Changement de caractère, sauts d'humeur.

Résolu/Fermé
mel - Modifié par mel le 2/05/2013 à 11:58
begonie
Messages postés
77683
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
17 mai 2022
- 5 mai 2013 à 23:06
Bonjour, j'ai vécu pendant 2 ans 1/2 avec une femme dont je suis encore éperdument amoureux. Après notre séparation fin janvier, j'ai analysé nos 2 ans 1/2 de vie commune, afin de comprendre pourquoi cette rupture, alors que nous étions en phase l'un et l'autre. L'après rupture, m'as amené à me poser plusieurs questions sur le comportement de mon ex compagne que je souhaiterais aider. Pendant et après notre vie commune, j'ai remarqué qu'elle avait souvent des changements d'humeurs régulier, quelle se raconte ou quelle grossi souvent l'histoire...Ensemble, elle pouvait avoir un comportement excessif tant sur l'affect ou la sexualité comme elle pouvait à l'inverse avoir des crises démesurées de colère, de jalousie excessive, fouillant régulièrement mon portable et le jeter des quelle ne connaissait pas un N°. Promesses et changements d'avis rythme son quotidien. Aujourd'hui encore, elle peut me téléphoner pour m'insulter dans la journée et vouloir coucher avec moi le soir, me demander de venir vider le garage et le lendemain m'interdire de venir le faire. Bien intégrée socialement, appréciée dans la vie de tous les jours, mais si différente en privée... Je souhaiterais l'aider, mais je ne sais pas comment le faire, à ce jour, sachant que je la connais mieux que personne, elle refuse tous contacts, j'ai bien essayé d'alerter ces parents, mais fille unique, ils préfère me voir comme le "vilain" et ce voiler la face sur leur fille, qui aime bien lever le coude comme on dit, alors qu'ils en avaient parlé il y 2ans à ma mère. Ils n'ont jamais su se parler, elle à subit plus jeune des attouchements sexuels d'une connaissance des parents, j'étais le seul à connaître cette histoire, je l'ai encouragé à en parler avec eux, ce qu'elle c'est décidée à faire et leurs réactions à était limite de la faire passer pour la coupable de la situation... Elle refuse de faire une thérapie comme je lui ai conseillé, elle a conscience de certains de ces problèmes et préfère les écrire sur un cahier, façon journal intime. Refuse d'entendre quelconques conseils, entre autre sur tous ces échecs sentimentaux, besoin récurant de changements, hyperactive ou a l'inverse "glandouillarde." Peut on apparenter ça des troubles cyclothymiques ou bipolaires ???
Merci de m'éclairer, dans l'attente d'une réponse claire, je vous souhaite un bonne journée

6 réponses

actuhebdo
Messages postés
222
Date d'inscription
samedi 3 juillet 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
9 décembre 2014
3
2 mai 2013 à 12:26
Elle refuse tout contact ? Pas quand t'es nu à ce que j'ai compris !
C'est un peu maladroit, cette formulation, mais l'idée est là, tu peux clairement lui dire après, tu aura certainement un mal fou et de nombreux sacrifices, tu devra faire. Mais tu es obligé !
Dis lui que tu ne peux pas continuer à coucher avec elle, tu as l'impression d'abuser d'un malade au sens propre. C'est contre nature, selon toi.

Elle t'aime, elle t'a dévoilé de nombreux secrets, elle a un lien privilégié avec toi, tu te dois de l'aider pour qu'elle aille mieux. Le fait de demander de coucher avec toi, c'est à cause d'un manque d'affection, si tu coupe ce lien, bien sur, que ce sera différent et qu'elle te dira qu'elle ne t'aime plus, qu'elle ne te fais plus confiance, mais ua fond d'elle, elle sait que c'est totalement faux, et elle fera ce que tu lui dira par force au début, puis, pour s'aider elle-même par la suite.

Essaie au moins avec persévérance !!
3
actuhebdo
Messages postés
222
Date d'inscription
samedi 3 juillet 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
9 décembre 2014
3
2 mai 2013 à 12:28
Oups le message que tu as écrit a été effacé, mais c'est une réponse à un message écrit après !
Pas au premier !
0
mel2001
Messages postés
7
Date d'inscription
jeudi 2 mai 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
5 mai 2013

2 mai 2013 à 12:54
OUPS, me suis trompé dans la réponse du commentaire, cest à ce dernier que je voulais répondre ceci :
mel2001 - 2 mai 2013 à 12:48
C'est ce qui se passe en ce moment, mais refusant le dialogue et le "contact" téléphonique, ou les faces à faces, ça me semble difficile pour l'aider. Elle en est au point de me menacer de porter plainte si je continu à essayer de la joindre. Je la sais "malade", je travaille tous les jours en présence de ce type de cas, puisque je suis agent hospitalier en psy sur un pavillon d'admission. Je ne cherche qu à l'aider et voudrais au moins lui faire comprendre son mal, mais sans dialogue cela semble difficile, d'autant que j'ai l'impression d'être le seul à l'avoir décelé, car pour connaître les gens, il faut vivre avec...
0
begonie
Messages postés
77683
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
17 mai 2022
9 750
5 mai 2013 à 16:44
Si tu travailles tous les jours dans ce contexte, demande directement conseil aux professionnels pour t'aider sur le plan de ton propre comportement vis-à-vis de cette personne ou à la personne avec qui tu suit toi-même un accompagnement.

Cela n'a aucun sens de chercher des solutions ou des conseils sur le NET.
0