Boulimie/anorexie

Fermé
Signaler
-
 poloche -
Bonjour,

Je m'adresse à vous car je suis un peu désemparée par ce qui m'arrive. Je suis une femme, j'ai 42 ans, je mesure 1m58 pour 49 kg (avant, je pesais entre 52 et 54kg). Je suis contente parce que je mets un 36 en pantalon. Depuis environ 4 ans, je surveille de près mon alimentation. Je fais du sport 3 fois par semaine (pour ne pas grossir), j'arrive bien à maîtriser mon alimentation la journée (le matin, je déjeune 1 petit morceau de baguette dans un bol de café noir ; le midi : 2 yaourts taillefine + un petit morceau de baguette sans rien dessus), au goûter : un grand verre jus d'orange et le soir : une grosse boîte d'haricots verts avec 4 pommes de terre + une grosse grappe de raisin + 2 yaourts. Je n'ai pas tellement faim la journée.

Mon gros problème c'est que je me lève toutes les nuits pour manger du chocolat ou des biscuits (environ 100gr de chocolat). Avant je ne me levais qu'une fois par nuit et je me rendormais aussi vite après avoir mangé. En ce moment, je me lève 2 ou 3 fois la nuits pour manger du sucré, du chocolat. Même si je me rendors aussi vite, ça m'ennuie de me lever. Je suis fatiguée en me levant et je culpabilise d'avoir mangé la nuit parce que je ne veux pas grossir.
C'est vrai que je suis tout le temps en train de calculer les calories.


Pourtant, je mange suffisamment au repas du soir, je ne devrais pas me lever la nuit. Ce sont comme des pulsions.


Autre chose, je suis une angoissée par nature. J'ai tendance à faire de la dépression même si je ne prends pas d'antidépresseurs. J'ai fait une psychothérapie pendant 2 ans de 1994 à 1996. La psy m'avait dit que j'étais maniaco-dépressive. Par contre, j'ai du Nordaz 15mg, un anxiolytique, que m'a prescrit mon médecin.
J'en ai pris longtemps pendant des années.
Depuis quelques années, j'en prends quand je suis angoissée et que j'ai tendance à m'énerver et être agressive.

Je n'ai jamais été vraiment bien dans ma peau, je suis complexée, angoissée et souvent triste.
Rien ne m'intéresse vraiment, je me lasse très vite.

Ma collègue de travail me dit que mon mal-être provient du fait que je sois pratiquement anorexique la journée et boulimique la nuit. Je ne pense pas que mon mal-être provienne de mon alimentation parce que je n'ai jamais vraiment été bien dans ma peau.

Pouvez-vous m'aider ?

Merci d'avance

9 réponses

moi aussi je souffre de cette maladie depuis 2006 je me réveille la nuit pour manger du sucré ou bien boire quelque chose de sucré si je n' ai pas bu ou manger quelque chose de sicré dans la journée je me sens mal dans mon corps plusieurs personnes m'ont couseillée de voir un médecin ou un spécialiste de la nutrition mais rien à faire j'ai aussi fait des régime saz ne marche pas pour autant actuellement je mesure 1,62 et pése 68 kg pour 21ans alors que quelque années en arriére je pesait 48kg je n'ai pratiquement plus de vêtement quyi me vont je suis passer de la taille 38à la taille 42 je suis désenparer.
1
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

journal des femmes avec santé médecine 21672 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

