Y'a t-il que des inconvénients en médecine ? [Résolu]

Eyo - 17 févr. 2012 à 22:57 - Dernière réponse :  Eyo
- 18 févr. 2012 à 21:15
Voilà, j'ai 15 ans et ça fait plusieurs année que j'envisage de faire médecine.
Malgré que je ne sois pas une EXcellente élève, moyen, c'est vraiment ce que je veux faire! Bref..
Quand je fais des recherches pour voir le regard des gens sur la médecine, pour m'informer, voir à quoi m'attendre, je lis que des choses négatives. Les horaires, l'emploi du temps chargé, etc. Mais ayant cette ambition en tête depuis longtemps, on m'a très souvent prévenu de ça, m'y en garde, mais je n'ai pas abandonné l'idée.
J'aimerai connaître l'avis d'étudiants passionnés en médecine ou quelqu'un qui connait ce domaine, svp! J'ai besoin de savoir si je me fais juste une illusion de la médecine, car pour moi il y a tant de choses intéressantes, le corps humain, son fonctionnement, ses mystères, la science, tout ça me passionne, me rend curieuse et me rempli de volonté, est-ce assez pour me lancer dans ce domaine ?

Autre question : Oui je suis un peu jeune pour pense à ça, mais encore une fois je n'ai vu que du péjoratif à ce sujet, peut on avoir une vie de famille, ou même une vie socilae? o:
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

+8
Utile
Bonjour,
Mais comment ça tu ne lis que des choses affreuses sur la médecine? :D
Bon, c'est sûr que ce n'est pas une sinécure : il faudra passer le redoutable concours de première année, et là, faut l'avouer, au niveau social ou familial, c'est un peu dur (mais bon, s'enfermer chez soi ne garanti pas la réussite!). Disons que ça fait un gros changement après le lycée.
Après ça, les études sont longues : 9 ans en tout pour de la médecine générale, 10 ou 11 ans pour une spécialité. Et mal payées : premier salaire en 4e année, environ 100 euros/ mois, puis 200 à 300 jusqu'à la 6e année. Il faut donc un soutien financier familial ou des bourses suffisantes, sinon c'est difficile.
Ceci dit, ce sont des études passionnantes! Comme tu le dis, tu apprendras le fonctionnement du corps humain, les signes des différentes maladies, le raisonnement médical, et plein d'autres choses. Les études allient théorie et pratique avec des stages à l'hopital dès la 2e année.
Pour la profession en elle-même, il n'y a pas que des inconvénients, et les modes d'exercice sont très variés : médecine libérale, à l'hôpital, en clinique, salarié en collectivité, en cabinet seul ou à plusieurs... Il y a une grande diversité, bien sûr rares sont les médecins qui ne travaillent que 35 heures, mais chacune s'organise comme il veut, et c'est aussi possible de ne pas "trop" travailler.
La vie sociale et familiale est tout à fait conciliable, pendant les études comme après. Il y a même des étudiants qui ont des enfants pendant leurs études, et qui arrivent à gérer les deux. Evidemment, il ne faut pas s'attendre à avoir tous ses week-end de libres, ou à vouloir sortir tous les soirs. Mais globalement c'est très gérable.
La charge de travail est très importante, dès la première année et les années suivantes également. Il faut avoir de bonnes capacités d'organisation et d'apprentissage. Mais le plus important dans tout ça, c'est la motivation! Les étudiants qui réussissent le mieux sont ceux qui sont le plus motivés. Eh oui, il en faut pour rester travailler dans sa chambre le week-end quand tous les copains sont de sortie! Mais c'est très payant : un métier à la fois scientifique et humain, le contact avec les patients est très intéressant, c'est également très valorisant, et surtout passionnant car on ne cesse d'apprendre.
Au final, si c'est ce que tu as envie de faire, lance-toi! On ne choisit pas sa profession sur des "on-dits" de la part de gens qui n'ont pas essayé et qui ont un regard extérieur, si? ;) Bon, de toute manière, tu as du temps devant toi : pourquoi ne pas en profiter pour faire un stage dans le milieu de la santé un de ces jours? Cela pourrait déjà te donner une première idée!
Publi-information
Merci beaucoup pour votre réponse! Je suis vraiment contente de lire ça. J'ai déjà fait un stage dans le médicale et c'est bien ça qui a confirmé ce "désir".
Ma question ne voulait pas dire que je doutais, j'avais déjà fait ce choix, je voulais juste connaître l'avis d'une personne qui sait de quoi elle parle. Je l'ai eu grâce à vous, merci encore!
J'aimerai bien savoir par curiosité, vous travaillez dans le domaine ? Etudiant ou autre?
Commenter la réponse de kinine
Publi-information