Adieux

Signaler
Messages postés
2
Date d'inscription
dimanche 25 novembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
25 novembre 2012
-
Messages postés
11
Date d'inscription
dimanche 25 novembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
1 décembre 2013
-
pour moi sa commencer a l age de 6 ans mon frère le plus vieux a commencer a me faire des attouchements sexuel et mon frère en profitait parce que j étais la plus jeune et mon père me fessait vraiment peur mon frère lui il en profitais en me disant que si je ne fessais pas ce qui disait il le dirait a mon père et moi j avais tellement peur que je me laissais faire sa durée jusqu'à l age de 14 la j ai fait un tentative de suicide et quand je suis revenue de l hôpital je me suis dit que mon gros salaud de frère si il me touchait encore je le dirais a ma mère j avais peur de mon père parce qu il me traitais de toute sortes de noms et il ne parler pas il crier tout le temps il nous fessait avec sa ceinture ou une spatule en mentale et un soir il est venue dans ma chambre quand ma mère était au travail il ma dit de venir dans sa chambre et moi j ai eu peur je tremblait et je pleurait il voulais me dire comment avoir du plaisirs avec mon clitoris j avait mal aux coeur je ne lui est j aimait pardonner et vue qu il était alcoolique nous avions pas le droit de parler surtout quand il regardait le télé avec sa bière .
j ai demander a ma mère un barrure pour mettre dans ma chambre .
a partir de ce jour mon frère a arrêter de me toucher mais pour moi c étais claire dans mon coeur que il n excitais plus je le déteste tellement que pour moi il est mort et enterrer.
et il y a pas très longtemps j en est parler a ma mère parce qu elle se questionnait du pourquoi je ne veux plus allée chez mon frère sa fessait comme des années quelle
ce demandait pourquoi je lui est tout dit et elle ma dit quelle sans doutait mais quelle avait rien fait parce qu elle avait pas de preuve cela a étais pire que d avoir un claque au visage, je me suis dit si elle le savait pourquoi elle n ait pas venue me voire je lui aurait dit que s était vrais.
et puis a l age 14 ans je me suis fait un chum ( un échappatoire pour moi) j ai vécu (dans son ombre) 30 ans avec et nous avons eux un garçon il a maintenant 20 ans mon ex étais très froid il me contrôlait et un jour il est arriver de son travaille pour me dire que sa fessait 5 mois qu il me trompait avec une autre et que sa vessait 5 ans qui m aimait comme sa soeur et c est mot comme ma soeur ma fait revivre l inceste de mon enfance comment a il put coucher avec moi si il m aimais comme sa sieur j ai capoter de revire ça ma complétement rendue folle
et la suite n est pas très jolie parce que depuis ma séparation il m arrives pleins de malheur se qui fait que j ai faite des tentative de suicide un après l autre
depuis 5 ans au moins un trentaine de tentatives et de m ouvrir es les veines pour me faire du mal pour me punir de vivre j ai tellement étais malheureuse toute au long de ma vie que pour moi la mort sera une délivrance ,j ai eu 3 psychiatre et en ce moment je suis suivie par un psychiatre que j aime bien il est très attentionnée pour lui tu n est pas seulement un numero tu est quelle qu un a part entière et j ai aussi un intervenant qui viens me voir tout les semaines mais voila j ai vais 20 séjour a l hospitalisé et 10 séjour au centre de sante mental et la maison sous les arbres (centre de crise) une durée au moins 20 jours .et je suis revenue avec la même idée de mettre fin a mes jours. Alors pour moi la vie nais que malheurs par dessus malheurs alors pour moi la vie est long et difficile ....

1 réponse

Messages postés
11
Date d'inscription
dimanche 25 novembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
1 décembre 2013
2
franchement il ya des chose dans ce monde qui me désole , le fait même qu'un frére puisse même juste , pensé faire sa à sa soeur sa me degoute....... , en plus tu n'a vraiment pas été aider niveaux parents..... je ne parle même pas de ton mec ......

mais , il faut vivre sa vie même si elle est faite de souffrance , je sais que forcement je ne comprendrais jamais se que tu à vecu , mais la mort n'est pas une délivrance mais une fin ! et la fin peut être bonne comme mauvaise cela tien de toi ! je connait par exemple une personne sans jambe ni bras , et c'est surment la personne que je respect le plus en ce monde , il réspire la joie de vivre , même plus que moi alors que toutes sa vie à été atroce , il n'a jamais rien pu faire , a cause de son amputation à ces 5 ans , sa mére et son pére l'on rejeté , mais il ets heureux, de quoi ? de vivre !


et je suis sur que tu peut en faire autant ! , ne te tue pas bêtement , avance !

je mon texte est bien peux de chose par rapport a ce que tu a vécu , mais si je peut seulment réussir a te faire réfléchir , j'aurais deja réussi !

ne perd pas éspoire !!!!!