bonjour,
ton témoignage m'a touché car je vis la meme chose depuis 8ans , je me léve 3 fois par nuit pour manger a chaque fois que du sucré, et qd il n'y a pas de sucré , j'attaque les gateaux apéro ! j'ai pris 20kgs, je me sens tres tres mal dans ma peau et tous ceci m'empeche d aller vers les hommes, je n'ai donc jamais refait ma vie ! pourtant , je suis jolie, je suis directrice d"une banque et j'ai 37ans ;
A l'exterieur , j'affiche un dynamisme hors du commun, tout le monde me trouve joyeuse et apprécie ma compagnie, pour autant qd je rentre chez moi le soir apres de longues journées de travail et un enfant à m'occuper, je pense déja aux betises que je vais encore faire la nuit ! je suis quelqu'un de trés motivée, battante et un dynamisme débordat mais quand il s'agit de me raisonner pr ne pas manger, impossible d'y arriver de de me controler !
je reste enfermée dans ce probleme , sans pouvoir trouver de solutions , je me dis que si j'avais quelqu'un dans ma vie, tout ça serait terminé, mais encore faut-il avoir l'envie et le courage qu'on s'interesse a moi !
j'ai vu un psy 3 fois mais ça ne m'a rien apporté, je faisais les questions et les réponses , de ce fait j'ai arreté .
je ne sais vraiment plus quoi faire, ni meme savoir vers quel solution médicale , j'appel au secours moi aussi pour le meme probleme que toi et j'espere qu'ensemble on pourra enfin s'en sortir
bon courage a toi et sache que je compathie pleinement avec toi
mumut
Salut,
moi aussi je demande de l'aide par ce que j'ai le même problème que toi, manger que du sucre, il ya presque une année. Moi la nuit je me lève pas mais avant d'aller se couché je prends quelques cuillères de sucre et pendant la journnèe c'est pareill. j'ai 42 ans, merci
Best
bonsoir nenette,
je suis contente d avoir ta reponse et ton temoignage, on se sent moins seul dans ces cas la ! surtout , ne fais pas comme moi, tu es jeune et c'est maintenant que tu dois te raisonner et faire attention , mais je sais bien que ce n'est pas facile , je le vis tous les jours, enfin tous les soirs ! je ne m'en suis toujours pas sorti meme si j'essaye de me raisonner ! pendant l'ete, il n'y avait pas de stress boulot, j 'ai reussi a reduire de 3 a 2 fois par nuit , mais depuis début aout , c'est reparti de plus belle ! alors meme si moi je ne m'en sors pas , ne prends surtout pas exemple sur moi, motive toi, raisonne toi et dis toi que tu es jeune , tu as toute la vie devant toi alors ne la gache pas ! reflechis la dessus , et tourne toi vers ton medecin avant qu il ne soit trop tard ! moi, actuellement , j en suis encore au meme point , j'ai mal pour ceux qui font la meme chose mais je n ai pas mal pour moi, je suis prete a aider les autres avant moi , impossible de me resonner et d essayer d arreter !
reponds moi sans souci je converserais avec toi
bon courage
mumut
je vis exactement la même chose que toi, dans les moindres détils, et sa fait du bien de ne pas se sentir seule...j'aimerais qu'on discute par mail si tu veux bien... Merci
Vahe
Bonjour Vahe,

j'espère que tu vas bien malgré tout. Je pense que chaque cas est différent. En mangeant du chocolat, du sucré, on calme nos angoisses.
Quel âge as-tu ? As-tu des enfants ? Es-tu mariée si ce n'est pas indiscret ?
Ca fait du bien de savoir qu'on n'est pas seule dans ce cas.
Parfois, je me dis qu'on ne peut pas lutter contre le temps et que tout ce que je fais pour être mince et paraître jeune ne sert à rien. J'ai envie de tout arrêter.J'ai 42 ans et il faut accepter de vieillir, s'enlaidir.
Le plus dur c'est d'arriver à manger de tout sans se goinfrer, sans culpabiliser : trouver un équilibre sans sombrer dans l'anorexie ni la boulimie.

Bonne journée,

Ephemere14
> ephemere14
Coucou !
Ben j'ai 18 ans, et oui je suis très jeune, donc tu devines bien les réponses aux questions suivantes, je ne suis pas mariée, je suis en prépa littéraire (hypokhagne B/L) et voilà c'est vraiment très difficile!
La je suis en vacances chez des amis, et même sa sa ne marrête pas! Je mange des tablettes de chocolat entières! Du nutella et de la confiture a la cuillere! tout ce qui peut être bon à manger, je l'avale!
Je me réveille au mons katre fois par nuit, et tous les soirs jai lespoir de ne pas me réveiller! et jy crois vraiment, mais c étrange parceque je ny arrive jamais, mm si j'ai bien manger dan la journée!
J'aimerais quand on parle par mail si tu veux bien ;) mon adresse vaheanus@yahoo.Fr
bisous et prends soin de toi
Messages postés
3
Date d'inscription
vendredi 23 janvier 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
23 janvier 2009

oui je crois que ces un probeleme psycologique
car ces un mal pour un bien
moi je le persoi ainsi
car je suis anorexique mental
j'ai tellement souffer ds ma vie que je voulai mourrir
ce n'est ps du tt evident
je comprend ton mal etre
Bonsoir Mesdames.


Je n'ai guère de temps pour une réponse détaillée (je recherche en fait des informations pour un souci personnel) mais le premier message de cette file m'interpelle.


Protéine glucides lipides.

L'équilibre alimentaire ne peut s'obtenir correctement qu'avec ces trois éléments.

Verdure et fruits en sus.

80% de la ration alimentaire devrait être "verte"



Vous devriez creuser la question diététique.

Un apport insuffisant de calorie et votre organisme se met en mode économie. Il va chercher à stocker le plus possible de graisses, votre masse musculaire non seulement ne sera plus préservée mais sera dégradée pour fournir de l'énergie.

Lorsque l'on sait que les muscles sont de gros consommateurs de calories, quel gachis...

