Que pensez-vous des "secrets de famille"

Résolu
anonyme - 1 juil. 2010 à 14:29
 anonyme - 15 août 2010 à 10:45
Faut-il en parler, les dévoiler, les éclairer, les expliquer ? Quelques exemples : 1) Un jour (j'avais 8 ans), j'apprends qu'une partie de ma famille maternelle m'est inconnue ; j'interroge ma mère qui me répond : "parce qu'ils ont fait du mal à maman !!!... j'imagine le pire !!!l 2) J'apprends que depuis la naissance de mon frère, j'ai toujours été jaloux de lui 'nous avons 16 mois de différence.... Première nouvelle. et je découvre par la même occasion les 4 ans de différence d'âge entre mon père et son frère, et j'apprends aussi qu'à la naissance de mon frère, ma mère m'a "confié" à mon père (qui n'était pas fait pour ça et à...torcher le boulot (à tel point que j'ai refuser de prendre les biberons (le suicide du nouveau-né)... Dure la vie !!!

13 réponses

Et si tout n'était que foutaise, secret ou non...La psychanalyse nous permet de nous raconter une ou des autres histoires sur nous même, nous flottons dans des jeux de miroir plus ou moins déformants à nous de choisir l'image qui nous satisfait le mieux... et soyons aussi kaléïdoscopique que possible...une histoire sans fin...ne sommes nous pas en devenir permanent ?
1
un jour j'ai fini par en parler de ce fameux secret de famille (dans lequel je fus d'ailleurs bien malgré moi enfermée durant toute mon enfance). celui de la maladie mentale. un homme fut déchu de ses droits parentaux et surtout il fut renié par sa famille en raison de ses actes. et pour l'extérieur, ma famille disait : il est mort. finalement au décès de ma grand mère (la mère de cet homme) et même si au début ce fut dur j'ai commencé à remettre les pendules à l'heures. cet homme était bien vivant .mais marginal, errant , ancien alcoolique que la maladie a détruit et bien je ne le regrette pas ! ce fut une délivrance. et j'ai pu ainsi avoir l'avis d'autres personnes ( complètement extérieures à la famille) .Puis finalement j'ai entamé un chemin celui d'un travail sur moi (et des rdv chez un psy), cela m'a aidé, m'a fait prendre conscience de bien des choses. et c'est ainsi que j'ai pu reprendre contact avec un homme ...mon père. autrement dit, au final cet abcès crevé m'a fait énormément de bien. et il faut savoir que les secrets de famille peuvent avoir de grosses conséquences sur les enfants. et personnellement j'ai mis longtemps à trouver mon équilibre, c'était bel et bien en raison de cette situation. parler et enfin me séparer de cela fut un grand soulagement. et je pense que ce fut même une délivrance. j'avais besoin de vérité pour pouvoir évoluer, me dégager de cette blessure et pouvoir enfin construire ma vie.et dans mon histoire le pire ne fut finalement pas l'absence d'un père et ses actes mais bel et bien les doutes, le sentiment que l'on me cachait quelque chose et le mensonge.
1
"Un dire enterré d'un parent devient chez l'enfant un mort sans sépulture. " Nicolas Abraham et Maria Torok .Dans : L'écorce et le noyau
1
Bonjour Jean-Louis, me revoici après un long moment d'isolement et de silence. Donc pour en revenir à votre question,: je vais donner une répondre de normand : "tout dépend"... En premier lieu de quel secret il s'agit, et si la personne est prête à l'entendre et ensuite à l'assumer. Dans certains cas, mieux vaut ne pas savoir, surtout lorsque cela n'est pas vital, remuer le passé peut apporter plus de mauvaises que de bonnes surprises. De plus quoique aient fait ou dit nos parents ou proches nous n'avons pas de jugement à porter, chacun est libre de ses actes et personne n'ayant vécu l'événement en question ne peut trancher en étant certain d'avoir raison, c'est comme ceux qui refont l'histoire sans jamais l'avoir vécue, alors je pense qu'il faut regarder devant et ne pas se retourner sur ce qui a été . En ce qui me concerne je n'ai jamais été confrontée à aucun secret de famille si ce n'est en lisant des bouquins à l'eau de rose, mais peut-être ai-je de la chance. Amicalement
0

Vous n’avez pas trouvé la réponse que vous recherchez ?

