Refus de cmu pour des lunettes.

Fermé
Signaler
-
Messages postés
102027
Date d'inscription
mercredi 7 octobre 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 juin 2021
-
bonjour,

je me suis présenter dans un magasin d'optique Alain afflelou pour des lunettes de vue

avec mon ordonnance , l'opticien a refuser la c.m.u.

A-t-il le droit de refuser la c.m.u.Merci.

3 réponses

Messages postés
79267
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
29 novembre 2021
34 261
Bonjour,

Non, il n'a pas le droit.

Entre autre chose, tout opticien doit présenter aux bénéficiaires de la CMU une gamme de monture "agréée " par les organismes d'assurance maladie dans le cadre de la CMU.
21
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

journal des femmes avec santé médecine 21672 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Messages postés
102027
Date d'inscription
mercredi 7 octobre 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 juin 2021
19 072
Et doivent les présenter même si ils ne sont pas bénéficiaire de la cmu ,si la personne les demandent,pour x raison.
Messages postés
102027
Date d'inscription
mercredi 7 octobre 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 juin 2021
19 072
Cette discussion date de 2012 ...
jai eu le meme probleme dans la meme enseigne afflelou je trouve ca deguelace jai avertir la securiter social
Messages postés
102027
Date d'inscription
mercredi 7 octobre 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 juin 2021
19 072
Allez ailleurs ...

Bonjour,

aucun opticien n'a le droit de refuser un client qui est adhérent à la CMU-C.
Vous avez droit à une paire de lunettes gratuites comme tout autre assuré.
Messages postés
79267
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
29 novembre 2021
34 261
Le terme "gratuit" est inapproprié. Il vaut mieux parler de "non participation financière".

Rien n'est gratuit. Tout à un coût. Et si celui ci n'est pas supporté par le bénéficiaire de la CMU il est supporté par l'ensemble des assurés sociaux cotisants.