Pneumothorax, la vie après et les risques??? [Fermé]

sandy55100 1 Messages postés jeudi 24 mai 2012Date d'inscription 24 mai 2012 Dernière intervention - 24 mai 2012 à 23:54 - Dernière réponse :  Mr t
- 6 janv. 2018 à 02:15
Bonjour,
J'ai fait un pneumothorax le 6 mai exactement, poumon droit m'ont drainer 2 fois , et j'ai vraiment l'angoisse que sa recommence pouvez vous me donnez quelques conseilles svp !merci
Afficher la suite 

8 réponses

+4
Utile
1
Salut, j'ai eu un pneumothorax en janvier, je suis resté sous drains 2 semaines pour finalement me faire opérer d'une pleurectomie totale, donc ablation de la plèvre. Depuis, je revis totalement normalement. J'ai toujours un risque de 40% d'être atteint à l'autre poumon mais les médecins que j'ai vu m'ont dit qu'il falait vivre totalement normalement sans penser aux risques, si ça doit arriver, ça arrivera qu'on le veuille ou non. Je fais du football américain donc un sport ou je prends de nombreux coups et notamment au poumon, et je n'ai aucun problème. Il faut vivre et profiter.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Publi-information
jessie1109 3 Messages postés mercredi 30 mai 2012Date d'inscription 30 mai 2012 Dernière intervention - 30 mai 2012 à 00:43
0
Utile
j'ai fait 3 pneumothorax, donc les risques il y en a c'est sure, il faut seulement garder une bonne hygiene de vie et ds mon cas j'ai été opérer des 2 poumons donc le risque est passé de 60% a 5% donc si ca te reprend je te conseil l'opération vivement
Publi-information
roustii 1 Messages postés mercredi 22 août 2012Date d'inscription 22 août 2012 Dernière intervention - 22 août 2012 à 00:57
0
Utile
1
Bonsoir jessie1109,

J'ai fait une première alerte de pneumothorax quand j'avais 14 ans ( j'en ai mtn 21) et tout est rentré dans l'ordre sans qu'on intervienne (mon mèdecin prenait ça pour une crise de tétanie à cause des douleurs violentes au cou , dans le dos... qui ne me permettaient pas de bcp bouger) puis quelques mois plus tard même douleurs, mais cette fois ci en m'examinant il a attendu un "sifflement" au niveau de mon poumon gauche et à donc décider de me faire passer une radio le plus rapidement possible. Le lendemain donc le verdict tombe: pneumothorax complet du côté gauche avec une perte de mes capacités respiratoires de 80% de ce côté ci,et j'étais en tachycardie. Il a donc fallu intervenir rapidement et j'ai passé quelques jours en soins intensifs avec pause d'un drain etc... Le pneumologue avait averti mes parents qu'à ma sortie j'avais de très forts risques de récidives car il n'avait fait que le stricte minimum au vue de mon jeune âge (je rentrais dans la catégorie longiligne mais celui ci était non expliqué car je n'avais subi aucuns traumatismes et avec tous ces paramètres il pensait que je récidiverais mais j'aurais été dirigé dans ce cas là vers un chirurgien thoracique).
Plus tard j'ai passé un scanner et aucunes autres bulles d'emphysèmes n'ont été repéré.
(Je touche du bois en écrivant cela) je n'ai à ce jour fait aucunes récidives. Dès ma sortie et durant quelques mois ( années...) mes parents ont veillé à ce que je ne fasse rien qui puisse entraîner un nouveau pneumothorax.
Je passe de temps à autres des radios surtout pour me rassurer car même si je ne vis plus dans l'angoisse de récidiver j'ai parfois quelques douleurs qui me rappellent cet épisode. J'ai également passer des tests à l'effort pour vérifier ma capacité respiratoire et ça m'a rassuré aussi. Je vis parfaitement normalement , je reprends l'avion , je fais du sport... Je ne fume juste pas (ce qui n'est pas plus mal !) , et je ne pense pas un jour faire de la plongée ou du saut en parachute :)
Si j'ai un conseil à te donner c'est de parler de tes angoisses à ton médecin ou à ton pneumologue.
Surtout vis ta vie normalement , et au moindre doute demande une radio pour te rassurer je sais que ça m'a beaucoup aidé.
Les angoisses liées à ce genre de traumatisme sont parfois mal comprises de l'entourage surtout tant d'années après mais il faut être certainement passer par là pour savoir de quoi on parle.
On est tous sujet à une récidive , si elle arrive c'est que ça devait arriver (fataliste comme raisonnement mais c'est comme ça) alors ne vis pas dans l'angoisse permanente de ce qui pourrait se passer.
J'ai lu sur certains forum que certains avaient consulté un psy , c'est aussi une solution. Enfin voilà , t'es pas la première personne à qui ça arrive et tu ne seras pas la dernière(de savoir qu'on est pas isolé ça aide aussi :) ).
Les angoisses , je pense qu'on les a toutes mais on apprend à les gérer et à vivre avec.
Bonne continuation en tout cas , et si tu veux savoir autres choses n'hésites pas !
Bonjour, j'ai 15ans viens de faire un pneumothorax complet, je suis sortie de l'hôpital y'a a peine 3semaines. J'ai peur que ça revienne au moindre trucs que je fais..
Barrere32 4 Messages postés jeudi 13 novembre 2014Date d'inscription 14 novembre 2014 Dernière intervention - 14 nov. 2014 à 21:20
0
Utile
ok mais comment le vivez - vous vs n'avez pas de génes ou douleur thoracique ??
lafouine. 102236 Messages postés mercredi 7 octobre 2009Date d'inscriptionContributeurStatut 17 février 2018 Dernière intervention - 14 nov. 2014 à 21:44
0
Utile
Bonjour Barrere32
Pas sûr qu'ils te répondent plus de 2 ans après .

