Bouffée délirante aigüe, un cauchemar ? et non .... mon fardeau

Mordvie Messages postés 3 Date d'inscription samedi 28 septembre 2013 Statut Membre Dernière intervention 28 septembre 2013 - 28 sept. 2013 à 20:17
Mordvie Messages postés 3 Date d'inscription samedi 28 septembre 2013 Statut Membre Dernière intervention 28 septembre 2013 - 28 sept. 2013 à 21:19
Bonsoir,

Ce n'est pas la première fois que je viens sur ce site internet, mais je n'avais jamais osé jusqu'ici poster quelque-chose... quelqu'un va t il me répondre ? comment vas t on me percevoir? heureusement c'est anonyme.
J'ai fais deux BDA, une à 20 ans et l'autre à 21 ans. La première était très courte, suivi d'un traitement vraiment lourd, sans hospitalisation, que j'ai arrêté pour reprendre les drogues afin de sortir de ma dépression au bout de 5 mois. Grave erreur ! 10 mois après je suis rentré d'en une BDA beaucoup plus dramatique avec une hospitalisation de deux mois très difficile, délire mystique, mégalo et j'en passe. Je me souviens très bien de ce qu'il s est passé et c'est mon fardeau.
Aujourd'hui j'ai 23 ans, deux ans que je suis "stable" mais bon émotionnellement c'est encore très difficile, je suis très fragile et je pense qu'il va me falloir encore beaucoup de temps pour me reconstruire. J'ai quand même repris des études même si j'ai changé de région pour recommencer une nouvelle vie. Car durant cette deuxième BDA tous mes amis m'ont tourné le dos, un homo, fou, ça donne pas envie ! En gros desfois je me dis que j'ai rien pour moi.
J'ai beaucoup fait souffrir ma famille avec tous les propos que j'ai pu tenir, mais ils me soutiennent énormément, c'est le principale. La culpabilité maintenant c'est pour moi.
Mon amis m'aide beaucoup à me reconstruire même si ce n'est pas très évident, heureusement que lui ne m'a pas jugé lorsque je lui ai tout avoué. Malgré cela je ne suis pas facile a vivre car je prend tout au premier degré et me vexe très facilement.
Je vous écris tout cela, si vous me lisez encore .... pour avoir des témoignages, pouvoir en parler à quelqu'un sans être jugé ou aligné de médicaments.

Voilà Bonne soirée à vous !

2 réponses

Mordvie Messages postés 3 Date d'inscription samedi 28 septembre 2013 Statut Membre Dernière intervention 28 septembre 2013 1
28 sept. 2013 à 21:19
Bonsoir,
Cela fait 2ans que je ne me drogue plus. Mon médecin ma dit qu'après 5ans de traitement dans mon cas, on pourra envisager d'arrêter mon neuroleptique (xeprion)
Oui j'ai énormément de regrets, et je culpabilise aussi. Ma vie serait tout autre sans cet épisode.
Parler de récidive me fait extrêmement peur à vrais dire....
Mais merci de votre réponse !
1
fanfouedelamotte Messages postés 4079 Date d'inscription samedi 15 novembre 2008 Statut Modérateur Dernière intervention 20 mars 2018 7 129
28 sept. 2013 à 20:37
Bonsoir,
Sur ce forum, normalement, on ne juge pas; on compatit, on aide si on peut.
"La culpabilité maintenant c'est pour moi."Il n' y a pas de culpabilité à avoir. Tout au plus des regrets si ces BDA ont été facilitées par la prise de drogues psycho-actives (LSD, cannabis, amphétamines...). Une BDA, on la subit, on ne choisit pas.
Étant donné qu'elles se sont déjà produites à deux reprises, il faut craindre une ou des récidives. Classiquement, la prévention est de continuer un traitement neuroleptique d' entretien, beaucoup moins lourd que le traitement d' attaque d' une BDA et d' éviter les drogues. Attention aussi à certains médicaments banals (cortisone, certains somnifères, un médicament contre le paludisme (Lariam)
0