Violée ...

Fermé
Max.Milles
Messages postés
28
Date d'inscription
vendredi 5 avril 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
3 avril 2014
- Modifié par Max.Milles le 5/04/2013 à 21:34
 garyg - 6 avril 2013 à 18:56
Pour tous ceux ou toutes celles qui ont subit ce sévisse horrible ...

Osez en parler, ne vous cachez pas derrière la honte ou la peur. Ce n'est pas vous le ou la criminelle. Alors pour une fois, enlevez ce poids de vos épaules ..

Pour commencer, bonjour à tous,


J'ai 19 et je me suis faite violer à 6. J'étais trop petite et trop jeune pour comprendre ce qui m'arrivait.

Ça a duré pendant six ans un peu près. Mon agresseur faisait parti de ma propre famille, c'était mon cousin. Personne ne pouvait se douter de quoi que ce soit, comment imaginer ça d'un membre de sa propre famille ?

Aujourd'hui, il fait semblant que rien ne s'est jamais passé. Il pense que j'ai oublié, sans doute. Quand il me regarde juste, j'ai envie de lui crever les yeux, de ne plus être présente pour voir son visage.

Ma mère à fini par apprendre ce qui c'était passer quand j'ai fait une tentative de suicide. Elle n'a pas tout de suite compris. Puis, aujourd'hui, elle fait semblant que tout cela n'a jamais eu lieu. Elle oublie. Pas moi. Elle réussit à rire avec mon bourreau, elle m'a même sortit un jour "qu'il ne faisait que s'exercer". Quant à moi, j'essaye de vivre avec, même en le voyant tous les jours parce que ma mère garde sa gosse, sa petite que j'essaye de protéger de lui en veillant sur elle, même si je sais que ça ne suffira pas ...

Après la drogue, l'alcool, le sexe avec je ne sais qui, je ne sais où, les petits amis violents, j'ai envie de hurler au monde entier ce que cet homme m'a fait, les séquelles que ses actes ont engendré ...

Un jour, j'espère qu'il payera. Je ne suis pas assez courageuse pour lutter malheureusement mais je ne veux pas que ça continue. Crachez votre venin avant qu'il soit trop tard ... je suis peut-être trop lâche maintenant mais je veux en finir avec tout ça. Je n'en supporterais plus les pensées ...

Je n'ai pas vraiment de question, je ne sais juste plus quoi faire à par une chose qui n'est sûrement pas la bonne mais la seule solution que j'ai trouvé ...

4 réponses

bonjour
merci de votre aide

et ou est la question ?
0
Max.Milles
Messages postés
28
Date d'inscription
vendredi 5 avril 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
3 avril 2014
2
5 avril 2013 à 21:40
Bonjour,

La question serait sûrement, comment m'en sortir avec tout ça ? Comment vivre alors qu'il n'y a rien de beau dans cette vie qui pourrait me donner l'envie de continuer .. Ou simplement, qui a réussi à s'en sortir après " ça " ...
0
Eh bien Max, tu es grande. 19 ans. Parle-lui. Dis-lui clairement, avec des proches autour, que tu te souviens. Et que tu le hais. Qu'il te répugne. Dis-lui que s'il recommence, tu le tueras. Essaye d'être convaincante, instille la peur en lui.
Ou, parles-en avec un psychologue. Tu as besoin de te confier.
0
Max.Milles
Messages postés
28
Date d'inscription
vendredi 5 avril 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
3 avril 2014
2
5 avril 2013 à 22:15
Je suis grande mais je ne suis pas de taille. J'y ai pensé mais dans une famille, ce genre d'histoire est toujours compliqué. La plupart ne veulent pas faire de vague, alors ils ferment les yeux ou refusent d'y croire. Du coup, je suis seule face à ça.

J'ai déjà rencontré un thérapeute mais ça ne fait pas tout. Sur le plan théorique, ça marche mais pas en pratique. Même si je suis une "victime", comme ils disent, je serais punis pour avoir parlé, d'une manière ou d'une autre. Par ma famille, par des amis qui ne comprendraient pas ...

