Se suicider sans douleur..

Fermé
Mumuu08 Messages postés 6 Date d'inscription jeudi 27 décembre 2012 Statut Membre Dernière intervention 27 décembre 2012 - 27 déc. 2012 à 13:01
 alp - 12 mai 2013 à 00:00
Bonjour,

J'écris ce message avec beaucoup de mal depuis 1an je pense sérieusement à mettre fin à mes jours et depuis 6 mois ca tourne à l'obsession...
Le problème cest que je ne voudrais pas me "rater" ni souffrir
comment faire ?

Gardez vos jugements pour vous... Vous ne pouvez pas comprendre la souffrance des autres merci
A voir également:

12 réponses

mercibeaucoup
13 avril 2013 à 22:48
Ce qui est gavant c'est de constater que personne ne repondra a cette question, par contre tous ceux qui ne font que repeter sans cesse : parle en autour de toi, parle de ton probleme on t ecoute, ou encore la vie vaut le coup d etre vecue et bla blabla...

Et toutes ces personnes qui ne veulent pas repondre a cette question sont en partie les premieres a se moquer, a juger et a critiquer les marginaux, les solitaires, les gens trop gros, trop maigres ou juges anormaux.

D un cote personne ne veut rien dire sur la meilleure solution pour se suicider, ca donne des conseils sur la solidarite, l ecoute etc... Mais ca se moque et ca juge a la moindre opportunite, car la mentalite humaine en grande majorite est ainsi faite.

D un cote c'est illegal d expliquer comment se suicider sans souffrir, mais se moquer et enfoncer a longueur de temps ceux qui souffrent interieurement c'est autorise, paradoxal et sacrement degueulasse quand meme.

Vous etes de profonds hypocrites moralement abjectes, la societe trouve immoral et illegal de suicider mais cette meme societe fait encore pire a longueur de temps et en toute impunite.
Mumuu08 Messages postés 6 Date d'inscription jeudi 27 décembre 2012 Statut Membre Dernière intervention 27 décembre 2012 2
27 déc. 2012 à 13:11
of .. je me dis juste que je ne suis bonne à rien.. je n'ai rien pour moi quand je vois la réussite des autres et quand je vois ma vie..
Mes frères ont réussis dans la vie et moi non
Je fais honte a mes parents ..
Voyons :(
0
Je suis dans la meme situation et je suis rassurée de voir que je ne suis pas seule. Tous les jours je me dis que la vie n'est pas faite pour moi. J'ai dû me tromper de vie je crois. Il ne faut pas dire que le suicide est un lache car il faut beaucoup de courage pour y arriver
0
il faut savoir une chose un etre souffrira de ce geste
je parle en connaissance de cause sinon je ne me permettrais pas
0
Fetide68 Messages postés 738 Date d'inscription dimanche 4 janvier 2009 Statut Membre Dernière intervention 26 avril 2024 4
11 févr. 2013 à 02:03
Tu as quel âge ?
0
miguelito6929
6 mai 2013 à 00:29
Moi c pareil j'en ai marre de la vie plus on fais d efforts plus tout va mal je veux mourir?
0
DCI Messages postés 87555 Date d'inscription mercredi 30 avril 2008 Statut Modérateur Dernière intervention 14 juillet 2024 37 463
27 déc. 2012 à 13:06
Bonjour,

Personne ne te jugeras ici.

Mais peux tu nous dire quelle est ou quelles sont les origines de ta souffrance ?
DCI Messages postés 87555 Date d'inscription mercredi 30 avril 2008 Statut Modérateur Dernière intervention 14 juillet 2024 37 463
27 déc. 2012 à 13:20
Quel âge as tu ?
Et que fais tu dans la vie ?

Vous n’avez pas trouvé la réponse que vous recherchez ?

