Crises de larmes incontrôlables

CestMoi - 3 févr. 2012 à 18:39
 eliehemy - 30 avril 2012 à 15:11
Salut à toutes et à tous,
voilà je vous explique mon cas.

J'ai ma copine qui a rompue avec moi il y a de ça quelques mois. Nous étions amoureux depuis plus de 10 ans et nous avions décidé de nous mettre en couple la dernière année. Nous vivions chez moi. Tout allait bien jusqu'à un jour où je ne pouvais présager de rien.

Je suis parti en voyage 3 jours en Europe pour des raisons personnelles et elle savait le savait bien car je lui avait expliqué.

Quand j'ai repassé la frontière, j'ai reçu un texto me disant qu'elle me quitait.

Alors que j'approche de chez moi après mes 15 heures de route dans les jambes je la vois au loin avec un gars. Ce gars c'était mon meilleur ami que je connaissais aussi de longue date (8 à 9 ans). La soeur de ma copine, que j'ai entre temps au téléphone, m'apprend qu'elle non plus ne comprend pas et qu'aparament sa soeur (ma copine) serai avec mon ami depuis plus de 3 mois. Elle me dit avoir trouvé certaines de ses affaires dans la piole qu'elle avait conservé chez ses parents.

Bref, déjà je suis furieux contre moi de n'avoir rien vu ! En ouvrant la porte de mon appart (qui m'appartient) je vois qu'il a été mis à sac : affaires partout, meubles renversés, papiers de banque sans dessus dessous, mes habits déchirés, etc. : le gros chaos.

J'ai décidé de rompre tous les ponts avec mes amis que nous avions en commun car eux savaient depuis longtemps qu'elle me trompait et certains la couvrait en disant qu'elle était avec eux alors qu'elle fourniquait avec mon ancien pote.

J'ai fait le test des MST et HIV histoire d'être sûr mais je n'ai pas eu le courrage d'aller chercher les résultats. Enfin je pense que s'il avait eu un problème mon médecin ou le labo m'aurait téléphoné.

Aujourd'hui, j'ai des crises de larmes à tous les moments de la journée : au supermarché, au boulot dans mon bureau, dans la voiture, quand je regarde la TV, le soir au moment d'aller me coucher, pareil au réveil, bref tout le temps.
Le plus gênant reste à l'université car j'ai des cours dans des amphis de 300 personnes avec un silence monacal.

Je ne sais plus quoi faire pour me contrôler, je n'ai personne à qui en parler. J'ai peur de tout et n'importe quoi. Je viens de passer une journée de merde et en plus je me suis perdu dans un centre commercial avec un gps sur moi.

Que faire pour stoper ça et enfin réussir à passer le cap et retrouver une amie ?

5 réponses

Depuis qu'elle m'a plaqué je n'ai plus de vie sociale. Mes contacts sont purement et simplement ceux du gars qui fais le ménage dans mon immeuble et avec qui je prends un café par semaine. Ma banquière qui est une ancienne collègue. Les caissières à qui je dis "Bonjour Mademoiselle" et "Par chèque s'il vous plait" pour terminer par "Bonne journée à vous aussi".

C'est pathétique ma vie est de la merde alors que niveau matériel j'ai tout : appart, voiture, frigo rempli, un corps apte au travail, une cervelle qui me permet de parler 5 langues.

ça me fait chier de passer toutes les semaines devant le fleuriste et de ne plus m'arrêter chez lui pour lui prendre un bouquet comme je le faisais hebdomadairement. J'en ai ras le bol de cette vie de merde.

On dirait que je suis au stade III sur V de l'étude du suicide mené par Durkheim.
1