J'en peux plus de mon homme

nina0230 Messages postés 1 Date d'inscription mercredi 11 décembre 2013 Statut Membre Dernière intervention 11 décembre 2013 - 11 déc. 2013 à 19:23
Enka1 Messages postés 16105 Date d'inscription samedi 6 juillet 2013 Statut Membre Dernière intervention 13 juillet 2019 - 12 déc. 2013 à 11:19
Bonjour, sa fait trois ans que je suis marier.
J'ai 2 enfants que j'aime énormément mon seul espoirs dans ma vie se sont eux mes 2 chéries elles me donne courage et force même si parfois c'est dure car il ont 1 ans et demie d'écart 9 mois et bientôt 3 ans.
Je suis fatiguer de mon couple toujours la pour lui a lui faire tous ces plaisir et rien en retour vrai radin hypocrite j'en peut plus.
je penser avoir mon bonheur avec lui mais je me sen oublier.
J'ai plus de force a avancer j'ai pas de permis et même comment y aller mon mari fait tous pour m'en décourager (crie, énerve les enfants les fait pleurer...) et j'abandonne.
Plus de sortie, pas de cadeau même au anniversaires, pas de proposition au restaurant..
j'ai envie de dire stop mais mes enfants les pauvres comment leur expliquer.
je suis une personne qui s'oublie pour penser au autre mais la j'en peut plus.
Merci
A voir également:

7 réponses

imagine7 Messages postés 19786 Date d'inscription samedi 12 mai 2012 Statut Modérateur Dernière intervention 29 novembre 2022 253
Modifié par imagine7 le 12/12/2013 à 04:20
Bonjour nina0230,

Il me semble que tout d'abord, ce n'est pas contre votre homme que vous luttez, mais plutôt contre vous-même.
Apprendre à dire " Non", cela s'apprend. Il est vrai que c'est plus difficile, et lorsque vous l'aurez intégré, le Non vous sauvera. Vous ne serez plus victime mais vous agirez.
Il semble que pour votre homme, vous faites simplement partie du décor.
Avant d'être maman, vous êtes femme et conjointe. Le respect mutuel est essentiel. S'il n'existe pas ou plus, prenez votre décision. Arrêtez de jouer la comédie et faire bonne figure. Réveillez-vous !
De toute façon, si vous en avez réellement assez, vous partez !
N'ayez crainte vos enfants sont petits, vous pourrez leur parler plus tard de votre souffrance, sauvez votre peau.

Le plaisir se ramasse, la joie se cueille, et le bonheur se cultive".
1