Dépassement d' honoraires

Fermé
kill14600
Messages postés
128
Date d'inscription
vendredi 13 avril 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
24 mai 2009
- 28 avril 2008 à 15:33
 Anabelle - 25 août 2011 à 13:57
Bonjour,
je suis actuellement au chômage et doit me faire opéré d' une hernie discale dans une clinique privée, la secrétaire m' a déjà annoncée 300€ de dépassement d' honoraires, ma mutuelle ne les prends pas en charges! existe t-il un moyen de ne pas avoir à les régler?

15 réponses

Assez d'être traîné dans la boue sans jamais pouvoir rien dire.
Je suis chirurgien secteur 2 (à honoraires libres c'est à dire pratiquant des compléments d'honoraires et non pas des dépassements).
J'ai 42 ans, j'ai grandi dans un milieu modeste (père cheminot et mère couturière), je me suis battu pour réussir des concours ultra sélectifs pendant de longues années d'études que j'ai financées moi même, j'ai sacrifié mes plus belles années et ma santé en gardes de WE et en nuits passées à survoler la France en avion pour effectuer des prélèvements d’organes avant d’enchainer sur une journée normale !
Nos semaines de travail font 2 x 35 heures, je ne vois mes enfants que le WE lorsque je ne suis pas de garde et mon espérance de vie est de 12 ans inférieure à la moyenne nationale !
L’activité libérale de notre profession la rend similaire à celle d’une entreprise en ce qui concerne les multiples charges qui représentent 50 à 60% du CA (charges sociales, URSAFF, salaires des employés, matériels techniques, etc). Les primes d'assurance en responsabilité civile professionnelle ont augmenté de façon exponentielle ces 15 dernieres années. En revanche, nous empruntons à titre personnel toutes les sommes nécessaires au fonctionnement du cabinet et nous n’avons pas de stock options !!!
Le tarif des actes chirurgicaux a progressé de seulement 6,5 % au total depuis 1993 pendant que le SMIC a augmenté de 50%, l’indice des prix de l’INSEE a progressé de 40 % et les cotisations des mutuelles de 2 à 5% par an !
Les compléments d’honoraires sont donc le seul moyen légal de pouvoir exercer notre profession dans des conditions correctes pourtant encore bien éloignées de celles de la quasi totalité de nos confrères européens ou anglo saxons.
Alors que depuis de nombreux mois les complémentaires santé dépensent des millions d’euros en campagnes publicitaires, grand nombre d’entre elles (la mutualité française en tête) ne prennent pas (ou peu) en charge les acte médicaux ou chirurgicaux mais préfèrent rembourser les yaourts « anti-cholestérol », les naturopathes ou ostéopathes, les chambres seules ou encore la garde des animaux domestiques !!!!. Sachant que leur CA de 2008 a été de 27 milliards d’Euros alors que la totalité des honoraires chirurgicaux secteur 2 représentent pour la même année 363 millions d’Euros, on est en droit de se poser des questions. Le scandale ne serait-il pas plutôt de ce côté ?

Qui est le mieux à même de fixer le montant des honoraires médicaux? le fonctionnaire de l’Assurance Maladie ? l’assureur coté en bourse ? la Mutualité Française propriétaire de plusieurs vignobles de grands crus bordelais ? ou le médecin assumant seul ses responsabilités et la pénibilité de son travail ?

La simple existence de cette polémique outrancière me faisait déjà parfois regretter d’avoir choisi ce métier. Si cette loi devait passer, elle sera alors le déclencheur certain d’une reconversion ou d’une expatriation sans le moindre remord mais avec une ineffable amertume.
46
DCI
Messages postés
82118
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
3 août 2022
35 983
13 oct. 2009 à 23:59
CQFD !

0
^^Marie^^
Messages postés
113926
Date d'inscription
mardi 6 septembre 2005
Statut
Membre
Dernière intervention
28 août 2020
12 419 > DCI
Messages postés
82118
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
3 août 2022

14 oct. 2009 à 12:37
Lu

Faudrait dire mieux :

CQFD !

0
mille fois raison, je suis moi-même spé en secteur 1,ophtalmo à 28 euros la consult! super, il me reste 30% avant impot,et je ne peux acheter aucun matos moderne car trop mal remboursé par la sécu et donc pas rentable du tout,rien que le moindre appareil d'examen de base:entre 10000 et 20000 euros, rien pris en charge et tjs pour le même prix de consultation,je regrette de ne pas être en secteur 2 et je trouve honteux de vouloir imposer des tarifs alors que nous sommes soi-disant en libéral.Il y en a tjs qui abuse mais c'est une petite partie, et si la sécu revalorisait les actes comme il se doit, il y aurait peut-être moins de dépassement abusif. Je rappelle qu'une coupe-brushing sans couleur est environ à 40,00 ,si on rajoute couleur,mêche permanentes, il y en a pour 100,120 euros,et il y en a qui y vont toutes les semaines! non remboursé ni par la sécu ni par les mutuelles,mais pour leur santé,tout devrait être gratuit!ralbol,si cette loi passe ,c'est une honte et cela fera mal à la medecine;ou alors la sécu nous achète le matériel,revalorise les actes comme il se doit et là Ok.
0
toptitbal
Messages postés
25704
Date d'inscription
samedi 8 juillet 2006
Statut
Contributeur sécurité
Dernière intervention
4 mars 2010
2 320 > ralbol
16 oct. 2009 à 10:33
Bonjour

Je pense que cette situation est à l'origine de la forte pénurie d'ophtamologistes dans certaines régions.
S'installer pour un jeune est devenu quasiment impossible : Achat ou location du local, matériel de consultation et chirurgical, mobilier, secrétariat, etc, tout cela avec des consultations à 28 €, c'est effrayant.

