Dépression ou parcours vers le suicide?

District911 Messages postés 7 Date d'inscription dimanche 10 février 2013 Statut Membre Dernière intervention 10 février 2013 - 10 févr. 2013 à 07:01
 herokz - 10 févr. 2013 à 19:24
Bonjour, moi c'est Greg et j'ai 27 ans.

Je ne sais pas si je déprime mais je pense au suicide depuis plusieurs années maintenant. Je ne comprend pas comment mon esprit fonctionne car au milieu d'une même journée je peux me mettre à rire avec des amis (oui j'ai des amis donc je sais que ce n'est pas le communautarisme ou mon entourage qui me donne cette envie) et la seconde d'après sans aucune raison je passe dans une profonde déprime ou je pense prendre ma voiture et presser l'accélérateur sur l'autoroute en fermant les yeux.

2012 n'était pas une très bonne année pour moi mais de toute manière aucune année depuis mon adolescence n'a vraiment été bonne. A l'école primaire déjà j'étais soit le fayot "chouchou" des profs et "tête de turc" des enfants ou bien "toléré" par les enfants mais détesté par les profs. Je ne suis pas quelqu'un de très sociable bien que le contact avec les gens ne m'effraie pas et disons qu'en société je suis quelqu'un qui met plutôt la bonne ambiance et qui aime rire.

Parfois je me demande même si ce n'est pas juste une façade que je crée pour ne pas me montrer comme je le suis vraiment. Peur du rejet peut-être même si j'ai l'impression que ce n'est pas totalement ça.

J'ai eue une grosse dépression en étant ado que j'ai passée en mangeant tout et n'importe quoi ce qui fait que maintenant je pèse 130kg. Il y a quelque année maintenant je me suis fait mettre un anneau gastrique en pensant qui cela irait mieux si je me sentais mieux dans mon corps et j'ai perdu 20kg alors que j'avais atteint les 150kg. Mais cela n'a pas changé grand chose.

Je ne trouve pas de satisfaction dans ma vie, il n'y en a juste pas. Le travail ne m'intéresse pas, je n'ai pas de rêve à vouloir réaliser, je vis toujours chez ma mère car je n'ai pas de travail pour subvenir à mes besoins bien que j'ai envie d'avoir mon propre chez moi, je n'ai plus droit au chômage donc plus aucun revenu depuis plusieurs années bien que j'ai fais quelques boulots par intérim mais qui n'ont aboutis sur rien.

Je n'ai jamais eue de rapport sexuel à part payant alors qu'à part être gros je ne pense pas être moche et avoir de la conversation ainsi qu'un peu d'esprit. Je suis sortis avec plusieurs femme mais leurs relations avec moi ne passent jamais la barrière de la sympathie ou de l'entente amicale. Je me sens souvent seul, ma vie privée n'existe pas. Il est vrais que je ne sors pas beaucoup parce que je n'ai rien à faire dehors et que même si je sortais je n'ai pas d'argent à dépenser. J'ai toute de même une certaine fierté et donc même si je trouvais quelqu'un avec qui partager un repas ou aller voir un film au cinéma je ne l'autoriserais jamais à payer pour moi. Donc c'est un cercle vicieux.

Si je veux rencontrer quelqu'un il faut que j'ai de l'argent, pour avoir de l'argent il faut travailler et pour ça il faut un emplois. Mais c'est un forum santé-médecine donc passons.

J'ai l'impression d'avoir des crises de dépression, parfois pendant une année je n'y pense pratiquement jamais alors que l'année suivante je dépéris totalement bien que je passe exactement la même année que celle d'avant... mais depuis fin 2012 ça ne va pas bien du tout, une amie est morte dans un accident de voiture, mon parrain meurt du cancer la semaine dernière, la boite de mon père part en faillite, bref c'est la merde. Je sais que toute cela a un gros effet sur mon mental mais pareille situation ne s'était produise au par avant mais je déprimais autant qu'aujourd'hui sans raisons. Donc je ne sais pas ce que j'ai et pourquoi cela fait 15 ans que je suis comme ça.

