TROPONINE I

abdelaziz247
Messages postés
7
Date d'inscription
mardi 10 décembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
14 septembre 2014
- 18 déc. 2013 à 23:03
abdelaziz247
Messages postés
7
Date d'inscription
mardi 10 décembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
14 septembre 2014
- 23 déc. 2013 à 13:28
Salut à tous mes nouveaux collègues qui ont des problèmes cardiaques. Je leur souhaite à tous un prompt rétablissement et une bonne santé.
Je vais vous exposer mon cas mais soyez s'il vous plait patients si je suis assez long.
Âgé de 70 ans je suis un traitement à vie chez un cardiologue depuis plus de six ans (CORDARONE - TRIATEC - CARDEGIC - DAFLON).Je me sentais très bien à part quelques petites fatigues après des efforts ou de remontée ds d'escaliers chargé.
Le 14 Décembre 2013 je me suis réveillé avec un nez qui coule et une toux à son début. Avec le temps froid et le chauffage par climatisation je me suis dit que j'ai attrapé une grippe. Généralement pour ces cas je me traite tout seul (RHINOPHEBRAL - DOLIPRANE ET UN SIROP). Alors j'ai commencé mon traitement , matin , midi. Après déjeuner et lors de ma sieste habituel j'ai senti que mon traitement n'a pas donné son effet souhaité.
Vers 18h00 mon cas s'est dégradé et j'ai commencé à avoir des difficultés de respiration. 19h00 je sens un manque d'oxygène dans mes poumons j'ai essayé de faire des inspirations expirations devant ma fenêtre mais en vain.
A 22h30 je me suis réveillé allongé sur un lit de la salle de réanimation d'une clinique tout nu couvert par un drap et branché avec des appareils et un masque sur la gueule. On m' pratiqué toutes sortes de contrôles d'usage (radios - écho graphies - mesures de tension - prise de sang pour analyses et autres choses)
Le 15 Décembre 2013 on me transporte dans une chambre de la clinique et mon cardiologue m'annonce que j'ai une pneumonie et que ma Troponine I est élevée 0.23 microgramme/1.
Mon cardiologue me prescrit un traitement de 8 jours de la pneumonie et me conseille de procéder rapidement après le rétablissement à un examen de coronographie.
J'ai peur de commencer cet examen pour en arriver à des opérations chirurgicales coûteuses et risquées.
Je prie tout d'abord mes collègues de donner leur avis sur mon cas et de citer des exemples similaires. Aussi je demande avec tous mes respects et mes remerciements anticipés à tous les corps médicaux qui collaborent à ce forum de me donner tous les conseils nécessaires si je décide de ne pas commencer ce marathon d'examens.
N'y a-t-il pas un traitement avec médicaments avec régime pour mon cas ( Retraité âgé de 70 ans ) et je me sens encore bien. A noter que c'est ma première crise? Merci à tous.

1 réponse

abdelaziz247
Messages postés
7
Date d'inscription
mardi 10 décembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
14 septembre 2014

23 déc. 2013 à 13:28
Je pense que les gens sont en cemoment trop occupés par la la préparation des fêtes de la Noel et de fin d'année et ne pensent pas à leurs santés ni à celles des autres. Je leurs dis Joyeux Noel et Meilleurs voeux pour la nouvelle année 2014. D'ici là j'espère recevoir quelques réponses pour mes inquiétudes. Merci à tous.
0