Il y a une trentaine d'années, il était très facile d'obtenir un prêt pour s'installer. Aujourd'hui les banquiers éclatent de rire et vous congédient en vous disant qu'au prix des consultations, il vous faudrait 80 ans pour rembourser...
0
Je n'ai pas la même approche que vous des médecins qui pratiquent les dépassements. (voir mon commentaire du 22 04 09 Jacky).
Je comprends très bien et je respecte le fait que vous souhaitiez percevoir un revenu qui vous assure la possibilité de vivre confortablement, surtout après de longues études. Je suis donc d'accord pour une revalorisation équitable des actes. Mais est-ce la volonté des gouvernements? de la Sécurité Sociale? des Assurances et Mutuelles? Certainements pas, il y a trop d'intérêts, y compris pour certains médecins et cliniques privées.
Il y a deux victimes avec le système actuel : Les médecins qui pratiquent les tarifs de convention et les malades qui n'ont pas la chance d'avoir une bonne ou très bonne complémentaire au juste prix. Nous assistons au déclin volontaire de l' Assurance Maladie.
Dans ces conditions, je persiste à dire que les dépassements d'honoraires sont une pratique injuste et non équitable qui ne devrait pas existé dans la mesure ou le praticien est conventionné avec la Sécurité Sociale.
Il vous reste la possibilité d'exercer en tant que " médecin non conventionné à honoraires libres".
Je suis d'accord avec vous sur une polémique qui ne devrait pas exister, mais n'est-ce pas voulu? ... Lorsque vous subissez un dépassement de 600€ de vos propres deniers, alors que vous n'avez pas choisi la clinique, ni le chirurgien pour une intervention chirurgicale et bien que vous payez une Sécurité Sociale( qui rembourse de moins en moins et coûte plus cher) + une assurance complémentaire ( id) et que l' Etat et le chirurgien ce partagent ce montant, et que l'impôt que paie ce praticien sur ce montant n'est même pas déductible, est-ce normal?
0
belbel > Jacky
26 oct. 2009 à 22:24
je ne comprend pas votre histoire de déduction d'impots...
Il existe 2 secteurs conventionnels
secteur 1: la praticien respecte les tarifs fixé par le dieu Sécurité Sociale, en échange, une grande partie des cotisations sociales (URSSAF...) du médecin est prise en charge par la sécu
secteur 2: le praticien a droit à des dépassements ou compléments d'honoraires: en échange il paie la totalité de ses cotisations sociales qui sont indexées sur les honoraires perçus.

Dans certains cas le médecin ne peut tout simplement pas exercer en secteur 1
Exemple: j'ai un ami plasticien (OK, il n'est pas à plaindre parce que la majorité des actes qu'il effectue sont hors convention donc tarifs libres). Lorsqu'il doit faire une ablation de grain de beauté sous anesthésie locale (qu'il doit faire dans un bloc opératoire pour des conditions évidentes d'hygiène et de sécurité): la sécurité sociale lui verse royalement 28 euros (qui doivent couvrir: 1 temps chirurgical, 2 location du bloc avec le personnel, le nettoyage, le matériel à stériliser, les champs stériles jetable, la brosse pour se laver les mains....), hors, la clinique lui demande un forfait minimal de 60 euros (dans toutes les cliniques)
Alors comment faire: il ne va quand même pas payer de sa poche pour soigner les gens????

Le problème est que la tarification est mauvaise. Les médecins ne cherchent pas à vivre 'confortablement' comme vous le dites mais simplement à rentrer dans leurs frais (pour la plupart, sans considérer les gens malhonnêtes). S'il faut travailler de 8h à 21h tous les jours pour y arriver, j'estime qu'il y a une inégalité vis à vis d'autres professions libérales.

La profession médicale est diabolisée derrière le sacro-saint alibi du déficit de la Sécu mais il faut se faire une raison: la populationi vieillit et est donc de plus en plus malade, les techniques se modernisent et sont plus couteuses, les médecins ont des obligations de moyens et une pression médico-légale à laquelle ils doivent faire face... et les français sont de très gros CONSOMMATEURS en terme de santé: ils ont DROIT à l'arrêt de travail, à la pension, aux alloc, au bon de transport...
Le système ne pourra pas être maintenu tel quel

Déconventionner les médecins? et qui va rester en secteur 1? Des gens qui seront rapidement surmenés et finiront en Burn out?
On parle beaucoup des suicides chez FT, REnault, Peugeot... Savez vous que le taux de suicide est 80 à 130% plus élevé dans la profession médicale par rapport à la population générale?

Je trouve bien dommange que tous les bien-pensants estimant les dépassements d'honoraire comme injustifiés ne se lancent pas dans des études de médecine (c'est ouvert à tout le monde, suffit jsute d'être travailleur, même pas très intellingent): la santé serait gratuite!!! ça sauverait la sécu!
0
Doc Breizh
Messages postés
3012
Date d'inscription
mercredi 11 juin 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
25 juillet 2011
1 105 > belbel
26 oct. 2009 à 22:40
0
DCI
Messages postés
82118
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
3 août 2022
35 983 > Doc Breizh
Messages postés
3012
Date d'inscription
mercredi 11 juin 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
25 juillet 2011

27 oct. 2009 à 11:02
Pareil...


PS: ras le béret de toujours se justifier ou justifier tout court...

En conclusion ...
0
nels > belbel
23 nov. 2010 à 15:37
bonjour, mon mari vient de ce faire opéré d'une hernie discale le chirurgien a pris 1500 euros de dépassement honoraire
0
fpich
Messages postés
27
Date d'inscription
lundi 5 avril 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
5 avril 2010
7
5 avril 2010 à 03:58
Pas mieux non plus !
0