Posez votre question
je pense qu'un jour ou l'autre il faut percer l'absé, mais tout dépend si l'on est pret ou pas. des secrets de famille il y en a de partout et qui se suivent de générations en générations. Nos anciens cherchaient moins à comprendre, les générations actuelles arrivent a analyser et puis il y a l'interprétation, vu d'une personne ou d'une autre, mais ça fait parti de nous et c'est se qui nous permet d'avancer dans la vie.
0
Ils sont très destructeurs car sont souvent basés sur le mensonge et les "cachotteries", ils apportent aussi des problèmes d'identité. Je suis très "branchée" sur la psychogénéalogie, j'ai assisté à des conférences de Paola DEL CASTILLO et S. SELLAM entre autres. C'est vraiment effarant !..... L'impact que peut avoir "le poids et les similitudes" de nos ancêtres sur notre propre vie !
0
j'aime la vérité! justement, on ment aux enfants- dans toutes les familles, il y a des non-dits- mais il restent des secrets qu'ils faut oublier-
0
Marc c est une belle photo que tu as la allez dis moi elle est celibataire encore un secret alala la famille
0
Qu'ils ne devraient pas exister, tout ce sait un jour où l'autre. Ma mère ne nous a jamais caché ce qu'il était tabou dans la famille, quand nous avons commencé à grandir elle nous a toujours expliqué ce qui ne devait pas se savoir mais ce que tout le monde savait.... c'est bien cela que l'on appelle les secrets de Polichinelle?
0
Il m'est difficile d'accorder la palme à l'un ou à l'autre, car vous avez tous été bons et sincères (par contre j'ai un faible pour une réponse qui m'a remué). J'ai oublié ce que je voulais entendre par "secret de famille" : 1) à mon avis le secret doit être partagé par au moins 2 membre de la famille à l'insu des autres, 2) il est secret pour de bonnes (et aussi mauvaises) raisons, 3) maintenant la famille peut s'entendre : bureau, église (on peut comprendre qu'au bout de 20/30 ans de silence, la vérité éclate sur la pédophilie de certains membres éminent de l'église catholique), école (également beaucoup cas de pédophilie dans le monde des enseignant dont certains ont la vocation simplement par goût du "contact" avec des jeunes. Et maintenant une petite histoire (vraie) pour la route. Un jour, une femme encore jeune, cadre municipale, rend visite à l'infirmière et lui montre un insecte mort qu'elle conservait précieusement dans une petite boîte d'allumette. Et demande à l'infirmière quel est cet animal. L'infirmière lui répond qu'il y a 3 variétés de poux chez l'homme, le pou de la tête, le pou de corps et le pou de pubis (appelé aussi toto). Et la dame de demander comment on peut l'attraper : et la réponse : par contact physique (évidemment). Alors la dame (BCBG, issue d'une famille distinguée de la cité), s'offusque en disant qu'elle n'a jamais eu de contact physique autre qu'avec son mari !!! L'infirmière la regarde droit dans les yeux et lui répond : "je vous crois, madame" en laissant son interlocutrice rouge de confusion. Alors maintenant, soit la dame garde l'information pour elle et ça devient son secret, soit elle en débat avec son mari, soit elle le dit à sa mère, ou sa fille, ou sa soeur, ou ... autre ... et alors ça devient un secret de famille (et un jour ça va pêter).
0
ils doivent etre ignorés , amitiés frangin .
0
il y a TOUJOURS des secrets. Tout ce qui n'est pas dit car j'ignore moi-même ce que je sais.
0
UN ENORME DESASTRE!!!
0