Pose plutôt ta propre question.
0
Utile
Mon histoire peut peut-être rassurer les anxieux... j'ai fait mon premier pneumothorax à 16 ans, puis 2 autres 15 mois plus tard à quelques semaines d'intervalle. Poumon gauche affaissé juste de 30% environ, donc ma capacité respiratoire n'était heureusement pas trop atteinte; principaux symptômes un coup de poignard sous l'épaule et des "glou-glous" (très angoissants pour moi) dans le poumon en inspirant. Traitement chaque fois une semaine au lit, contrôle radio, le poumon s'est recollé chaque fois.
Pas fumeuse, pas spécialement longiligne, pas sportive, mais asthmatique.
On n'a pas trop paniqué dans la famille parce qu'on avait une grand-tante à qui un pneumothorax forcé avait soigné le poumon à l'époque de la tuberculose. Mais ce nétait quand même pas très drôle à vivre à 18 ans, surtout que çà m'a gâché tout un été avec 2 semaines alitée!
Après le 3e pneumo je suis allée faire un scanner, qui n'a pas révélé de bulles d'emphysème. Les médecins ont conclu que cela ne se produirait sans doute plus et que cela ne justifiait pas d'opérer à l'époque (petit pneumo, se remettant rapidement, et dans les années 80 l'opération était très invasive).
COncernant limitations sur l'avion etc - après quelques années j'ai voulu faire du parapente et le médecin sportif m'a limitée à 1500m d'altitude. Mais j'ai ensuite déménagé pour vivre en montagne à plus de 1000m en descendant bosser à 300m d'altitude tous les jours, sans problème pendant plus de 20 ans. Mon asthme a aussi disparu (pas d'acariens et moisissures en montagne, air sec l'hiver qui me convient mieux, etc) donc les bulles ne sont jamais revenues.
Je prends aussi régulièrement l'avion, j'ai fait de l'ULM et du deltaplane sans problème. Je n'ai pas testé la plongée, par contre, car je préfère les hauteurs aux profondeurs...
alors, tous mes voeux de rétablissement définitif que je partage bien volontiers!
Publi-information