamment sur leurs sites Internet, vantant les mérites de l'objet pour stopper l'addiction à la nicotine.


L'OMS rappelle que les vertus de la cigarette électronique ne sont pas prouvées comme traitement thérapeutique pour lutter contre l'accoutumance. L'organisation déclare qu'aucune preuve scientifique n'est établie concernant la sécurité et l'efficacité du produit. Des études cliniques devront être conduites pour connaître ses effets.



Commercialisée par une firme chinoise en 2004, la cigarette électronique est vendue en France. Début juillet, l'Agence Française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a appelé à "la plus grande prudence" concernant l'usage des cigarettes électroniques. Les "e-cigarettes", très à la mode, reproduisent la forme d'une cigarette, et contiennent ou non de la nicotine.

Ces cigarettes reproduisent la forme et les sensations d'une cigarette classique. Elles se composent d'une batterie, d'un microprocesseur, d'un pulvérisateur et d'une cartouche destinée à être vaporisée et comprenant un liquide pouvant contenir de la nicotine ou des substances aromatiques à base d'additifs alimentaires ou d'arômes artificiels. Lors de l'aspiration, la fumée d'une cigarette est reproduite, sous forme de vapeur.( Sources Relax news)
5