Alcoolisme:Je ne vais pas tapper une durite

Résolu
Signaler
Messages postés
1123
Date d'inscription
samedi 9 août 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
18 mai 2009
-
 karine -
Bonjour,
alcoolo, je le suis, alcoolo je voudrais y avoir été, mais le pb c'est que quand je m'arrete de boire j' ai la chiasse, j' ai la peau qui me tire, j ai pas faim, je suis insomniaque, et je n ai plus de joie de vivre.
je fais quoi?
je continue a boire ou je m'abstiens parce que ça fait mieux?
moi j'aimerais m'arreter mais sans tous ces pbs qui me donnent une apparence afreuse j'ai peur de sortir de chez moi tellement je me trouve moche.
je dépéris sans alcool c est normal ça?

9 réponses

Messages postés
1123
Date d'inscription
samedi 9 août 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
18 mai 2009

--
Pour régler le problème de la surpopulation, il faut rendre 
 l'orgasme féminin indispensable à la reproduction
Messages postés
1123
Date d'inscription
samedi 9 août 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
18 mai 2009

bin voilà je vais me la tapper ma durite...
à part la sexualité des ados pubères et les meufs qui veulent gagner 10kg en 3 jours parce c est l' été, les pb vrt maladifs sont aux oubliettes
merci de votre aide
Messages postés
2
Date d'inscription
dimanche 10 août 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
10 août 2008

Coucou,

Je suis aide soignante et donc des personnes malades j'en vois tous les jours et en cce qui concerne ton problème je pense qu'il faut que tu te fasses aider par un docteur.
Mais attention je ne dis pas cela pour faire bien, comme tout le monde, mais parce que l'alcool fait beaucoup de dégâts et pas seulement à toi mais à ton entourage egalement!

Le fait que tu te sente moins beau et moiins bien est tout à fait normal, c'est l'effet de sevrage, mais crois moi quelqu'un qui boit n'est pas trés attrayant.....

Je trouve cela courageux de ta part de parler de ton problème!

Bonne soirée et tiens bon.

Excuse moi du tutoiment!
Messages postés
113932
Date d'inscription
mardi 6 septembre 2005
Statut
Membre
Dernière intervention
28 août 2020
12 147
Bonsoir,

Faut patienter un peu quand mm !!!

As-tu contacté un médecin ?

Prise de sang ?

As-tu fait un sevrage déjà ?

As-tu déjà contacté les AA ??
Messages postés
1123
Date d'inscription
samedi 9 août 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
18 mai 2009

le reste oui mais pour les AA c est HAHA
ca jamais si c est pour me trainer des boulets chuis pas vraiment intéressé
Messages postés
1123
Date d'inscription
samedi 9 août 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
18 mai 2009

merci à toi,
mais saches que d'un avis intérieur je me sens non seulement mal mais ce sont des pbs phisyques et j ai vu plusieurs médecins, neurologues psychologues... c est tjrs la même rangaine
on dit souvent " une parole de poivrot bin les médecins sont pas tres capables et je suis persuadé que tu serais meilleure que certains...--

je ne me ferai plus hospitaliser ça c est clair, j' ai pas envie de tomber dans l'oubli de ma famille et de mes amis mais je sais que phiisiquement un corps humain est en maque une semaine pq j' ai encore des pbs après 2 semaines?
c' est vrt pitoyable


Pour régler le problème de la surpopulation, il faut rendre 
 l'orgasme féminin indispensable à la reproduction
Messages postés
1123
Date d'inscription
samedi 9 août 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
18 mai 2009

je voudrais dire une dernière chose avant de me dégager au lit
mes mains ne ressemblent plus a rien et c est le fait que j'arrete.
je rougis et c e'st le fait que j'arrete
j'ai esayé tte les crêmes,pômades et vitamines des médecin, mais c'est tjrs pareil
ça revient encore et encore alors ou est ma "carence" (chais pas si ça s'éxrite comme ça)
personne n a de reponse a mon pb :'(
je fais pourtant pas d'effort pour arreter mais pour assumer d'arreter c est plus dur
^^Marie^^ j'ai fait tout ce qui pouvait etre dans ce monde enfin je crois en tt cas prise de sang ts les 3 mois (ça c est pour le HIV)
mais qd j' en parle aurour de moi j'ai vrt l'impression d'etre un martien

Bref chuis désolé mais chuis dans la merde et c'est pas d'hier je vais pas m'enterrer pour ça et si j'ai aucune solution a mes pbs cutanés
bin l'alcool reprendra le dessus comdab :/
je pense qu'il faut que tu passe par là, tu peux peut être consulté un dermatologue, il y a peut être des crème (style font de teint ... )


En arrêtant de boire , ton visage reviendra comme avant ... mais si tu continue de boire, ta peau va finir super rouge ...

comme au début du sevrage sauf que là ça sera tous le temps !