Est-ce que ça en vaut le coup tout ça ?
0
Si a peut t'aider à aller mizux, oui. Clairement, oui. Si ces proches ne comprennent pas, c'est qu'ils sont inhumains.
Je me doute que ce doit être terrible pour toi. Mais il y a toujours une contrepartie aux malheurs.
0
J'ai conscience que mon discours sonne un peu creux, mais je suis sincère. Pour avoir connu mon lot de galère, je sais qu'il.y a toujours un échappatoire.
P.S. : j'ai vu ce que tu faisais pour aider Kiwi. Cela prouve que tu es quelqu'un de bien, et les personnes bien sont toujours récompensées.
0
Et sache que, bientôt, tu pourras quitter ta mère, vivre à part. Peut-être que, pour aller mieux, tu as juste besoin de ne pus le voir. J'espère sincèrement que cela t'aidera.
0
Max.Milles
Messages postés
28
Date d'inscription
vendredi 5 avril 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
3 avril 2014
2
6 avril 2013 à 13:53
Je te remercie pour tous tes messages.

Oui, il faudrait peut-être que je parte pour ne plus le revoir mais je ne sais pas si j'arriverais à vivre en sachant qu'il pourrait continuer. Enfin, que je sois là ou non n'empêche rien je suis d'accord .. mais à cause de tout ça, je ne me sens pas comme quelqu'un de bien comme tu le dis, plutôt comme une sorte de "monstre". Je ne pourrais pas dire pourquoi mais c'est ce que je vois dans le miroir tous les jours.
Je voulais faire un métier où je pourrais aider les autres qui ont vécu des moments difficiles, pour les empêcher de faire des bêtises, qu'ils s'en sortent ... mais je n'y arrive pas pour moi-même alors, je ne pense pas que je pourrais vraiment être de bon conseil un jour.

Chaque jours où je me lève, je me dis que l'heure est bientôt arrivé d'arrêter tout ça. Je veux faire ça peut-être pour envoyer un message à mes proches, pour qu'ils comprennent que ça, c'est la réalité, et qu'ils puissent enfin empêcher cet homme de nuire à nouveau. Je sais que je n'y pourrais plus rien après mais que je vois ces changements ou non n'a pas d'importance. Je veux juste que ça s'arrête. C'est un peu compliqué, et je n'ai pas encore eu le courage ou la lâcheté de passé à l'acte, mais la vie d'une personne ne vaut rien à côté de tant d'autre. Alors, ce n'est pas si grave. Pas pour moi en tout cas.
0
Je pense que toute vie a son importance. Franchement, ne te suicide pas. Ne mets pas fin à tes jours. Et tu n'es pas unmonstre. Crois-tu que les monstres aient des remords, ou quoi que ce soit d'autre ?
Tu n'as pas à culpabiliser. C'est de SA faute, pas de la tienne.
Se suicider est une option facile qu nécessite non pas du courage, mais de la lâcheté.
Tu ne vas pas abandonner ton combat ? Pas maintenant. Même si tes blessures ne disparaîtront pas, elles s'estomperont probablement un jour jusqu'à devenir insignifiante.
Mais surtout, NE TE SUICIDE PAS.Sois forte, car la mort est irréversible. Ne fais rien que tu puisses regretter.
0
Bonjour

J'ai déjà rencontré un thérapeute mais ça ne fait pas tout. Sur le plan théorique, ça marche mais pas en pratique. Même si je suis une "victime", comme ils disent, je serais punis pour avoir parlé, d'une manière ou d'une autre. Par ma famille, par des amis qui ne comprendraient pas ...


Tu seras punie ? Et ton cousin NON ?
Si tu souhaites réellement d'essayer, de t'en sortir, moralement et psychologiquement, même si les cicatrices sont indélébiles. ==> PORTE PLAINTE.

Là, il va s'en souvenir "Aujourd'hui, il fait semblant que rien ne s'est jamais passé. Il pense que j'ai oublié, sans doute. Quand il me regarde juste, j'ai envie de lui crever les yeux, de ne plus être présente pour voir son visage."
0