J'ai juste envie d'en finir.

Merci de m'avoir lut.
A voir également:

3 réponses

antoine1921 Messages postés 8 Date d'inscription dimanche 10 février 2013 Statut Membre Dernière intervention 10 février 2013
10 févr. 2013 à 07:10
Moi je veux te dire premièrement que LE SUICIDE N'EST PAS UNE SOLUTION!!
J'ai jamais vécu ce que tu vit, bien que oui j'me fais desfois intimider et que je peux me faire rire à cause de ma petite gynécomastie ( donne l'impression d'avoir des petits seins) .

Secondement, je comprend la misère que tu peux éprouver!!
Si tu veux en parler sur facebook, en mode chat ça sera plus simple.. :) Re donne moi de tes nouvelles!
0
District911 Messages postés 7 Date d'inscription dimanche 10 février 2013 Statut Membre Dernière intervention 10 février 2013
10 févr. 2013 à 07:28
Merci pour le petit mot.
Mais concernant l'intimidation je l'ai dépassée depuis longtemps, pendant un temps je ne m'acceptais pas du tout physiquement et je restais caché dans ma bulle mais la réalité m'a vite fait comprendre qu'une bulle perce bien vite et à ce moment là j'ai rencontré quelqu'un qui réalisais des films amateur et qui m'a proposé simplement de le suivre avec ses amis faire des courts métrage et voir comment ça ce passait. (tout ceci ce passe entre mes 12 et 18 ans)

Il a profité de moi, de mon argent, de mon temps, de ma vie mais ça ne me gênait pas parce que j'avais rencontré beaucoup de monde et que je m'amusais avec eux, enfin je le pensais. Je vendais les cadeaux que mes parents m'offraient pour payer des "effets spéciaux" et m'offrir des amis. Mais j'ai grandis et à mon mètre 88 atteint les gens en dehors de ce cercle me parlaient différemment, ils me donnaient de l'attention et ça sans que je leur doive quoi que ce soit et j'ai réalisé que j'avais grandis et que j'avais droit à mes propres opinions. Depuis ce jour le "cercle" d'amis cinéaste et moi sommes devenu sincères et bien que je ne les fréquente plus je peux encore avoir des appels de leur part et je peux rire avec eux.

Même si cette partie de ma vie a été dure et que je m'en aperçois enfin je pense que cela m'a fait grandir. Peut-être pas de la bonne manière mais c'est le passé.

Bonne chance à toi et pour facebook c'est gentil mais je ne préfère pas. ;-)

Merci.
0
begonie Messages postés 80406 Date d'inscription mardi 13 avril 2010 Statut Modérateur Dernière intervention 7 décembre 2022 9 751
10 févr. 2013 à 09:18
Bonjour.

Est-ce que tu as eu l'occasion d'en discuter avec un(e) professionnel(le) de la santé car tu es visiblement en pleine dépression ?
0
District911 Messages postés 7 Date d'inscription dimanche 10 février 2013 Statut Membre Dernière intervention 10 février 2013
10 févr. 2013 à 09:49
Non, j'y ai pensé il y a un an ou deux, j'ai même téléphoné à un psychologue via une annonce que j'ai vue disant que les deux première séance étaient gratuite mais il m'a dit que les séances seraient gratuite si j'étais sûre de poursuivre une thérapie payante directement après. J'ai donc renoncé car niveau argent c'est pas la forme, c'était ma seule tentative.