Bon courage à toi
Messages postés
159
Date d'inscription
jeudi 6 décembre 2007
Statut
Webmaster
Dernière intervention
12 août 2008
105
consultes un medecin, ce sera plus prudent et tu pourras discuter plus tranquillement de tout ce qu'il t ' arrve.
fais confiance aux medecins,ils peuvent t'aider, mais tu doits aussi pouvoir reussir a les ecouter calmement...bon courage
Messages postés
37968
Date d'inscription
vendredi 21 décembre 2007
Statut
Webmaster
Dernière intervention
2 décembre 2021
27 119
Acceptes de te faire aider par une equipe medicale, ce sera peut etre long , mais tu pourras avancer et tu iras mieux. Rester seul dans son coin n'est pas une solution.il existe des professionnels formidables et tres competent..ne te laisses pas aller.
Messages postés
3012
Date d'inscription
mercredi 11 juin 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
25 juillet 2011
1 098
Bonjour,
comme le dit p.horde,il faut se faire suivre par toute une équipe médicale (psychologue,psychiatre-addictologue,nutritionniste...):en effet,un sevrage ne se fait pas tout seul et c'est long.Sinon,c'est le delirium tremens assuré;et le DT,on en meurt si on est pas encadré par un traitement médical ad hoc.
Qd au problème de peau (sans doute une dermite séborrhéique),il existe un phénomène dit de rebond à l'arret de l'alcool;un traitement par dermocorticoides est très efficace (+/- antibio).Voila pourquoi il faut une équipe pluridisciplinaire pour prendre en charge une addiction
Courage
En espérant avoir de vos nouvelles.
Messages postés
1123
Date d'inscription
samedi 9 août 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
18 mai 2009

je vous remercie à tous pour les encouragements et les tuyaux que vous m'avez apporté.

Malheureusement j'ai déjà eu l'expérience de ce genre d'établissement et franchement j'en ai vraiment été dégouté les problèmes cutanés n'étaient pas leur problème tout ce qui les intéressait, c'est que je ne boive pas pendant mon sevrage c'était vraiment lamentable merci doc breizh pour ton intervention j' en parlerai à mon médecin traitant et lui suggererai ton avis

pour le moment je vais bien mais il est évident que c'est très dur mais je sais que je m' en sortirai
Messages postés
3012
Date d'inscription
mercredi 11 juin 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
25 juillet 2011
1 098
Bonsoir,
certes ils étaient interressés par le fait que vous ne buviez pas (c'est quand même le but du sevrage),mais il n'y a pas eu plus de suivi?A moins que vous ne désiriez que le sevrage?En effet,le sevrage n'est qu'une première étape;par la suite il faut avoir un suivi psychothérapeutique (traitement médical,thérapie cognitivocomportementale...) afin de trouver et essayer de soigner cette addiction.
Il existe des services psy spécialisés dans l'addiction et dans la prise en charge globale des patients (autant le corps que l'esprit,les gens ne se résumant ni à l'un,ni à l'autre)
Messages postés
1123
Date d'inscription
samedi 9 août 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
18 mai 2009
>
Messages postés
3012
Date d'inscription
mercredi 11 juin 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
25 juillet 2011

je passe seulement pour vous tenir au courrant de ma situation,
ça fait maintenant plusieurs semaines que je carbure à l'eau et mon corps s'est completement restabilisé j'ai une vie stable et je suis très heureux malgrès le fait que lorsque je sors avec les amis, les bieres sont servies directement et je suis obligé de demander un verre d'eau enfin ce n'est pas grâve

en revanche je peux faire le porte gobelet en teuf pour les pottes qui vont aux toilettes ils sont certains de retrouver leur verre dans le même état :D

je suis sobre et je ne veux pas et ne compte pas retourner en enfer

merci de votre écoute et de vos conseils

a bientot
Bonsoir, je viens de lire cette longue conversation... Il va mieux, c'est génial !!!
Donc plus besoin de venir parler ici ? Ben si, mais pour moi...
Je ne sais pas si je suis alcoolique mais je suis certaine d'une chose : j'aime me sentir "stone".
Je prends l'apéro plusieurs fois par semaine, et parfois de gros apéros, cela fait-il de moi une alcoolique ?
J'ai lu quelques articles et je me "amusée" à réaliser les tests qu'ils proposaient. Notamment de ne pas boire durant plusieurs semaines. Résultat : je peux le faire sans difficultés mais c'est marrant je ne suis pas rassurée...
P.S. : je suis bretonne, peut-être les gênes ?? Je plaisante...
Merci à ceux qui répondront.