Posez votre question
Mumuu08 Messages postés 6 Date d'inscription jeudi 27 décembre 2012 Statut Membre Dernière intervention 27 décembre 2012 2
27 déc. 2012 à 13:23
Je n'ai pas envie de rentrer dans les détails désolée c'est assez dure a vivre tous les jours..
DCI Messages postés 87555 Date d'inscription mercredi 30 avril 2008 Statut Modérateur Dernière intervention 14 juillet 2024 37 463
27 déc. 2012 à 13:28
Cela permettrait de mieux comprendre ta situation. Si tu es venue spontanément exprimer ton mal être sur le forum, tu peux aussi, en tout anonymat, préciser ce qui nous permettrait de mieux comprendre ton attitude.
Mumuu08 Messages postés 6 Date d'inscription jeudi 27 décembre 2012 Statut Membre Dernière intervention 27 décembre 2012 2
27 déc. 2012 à 13:32
C'est gentil mais je ne cherche pas de l'aide.. pdt un an j'ai tout fait pour remonter la pente mais ca n'a rien donner... J'ai juste envie de mettre fin a toutca
DCI Messages postés 87555 Date d'inscription mercredi 30 avril 2008 Statut Modérateur Dernière intervention 14 juillet 2024 37 463
27 déc. 2012 à 13:36
Il s'agit de "comprendre" ton attitude.
Sinon, comment arriver à mesurer la réalité de ton mal être si l'on en connait pas les causes ?
DCI Messages postés 87555 Date d'inscription mercredi 30 avril 2008 Statut Modérateur Dernière intervention 14 juillet 2024 37 463
27 déc. 2012 à 13:52
Nous restons à ta disposition, sans porter le moindre jugement.
Vrai suicide ou Pseudo suicide "Appel au secours" ?
Sinon je suis dans le même cas que toi et c'est quasi impossible de trouver une vrai méthode sans "humour" ou "Raconte nous ton histoire" et tout comme toi, ça fait plusieurs moi que ça tourne dans ma tête et je multiplie les recherches en vain.
Plus qu'un appel au secour c"est un véritable manque d'amour qui nous pousse au suicide. Chacun a ses raisons propres et c'est difficile de le faire quand on pense aux autres, à ce qu'on laisse derrière nous, la famille surtout, les amis peut-être
0
Moi dés mes 14 ans j'ai tout de suite pensée au suicide, là j'en ai 17 et je sais que certaines personnes donneraient tout pour vivre, mais moi c'est plutot pour mourir..Les gens me font des remarques sur mon poid à longueur de journée..Je suis assez maigre, voir beaucoup, on m'a souvent demandé si j'étais annorexique, si j'avais une maladie, si j'allais bientot mourir etc..Je subis des remarques tous les jours, des regards, des fois les gens ne veulent pas me parler rien que pour ça..Je n'ose pas mettre des vetements qui pourraient me mettre en valeur de peur que l'on me voit trop et que les gens voient ma maigreur. C'est devenu un énorme complexe, je n'ai jamais été aussi mal de ma vie..De plus quelqu'un de tres proche est décédé dans ma famille récement et je ne m'en remet pas depuis..Je sais que pour vous sa peut paraitre absurde, mais vous n'etes pas dans mon etat..Tout les soirs je pleure en espérant que les gens deviennent plus gentils, que ma famille soit heureuse, que je soi que je le voudrais..J'ai tout fait pour tou arranger, je suis à bout de force, je n'ai meme plus de larmes pour pleurer, plus de force pour me confier..Je veux vraiment en finir..
begonie Messages postés 86325 Date d'inscription mardi 13 avril 2010 Statut Modérateur Dernière intervention 14 juillet 2024 9 359
6 mars 2013 à 05:05
Bonjour.

J'ai transformé ton commentaire en réponse pour faciliter la suite sur ce topic.

" J'ai tout fait pour tou arranger, je suis à bout de force, je n'ai meme plus de larmes pour pleurer, plus de force pour me confier..Je veux vraiment en finir.. "

Ce que tu décris donne bien l'impression que tu te trouves en pleine dépression et d'avoir besoin d'une aide psycho-émotionnelle rapidement.
Tu n'as pas encore eu l'occasion de bénéficier d'une aide/soutien psychologique ?

