Addiction alccolique

Signaler
Messages postés
6
Date d'inscription
jeudi 4 juillet 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
4 juillet 2013
-
Messages postés
6
Date d'inscription
jeudi 4 juillet 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
4 juillet 2013
-
Bonjour, j'ai étè pendant 2 ans la compagne d'un homme avec des problèmes liés à l'alcool, il me disait qu'il aimait cela que pour lui c'était comme faire la fête. Peux- t'on avec de tels arguments penser qu'un jour il prendra conscience de sa destruction. Cordialement.
A voir également:

6 réponses

Bonjour

Il devait surement t'aimer, tous les arguments sont bons dans cet état d'esprit.
Refus de reconnaitre son alcoolisme et de reconnaitre sa maladie.

@+
Messages postés
6
Date d'inscription
jeudi 4 juillet 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
4 juillet 2013

Merci juliete pour votre réponse, il me disait qu'il était alcoolique, il n'a jamais voulu "faire" une dèmarche mèdicale .j'ai espèrè lui donner l'envie d'avoir envie.J'ai finie par le quitter. Trop d'angoisse, d'axiètè,.
Il n'était pas si convaincu lui-même, entre le dire et le croire, il y a un long chemin à faire, surtout la démarche médical auprès d'un médecin alcoologue.
TU as bien fait de le quitter, tu as fait ce que tu as pu. Tu n'es pas la seule, d'autres personnes ont ce vécu.

++
Messages postés
6
Date d'inscription
jeudi 4 juillet 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
4 juillet 2013

Je l'ai quittè avec beaucoup de peine, a ce jour quelquefois cela lui arrive de reprendre contact . Chaque fois qu'il appelle il est en ètat d'ebriètè , c'est quand il est comme cela qu'il fait cette démarche. Tout est faussè.J'ai fait de mon mieux même si quelquefois j'ai pu être maladroite. Je n'admettais pas cette dépendance, car cela lui arrivait d'être sobre et je pensais que c'ètait cette vie là que je dèsirais ..Merci juliete. Il m'a aimèe peut-être , mais c'est plus fort que tout.
Il est très difficile de gérer les alcooliques, ils sont dans leur monde, surtout lorsqu'ils ne reconnaissent leur maladie.
C'est un parcours du combattant.

Fais ta route, tu as fait ce qu'il te semblait bon.

Regarde devant, pas derrière sinon tu vas continuer à gamberger et perdre du temps pour toi.
Messages postés
6
Date d'inscription
jeudi 4 juillet 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
4 juillet 2013

As-tu connue se problème? Je t'avoue que j'ai du mal à oublier, j'ai conscience que ce n'est pas bon pour moi, qu'il faut que j'avance. c'est comme si j'avais "ratè" quelque chose
Pas "personnellement" mais assez proche.


c'est comme si j'avais "ratè" quelque chose

Tout à fait ..... Surtout quand la personne se donne à fond pour aider à sortir de cette galère, et qu'aucun effort de conscience est prit.

La vie est un échange, il n'y a pas eu d'échange dans ton cas. Puisqu'il n'a fait aucun effort pour sortir de cette maladie.
Messages postés
6
Date d'inscription
jeudi 4 juillet 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
4 juillet 2013

Je suis désolée d'être indiscrète, mais tu n'es pas obligè de me rèpondre comment tu l'as vècu? il me disait qu'il en faisait des efforts car avant de me connaître il buvait plus que ça, qu'avec moi il avait rèduit sa consommation, qu'il lui arrivait d'être sobre pendant quelques jours. Mais le rèsultat ètait le même l'alcool ètait prèsent.Je suppose qu'il buvait en cachette pour èviter les conflits.
Messages postés
6
Date d'inscription
jeudi 4 juillet 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
4 juillet 2013

Je ne sais pas si tu vas me répondre, je te remercie de tout coeur d'avoir mis des mots sur mes maux. Me parler d'échange, de conscience, je n'ai jamais réaliser ou je n'ai pas voulue voir qu'il n'y a rien eu de tout cela, merci d'avoir pris de ton temps pour me "parler". Vivre dans l'espoir du rien est difficile à admettre. Il me faut maintenant me permettre d'avancer ne plus vivre dans ce qui aurait pu être et qui n'a pas été.Merci juliete.