Que penser de la violence physique ou verbale dans un couple ?

Résolu
anonyme - 1 sept. 2010 à 12:35
 anonyme - 18 nov. 2010 à 20:47
Que penser de la violence physique ou verbale dans un couple ?

31 réponses

Je pense que la violence verbale fait plus de mal que la violence physique, elle reste, on a toujours en tête l injure, le reproche et on vit avec la peur de ne pas être à la hauteur, on se formate pour convenir à "l autre", cela détruit la personnalité.
7
Elle inacceptable, qu'elle soit physique ou verbale ... Ceci dit, il y a des situations terrifiantes qui nécessitent beaucoup de courage et fort heureusement, des associations spécialisées sont là pour écouter et conseiller les gens dans le respect de leur anonymat ...
3
La violence physique est forcément accompagnée de violence verbale et elle monte en puissance petit à petit. Celui qui donne les coups essaie par tous les moyens de se faire pardonner le lendemain une fois que le mal est fait, et la personne qui reçoit ces coups le croit jusqu'à un certain stade. Et je pense que la plupart des gens autour l'ignore tout simplement parce que la personne agressée a honte et il faut du temps et beaucoup de courage pour pouvoir en parler autour de soi. Le seul moyen quand on subit cette violence dans un couple est la séparation, car sauf suivi psychologique qui a frappé frappera. Et ceci est INACCEPTABLE !! J'en parle içi par expérience malheureusement.
1
C'est vrai que j'ai connu des femmes qui frappaient leur bonhomme, les pauvres, me faisaient de la peine .... Fallait voir les nanas, de vraies armoires à glace et eux des fils de fer. Du coup ils sont morts , et elles se sont retrouvées veuves et encore plus méchantes, comme quoi, ce sont toujours les meilleurs qui s'en vont .
1

Vous n’avez pas trouvé la réponse que vous recherchez ?

Posez votre question
Bonjour. Ouh la, les femmes ne valent pas mieux que les hommes en terme de violence, même si elles pratiquent rarement la violence corporelle. Pendant 8 ans, j'ai ramassé la violence psychologique, l'agressivite morale, et la cruauté mentale. Comme cette femme est handicapée, j'ai eu beaucoup de mal à la quitter, à cause des scrupules, évidemment. Elle en a très bien profité. Comme d'habitude, tout se passait à l'intérieur, loin des regards, et des écoutes. À l'extérieur, comme de bien entendu, elle était gentille et charmante. Tout le monde trouvait ça normal. Tout le monde s'en foutait. Enfin, vive l'amour, quoi . . .
1
Dès que le respect mutuel n'est plus là,ce n'est pas la peine de continuer,les violences physiques ou verbales sont des signes de ce que l'on a plus rien à se dire,et que toute sérénité est partie.Et qu'au moindre reproche cela va recommencer.
1
comme le dit si bien françoise une fois la porte referm"e personne ne sazit ce qui se passe vraziment car on peut avir des personnes qui ont besoin de cela dans leur vie qui est ainsi pimentée si je puis dire et aussi des personnes qui se rabibochent pour etre plus unies afin de vous critiquer si vous etes mélee de leus mal etre et de leurs soucis donc je pense qu'il faut etre prudent dans ces cas là non ???
0
Si violence aujourd'hui violence demain plus méchante,c un problème de séparation de couple.
0
les femmes ne sont pas moins coupables que les hommes mais c'est une époque en faveur des femmes.
0
J'ai vécu et vis dans un milieu où ça n'existe pas. Une joute verbale à la rigueur qui finit toujours bien. Ça ne rentre même pas dans ma tête qu'un couple puisse se battre. Il faut se séparer avant.
0
Ce sont à n'en point douter 2 personnes qui n'ont plus rien à faire ensemble! Pire encore s'il y a des enfants au milieu............
0
Totalement honteux, aussi bien dans un sens que dans l'autre !
0
Insupportable ! Je n' aurais pas pu ! Plutôt vivre seule !
0
Complétement nul et ne mène à rien !
0
Je trouve cela horrible. Que des gens qui se sont aimés viennent à se détester, cela me fait personnellement mal. Je sais bien que çà existe. C'est vraiment un échec terrifiant. Avec mon épouse (qui malheureusement est décédée avant moi), nous nous étions posé une "règle d'or": ne jamais traiter le conjoint plus mal que l'on traiterait un étranger venu à la maison.
0
Bonjour. Quelles sont les causes de toutes ces violences ? Désir de dominer, de commander, vengeance, envie, jalousie ? Porter plainte ? Aller au tribunal ? Pourquoi pas. Très souvent, pas de preuves, pas de témoins. L'agresseur va tout nier en bloc. Ce sera parole contre parole. Si jamais l'agresseur a un bon avocat, il aura raison. À l'extrême, la victime devra même l'indemniser pour soit-disant calomnie. Ca arrive, mais pas toujours. Parfois aussi la victime est cataloguée de folle affabulatrice, qui joue les pauvres martyres, pour se faire plaindre. Ses amis, et ses proches, lui disent : "À quoi ça t'avance ? ", "Laisse tomber", "Oublie", autrement dit : "Laisse toi faire". Certains croient au Karma, à la dette karmique. Tout se paye, tout se sait. D'autres encore, parlent de la malédiction des nouveaux templiers internationaux. Concrètement : Que faire ? ! . . .
0
Bonjour. Après de nombreuses années de souffrance, c'est enfin la séparation, ouf ! Les membres de la famille, et les amis persévèrent, et persistent. Ils la trouvent toujours gentille, et charmante, ils l'aiment bien. Ils ne la connaissent pas du tout. Quelle hypocrisie, et quelle sournoisie ! Les criminels, les violeurs, et les pédophiles aussi sont gentils et charmants, en société. Pendant l'occupation, les collabos aussi, étaient charmants, et gentils en sociéié. C'est très facile d'être gentil, et charmant en société. Mais tout se paye, et tout se sait. Attention au retour du boomerang australien, au retour de manivelle, au retour de flamme ! Aléa jacta est, et vogue la galère . . .
0
rien de plus pres de l'amour que la haine. la violence physique c'est le desespoir et le depit de n'etre pas heureux ou de se rendre compte que l'on n'est pas aimé comme on aurait aimé l'etre. elle cache une grande souffrance qui se manifeste par la brutalité, seul moyen de se faire comprendre de la déception que l'on ressent. lucie.
0
je sais que la violence au sein du couple est innacceptable quellequ'elle soit mais je persiste et signe je dis qu'il existe des coupes qui fonctionnent de la surte maintenant je voudrais savoir pourquoi ceux ou czlles qui frappentr sont très rarement punis ou sui peu en rapport avec leurs méfaits car il faut direaussi que bien souvent les victimes sont retrouvées par leur bourreau et là helas c'est quelquefois la mort ... car le puni n'oublie pas facilement mais j'ai parlé des couples qui ont besoin de cela pour exister et si j'en parle c'est parce que je l'ai vu près de chez moi aussi il ne fallait pass'en meler...heureusement d'ailleurs qu'il y a des associations pour venir en aide aux souffrants...
0
je viens de relire encore attentivement les avis des uns et des autres et sans parti pris aucun je voudrais PRESQUEdonner raison à mikael oui c'est souvent vrai que les juges tendent à donner raison zux femmes et certaines en profitent oui ellesont pour certaines des dossiers où il n'y a rien et la justice suit son cours je trouve çà honteux....n
0