Tu vis en France et les moyens pour sortir de la déprime existent.
Avant de penser à une solution si radicale, c'est important de prendre soin de toi et en cela de t'aider à donner moins d'importance à ce que peuvent te dire les gens.

Quand tu cites : " J'ai tout fait pour tou arranger ", tu veux dire quoi par ça ?

Merci de répondre à ces quelques questions, ce qui permettra de mieux comprendre ta situation.

A+
0
Bonjour,

Je comprends ta peine. Je viens actuellement de voir partir l'amour de ma vie, et me retrouve seul à l'autre bout du monde. Je ne sais pas quoi faire de mon futur, car je n'avais jamais imaginé vivre sans elle. Rien n'a de saveur, et le chagrin est constamment, à chaque seconde dans mon coeur et dans ma tete. Je suis venu sur le forum car la question de partir, je me la posait avant, et je me la pose de nouveau: Pourquoi continuer dans une vie vide de sens, ou tout semble inategniable ou juste inutile. Je suis seul avec ma tristesse, sans carriere, sans projets avec un physique plus que moyen, et pas d'argent.

Et bien je sais maintenant que ce sont ces épreuves qui rendront tes succés futurs encore plus appreciables. N'attends pas de retour immédiat sur tes investissements, c'est apres que tu recoltes les fruits de ta patience.

Tu as 17 ans, bientot tu pourras quitter ton foyer et partir à la decouverte du monde.
J'etais un vilain petit canard mal sorti de l'adolescence. Aujourd'hui j'ai 30 ans, j'ai fait le tour du monde, et j'ai connu le grand amour avec une fille belle comme le jour.
Je suis seul à present perdu à Tokyo et rien ne me fait rever. Mais je sais qu'en mettant un pied devant l'autre, lentement, la vie me reservera de nouvelles surprises, d'autres raisons d'avancer.

N'oublies jamais qu'en reglant les petits problèmes, les grands se fixeront d'eux meme.

Les petites joies ont un cout élevé, en larmes, en deceptions, en abnegation. Mais au final, quel bonheur de les avoir vecu.

Bon courage, et si tu ne vis pas pour toi, vis pour tes reves.
0
Personnellement, il m'est souvent arrivé de penser au suicide, cela a même tourné à l'idée fixe. Il m'arrive même encore d'y songer plus ou moins sérieusement...

Pourtant (il doit y avoir pourtant un "mais"), il est possible de sortir de cet état dépressif, d'éloigner les idées sombres, de gérer sa mélancholie.

Consulter quelqu'un pour faire part de sa détresse, parler de ses maux (ne pas les garder pour soi seul) peut soulager grandement. Ce premier pas est très difficile à accomplir mais je pense qu'il doit être tenté avant de mettre à exécution ses desseins funestes. Parce que l'état ou nous nous trouvons, la souffrance la plus aigue et inextinguible que nous connaissons, nous aveugle, nous empêche de raisonner et de voir qu'il existe des solutions... alors pour l'avoir moi-même vécu, je sais qu'on appréhende cette première étape, on l'a refuse catégoriquement parfois : se livrer à qq d'autre, livrer ses faiblesses, se mésestimer d'avoir recours à qq pour aller mieux, dire des choses d'honteuses, si on fait part de son mal être à son entourage de devoir soutenir leur inquiétude, leur questions incéssantes (et légitimes mais nous ne sommes en aucun cas tenu d'y répondre !),... pour toutes ces raisons et encore mille autres, on se renferme, on s'isole et on s'enfonce durablement... Trouver qq à qui parler (un psycologue, un ami, de la famille...)

Après, pour ne pas vous mentir, le chemin est encore long, les rechutes peuvent être nombreuses, les souffrances seront peut-être encore présentes mais vous apprendrez à y faire face ! Si aujourd'hui la vie vous semble être dépourvue de sens, mais si vous vous donner le temps de tatonner, un sens vous apparaitra.

En attendant, lisez, écrivez, écoutez de la musique, pratiquez un art, un sport, faites du bénévolat, ouvrez-vous au monde d'une façon ou d'une autre et surtout ne vous condamnez pas à la réclusion fatale !