Cannabis effets psychologiques

Fermé
Signaler
Messages postés
3
Date d'inscription
jeudi 1 mai 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
1 mai 2014
-
Messages postés
3
Date d'inscription
jeudi 1 mai 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
1 mai 2014
-
Bonjour,

Je me suis inscrit aujourd'hui pour vous partager mes (malheureuses) expériences avec le cannabis. Je voudrais m'escuser à l'avance pour mes fautes d'orthographes.

Voilà, j'ai 18 ans et je fume le cannabis depuis 2 ans maintenant, au début, fumer du cannabis pour avoir l'effet ''stone'' me plaisait beaucoup(encore maintenant mais je suis beaucoup moins actif, beaucoup plus mou), je fumais occasionellement et j'étais encore bien socialement. Depuis quelques mois, quelquechose s'est passé, je ne sais pas quoi, et c'est pour ça que je viens en parler ici car ça me tient au coeur d'en parler avec des gens qui ont peut-être le même problème que moi car en ce moment, ma manière d'être me tue psychologiquement. Depuis quelques mois, je fume ''beaucoup'', 2-3 joints par jour entre potes et 1 petit le soir pour m'endormir(même si je n'en ai pas vraiment besoin pour m'endormir, mais j'aime l'effet que ça me produit lorsque je m'apprête à dormir, surtout en écoutant de la musique en même temps. en fait, je me sens faible par rapports aux autres quand je fume(quand je suis normal aussi de temps en temps), c'est une situation difficle à décrire, parfois quand je veux prendre le parole, je n'y arrive pas, je suis trop faible dans le volume de ma voix, et le ton de ma voix devient faible lui aussi(ce qui me fait paraître pour un idiot qui ne sait pas de quoi il parle). Je n'arrive pas à être social quand je fume, je ne fais qu'écouter les gens car je n'arrive pas à prendre confiance dans ma voix. Mes idées sont flous et me confuent parfois moi-même dans mon esprit. Je sais que cela est un effet négatif connu du cannabis, la mémoire à court-terme, mais c'est plus que ça pour moi. Mon manque de confiance en moi me restreint énormément au niveau de différentes choses, j'aimerai tellement avoir des discussions divers avec mes potes mais je reste toujours en mode defensive, je n'ose pas prononcer des mots de peur que les gens me prennent pour un idiot... Une chose importante que j'ai envie de dire à propos de ça aussi est que souvent, je ne rigole pas parce que une blague ou quelquechose est drôle mais parce que une personne fait une erreur dans ce qu'il dit, le fait que quelqu'un soit trop défoncer me fait rigoler aussi alors qu'en moi je sais que c'est méchant et je m'éfforce de ne pas rire mais cela sort toujours sans que je ne puisse me contrôler... Je suis assez euphorique quand je fume, j'aime bien cette effet de rigoler que ça soit betement ou autre, ça me rend heureux, je ne sais pas vraiment comment m'exprimer..

Une autre chose est que je n'arrive pas à dire non. Et quand j'y arrive, je ne suis pas pris en compte, donc je me sens obliger de faire des choses que je ne veux pas spécialement faire. Je suis une personne très sensible, et chaque mot, chaque chose qu'une personne fait peut me détruire, ces temps-ci, je souffre beaucoup de cela, je deviens parano, je me dit que mes amis sont des faux-ami, aussi quand je propose d'aller à un concert ou quelquechose comme ça, c'est toujours des ''non'' qu'on me répond, le fait d'avoir des ''amis'' qui ne veulent pas souvent sortir m'énerve aussi, et en ce moment, je commence à me ''rebeller'' contre ça, je comprend peu à peu ce qui m'arrive, peut-être ai-je choisi les mauvais amis? Suis-je trop gentil? Beaucoup de questions me passent par la tête..

En lisant ce texte, me consideriez-vous comme une victime? (je n'y avait jamais pensé, c'est seulement grâce à ce texte que je viens d'écrire que je me suis rendu compte de ça).
Suis-je fou? Est-ce que c'est moi qui a un problème dans tout ça? J'ai peut-être choisi le mauvais cercle d'amis..

Une dernière chose à vous dire est que quand je rentre chez moi, je vais sur l'ordi et j'ai un cercle d'ami virtuel qui me plait beaucoup, je me sens beaucoup mieux avec eux, je me sens plus fort en moi, ils m'écoutent dans ce que je dis, je rigole énormément avec eux, le fait de ne pas les voir me rend plus à l'aise, le fait qu'il ne connaisse pas ma vie réel me fait du bien.

Si vous avez des réponses à mes problèmes, ce serait très gentil de votre part de me les partager. Merci à vous. ça me fait du bien d'en parler anonymement.

1 réponse

Messages postés
76312
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
24 janvier 2022
9 609
Bonjour.

La situation d'un consommateur de cannabis évolue le plus souvent vers ce type de problèmes.

Il n'y a plus la personne d'un coté et le cannabis de l'autre mais la personne + le cannabis.

Je vais ajouter dans ton titre le mot cannabis, ce qui fera apparaître les liens vers les articles de Santé-Médecine à ce sujet.


0
Messages postés
3
Date d'inscription
jeudi 1 mai 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
1 mai 2014

Merci de ta modification Begonie.
0
Messages postés
76312
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
24 janvier 2022
9 609
De rien,
tu y trouveras déjà un nombre d'informations y compris d'autres liens et N° de téléphones vers des services spécialisés dans le domaine de la dépendance aux substances.
0
Messages postés
3
Date d'inscription
jeudi 1 mai 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
1 mai 2014

Je ne suis pas accro au cannabis, il ne m'en faut pas pour vivre, c'est l'effet que ça me donne qui me trouble par rapport à ma vie social alors que je vois beaucoupd e gens parler normalement et de choses intéressantes lorsqu'ils sont sous l'effet du cannabis. J'aimerai connaître les différents avis des gens à propos de mon problème et des leurs, c'est ça que je recherche dans ce site
0