Ménopause ou autre?

anne anne Messages postés 3 Date d'inscription dimanche 27 octobre 2013 Statut Membre Dernière intervention 27 octobre 2013 - 27 oct. 2013 à 22:40
lafouine. Messages postés 102029 Date d'inscription mercredi 7 octobre 2009 Statut Contributeur Dernière intervention 3 août 2022 - 27 oct. 2013 à 22:53
Bonjour,
j'écris car je ne sais plus trop à quoi m'en tenir. Voilà plusieurs années que ma mère est en ménopause. Elle avait des bouffées de chaleur, un sommeil difficile. En ce moment ces symptômes sont plus rares en revanche son humeur continue à être instable et toujours plus difficile à gérer. Elle est allée voir un psychologue mais on dirait que cela ne l'a pas vraiment aidée, elle a plongé dans une sorte d'introspection, d'égocentrisme. Nos rapports sont devenus très difficiles, je l'énerve pour un rien, et parfois elle s'énerve toute seule. Elle prend tout ce que je lui dit comme des reproches ou des provocations, j'ai donc commencé à me taire, mais parfois je n'y parviens pas car elle est terriblement injuste et me ressort des dossiers vieux de 10 ou 15 ans, elle ne se remet jamais en question et parfois m'insulte ou me rabaisse et me crie dessus et ce malgré mes 35 ans. Quand j'essaie de lui parler pendant des moments où elle est calme, elle le prend mal et me réponds que je la juge de haut et que moi aussi j'ai des problèmes et des défauts. Aujourd'hui elle peut me supporter que quelques heures mais pour cela il faut qu'à aucun moment je la contredise. J'essaie de me dire que la ménopause y est pour beaucoup et le stress à son travail aussi, entre temps j'ai pris de la distance. On se voit encore principalement parce qu'elle puisse voir son petit fils. Mais j'ai la sensation d'avoir perdu ma mère, la sensation d'avoir fait d'une certaine façon le deuil de cette femme que j'aimais tant. Je ne sais pas si cet état des choses, ce caractère qu'elle a développé deviendra définitif ou si il faut que j'attende encore quelques années pour la retrouver. Parfois je me suis posée la question de savoir si tout cela était bien dû à la ménopause, si la ménopause n'était en fin de compte que le déclancheur de quelque chose de plus grave...

1 réponse

lafouine. Messages postés 102029 Date d'inscription mercredi 7 octobre 2009 Statut Contributeur Dernière intervention 3 août 2022 19 591
27 oct. 2013 à 22:53
Bonjour

Le fait que la ménaupose avance , il faut faire le deuil de la fertilité.
Cela ne devient plus un choix de ne plus avoir un autre enfant .
Mais un fait , une sorte d'interdiction , en dehors de toute volonté.
Ce n'est pas forcément simple à vivre.

Sans parler des hormones qui s'affolent par moment...
Il existe des traitements qui peuvent aider à éviter les sautes d'humeur et les bouffées de chaleur.

C' est un cap difficile à passer pour certaines femmes.
0