Sans parler de leur fonction de soutien de la charpente osseuse, de leur aide aux tachers journalière et Mesdames de leur coté esthétique...


Ne pas manger assez est contre productif lorsque le but est de maigrir. 500 calories de moins par rapport au besoin journalier est l'extrème limite.

Encore faut il savoir préserver l'équilibre lipides, glucides, protéines.


Les effets d'un régime déséquilibrés sont perte de masse musculaire, mauvais régénaration des tissus (peau), manque d'énergie puisque carburant insuffisant, baisse du métabolisme de base pour la même raison.

Mental affaibli, déprime voir dépression.


Sans parler d'un afaiblissement général de l'organisme du aussi au manque de vitamines, sels minéraux. La droite ligne vers des maladies type cancers.


Je dirais (mais je ne suis pas professionnel) réequilibrez votre régime alimentaire. Qualité, quantité.

Pour le soucis de moral comme pour celui du poids. Très "facile".

Vous détenez une partie de la solution. L'exercice physique.

Raisonnable cependant.


Trois séances cardio, marche à peids (active), natation, vélo, footing. 70% à 85% de votre fréquence cardiaque maximale (225-age). Investissez dans un cardio fréquencemètre pour être pointu dans vos allures de courses.

Vous devriez déja voir clair.

Et vous limitez les risques de cancers, 50% pour le cancer du sein.


Pour le mental excellant.

Production de sérotonine (hormone du bien être, bonheur) à 60%_70% de votre fcm.

70%_80% une autre hormone, ach, stimule la créativité, la résolution des problèmes...

80%_85% endorphines, famille des opiacés.

Rajoutez trois séances de renforcement musculaire pour développer votre musculature.

Vous ne devriez pas être loin du bon équilibre.


Evidemment démarrage en douceur.


Eviter le surentrainement. Donnez à votre corps (esprit) le temps de récupérer, particulièrement au début.

Prenez votre rythme cardiaque le matin, quelques instants après vous être réveillées. Il doit rester stable au pire, mieux diminuer avec l'entrainement.

S'il augmente plus de deux jours, coupure jusqu'à ce qu'il revienne à sa valeur normale.


En cas de faim, laissez tomber le chocolat (ou alors noir à 80%, mais une barre seulement). Passez aux fruits, sucre plus facilement assimilable.

Laissez tomber la baguette. Le pain blanc, comme le riz et les pates blanches agissent comme des sucres rapides, et non pas lents comme on le prétend encore.

Passez aux aliments complets, l'enveloppe de son empèche les sucres de passer rapidement dans l'organisme, la dégradation est progressive, d'ou augmentation légère du taux de glycémie, pas de réponse exagérée de l'insuline, le sucre arrivant régulièrement dans le temps empèche de se retrouver en situation de faim.


N'hésiter pas à grignoter. Un fruit, une tartine de pain complet, un laitage à dix heures, ou seize heure ne vous fera pas grossir. L'idée est de controler sa glycémie, pour éviter de se retrouver en situation de faim. Là ou nous allons baffrer...


Voilà pour l'essentiel.

"Courir pour maigrir" Vigot. 9.9 euros.

Bon résumé, notion des effets de l'activitée physique, cardio, musculaire, diététique...


J'espère avoir quelque peu répondu à certaines de vos questions.

Courage à vous.
J'oubliais.


D'après certaines études la pratique de sports des résultats identiques aux meilleurs anti dépresseurs.

Avec cette différence appréciable, vous ne vous droguez pas, et les récidives sont moindre chez les sportifs. Logique le médicament vous l'arrétez à un moment...

Bonne nuit à vous.
as tu pensee a consulter une endocrinologue qui connait tres bien les problemes de nutrition etqui pourra eventuellement t orienter vers les bonnes personnes je pense que ton probleme vient de tes angoisses et peut etre faut il trouver la source de tes angoisses bon courage et surtout consute et fait toi aider car il est tres dur de sen sortir tout seul
bonjour Anne, j'ai le meme probleme,je mange des tonnes de chocolat tard le soir et la nuit,il m ai arrive d en manger 3 tablettes!!evidement ,je culpabilise mais il faut savoir que je suis dans la boulimie depuis pres de 10 ans.j essai de m alimenter sainement et je mange tres peu la journee pour avoir un bon repas (legumes vapeur ,pas de graisse....triste repas en somme)le soir.j utilise des sucrettes dans mon cafe et je me gave de soda light durant la journee.je pense que vous etes attire par le sucre la nuit car vous vous prive de celui ci durant la journee,et votre cerveau en reclame.apres votre repas je vous conseil de manger quelques carres de chocolat (ou meme pendant la journee) ou des amandes.ca peut ,peut etre vous aider.bon courage a vous