Je ne suis pas quelqu'un qui aime parler de mes problèmes de vive voix. Je préfère l'écrit ou j'arrive mieux à placer mes mots et mes émotions et faire une psychanalyse par écrit je ne pense pas que ce soit possible.
0
begonie Messages postés 80406 Date d'inscription mardi 13 avril 2010 Statut Modérateur Dernière intervention 7 décembre 2022 9 751
10 févr. 2013 à 09:55
C'est plus simple de passer par ton médecin habituel, d'expliquer tout ce que tu viens de citer ici et ton médecin est bien placé pour t'orienter vers un psy qui répondra au plus proche de ton mal-être (psychiatre ou psychologue RECONNU).
Comme il s'agit visiblement d'une dépression ( le spécialiste donnera son diagnostic précis), le mieux c'est encore de contacter un psychiatre.
Pose la question aussi pour le remboursement des frais.
La dépression est concidérée comme une maladie tout comme un diabète, l'hypertension, une fracture etc...
La dépression est un peu comme une "fracture de l'âme" et se soigne.
.
0
District911 Messages postés 7 Date d'inscription dimanche 10 février 2013 Statut Membre Dernière intervention 10 février 2013
10 févr. 2013 à 10:11
Ma famille est flamande (je suis belge) mais je parle très peu le néérlandais et mon médecin de famille est flamand, quand je lui parle elle ne comprend que la moitié de ce que je lui dis et moi de même. De plus ça me fait peur de passer par elle car c'est une bonne amie à ma mère même si je suis presque certain qu'elle le gardera pour elle.

Mais ça me fait déjà plaisir qu'il y ai quelqu'un comme toi qui sait de quoi il/elle parle. Je me suis donné une semaine pour prendre une décision concernant mon acte, je vais voir ce qu'il en sort.

Merci.
0
begonie Messages postés 80406 Date d'inscription mardi 13 avril 2010 Statut Modérateur Dernière intervention 7 décembre 2022 9 751
10 févr. 2013 à 10:27
Donne toi le moyen d'allonger un peu ton délai :)

Tu as intérêt de te chercher un autre médecin avec qui tu te sens à l'aise et qui est bilingue.
Et demande aussi de pouvoir entrer en contact avec un psy bilingue.
Ce n'est pas rare et tu trouveras le psy qui convient au mieux à tes difficultés.

La Belgique est en plus reconnue pour ses spécialistes dans le domaine de la dépression qui fait partie des maladies les plus présentes dans la société.
0
District911 Messages postés 7 Date d'inscription dimanche 10 février 2013 Statut Membre Dernière intervention 10 février 2013
10 févr. 2013 à 13:32
Merci, je pense que je vais suivre ton idée. ;-)
0
District911 Messages postés 7 Date d'inscription dimanche 10 février 2013 Statut Membre Dernière intervention 10 février 2013
10 févr. 2013 à 13:32
Je viens de poser une petite question à ma mère, demandant si elle avait déjà eu recourt à un psychiatre ou un psychologue. S'en suivit un petit débat du pourquoi et du comment et finissant par une adhésion de ma mère à ce que je consulte si j'en ressens le besoin. (et j'aspirer mon espace vital par la même occasion à l'aide du merveilleux aspirateur rouge que l'on possède -_-)

Et en tournant le dos à la porte que je venais juste de fermer je fondis en larme ne sachant même pas pourquoi je pleurais... je n'avait plus pleurer comme ça depuis la séparation de mes parents quand j'étais ado.

Je ne suis pas un pleurnichard par nature mais là, vraiment, c'est sortis tout seul et je me sens vraiment bizarre...
0
begonie Messages postés 80406 Date d'inscription mardi 13 avril 2010 Statut Modérateur Dernière intervention 7 décembre 2022 9 751
10 févr. 2013 à 13:34
Ce sont des larmes de détresse trop longtemps retenues et que cette discussion avec la mère ont permis de sortir.
Ce ne peut qu'être bénéfique et cela représente en même temps un début de l'acceptation de prendre soin de toi.
0
salut district

Comme tu as eu la gentillesse de venir me voir sur mon sujet, je viens de même pour faire le même geste même si c'est peux et m'en excuse, je ne sais pas te donner de conseil moi même étant dans un mauvais moment mais je pourrais être à ton écoute.

Bonne soirée
0